1. Accueil
  2. Events

Archives : Events

3e volet du cycle de webinaires organisé par le CiFRAN et collaboration avec Be Rise consacré à l’enseignement en situation de confinement.

WEBINAIRE DU SAMEDI 30 MAI 2020

MÉDECINE & PÉDAGOGIE

ÉCHANGES TRANSDISCIPLINAIRES

L’ENSEIGNEMENT EN LIGNE À L’ÉPREUVE DE LA DIVERSITÉ CULTURELLE DES FAMILLES

Complexité particulière chez l’élève allophone nouvellement arrivé (EANA).

Optimiser la réussite scolaire et prévenir le décrochage.

Dans la continuité des webinaires organisés par le CiFRAN et Be Rise, Virginie Duret et Franck Scola aborderont sous l’angle pédagogique, de la médecine scolaire et de la psychologie développementale, les défis rencontrés par les familles en expatriation ou confrontées à la diversité linguistique et culturelle :

– couples mixtes vivant dans le pays d’un des conjoints ou dans un pays tiers

– familles d’une langue parlée différente de celle de pays d’accueil

– autres cas : adoption à l’internationale…

Intervenants

• Dr Franck Scola

Médecin et auteur dédié aux aspects médico-sociaux spécifiques des familles expatriées, expert associé au CiFRAN.

• Virginie Duret

Professeure des écoles, en poste à l’École Internationale Française de Canton, Directrice d’école, Vice-présidente de Be-Rise, url : https://berise.org/

• Steeve Mercier, Ph.D.

Directeur scientifique du CiFRAN, chargé de cours à l’Université Laval et à l’Université du Québec à Rimouski, enseignant en francisation pour le MIFI (Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration) et formateur d’enseignants.

• Olivier Massé

Directeur des formations du CiFRAN, conseiller pédagogique expert en ingénierie de formation, formateur d’enseignants, auteur de manuels de FLÉ.

Déroulement : 90 minutes

Exposé théorique

1re partie : 60 minutes

Réponses aux questions de l’auditoire

2e partie : 30 minutes

Intervenants

 

• Steeve Mercier, Ph.D.

Directeur scientifique du CiFRAN, chargé de cours à l’Université Laval et à l’Université du Québec à Rimouski, enseignant en francisation pour le MIFI (Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration) et formateur d’enseignants.

• Olivier Massé

Directeur des formations du CiFRAN, conseiller pédagogique expert en ingénierie de formation, formateur d’enseignants, auteur de manuels de FLÉ.

Déroulement : 90 minutes

1re partie : 60 minutes

Exposé théorique

2e partie : 30 minutes

Réponses aux questions de l’auditoire

!!! HORAIRE * SELON VOTRE CADRAN HORAIRE !!!

Vancouver : 5h00 AM

Mexico : 6h00 AM

Bogota : 7h00 AM

Québec : 8h00 AM

São Paulo : 9h00 AM

Paris : 14h00

Istanbul : 15h00

Moscou : 15h00

Beijing : 20h00

Hong Kong : 20h00

Tokyo : 21h00

TARIF :

1 webinaire = 1 petit-déjeuner (soit 8$CA / 5,20€)

À votre écoute 👀🧠🗣

l’équipe pédagogique du CiFRAN

Retour sur 2 mois d’expérimentations d’enseignements en ligne se conformant à l’ANL auprès d’immigrants en francisation Québec.

WEBINAIRE DU 23 MAI 2020

IMMIGRATION – FRANCISATION – INTEGRATION

&

NEUROÉDUCATION

ENSEIGNER AVEC

L’APPROCHE NEUROLINGUISTIQUE

EN LIGNE

DANS LE CONTEXTE

IMMIGRANT AU CANDA

Retour d’expériences

Ce webinaire s’adresse aux enseignants formés à l’Approche Neurolinguistique ou désireux de s’informer sur cette méthodologie d’enseignement et qui ont en charge des apprenants de français immigrants, alphabétisés ou non.

Outre les conditions techniques qui s’imposent aux enseignants autant qu’aux apprenants, seront envisagées comment les stratégies de l’ANL peuvent répondre à un certain nombre de défis imposés par le contexte inédit de l’enseignement en ligne.

Intervenants

 

• Steeve Mercier, Ph.D.

Directeur scientifique du CiFRAN, chargé de cours à l’Université Laval et à l’Université du Québec à Rimouski, enseignant en francisation pour le MIFI (Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration) et formateur d’enseignants.

• Olivier Massé

Directeur des formations du CiFRAN, conseiller pédagogique expert en ingénierie de formation, formateur d’enseignants, auteur de manuels de FLÉ.

Déroulement : 90 minutes

1re partie : 60 minutes

Exposé théorique

2e partie : 30 minutes

Réponses aux questions de l’auditoire

!!! HORAIRE * SELON VOTRE CADRAN HORAIRE !!!

Vancouver : 5h00 AM

Mexico : 6h00 AM

Bogota : 7h00 AM

Québec : 8h00 AM

São Paulo : 9h00 AM

Paris : 14h00

Istanbul : 15h00

Moscou : 15h00

Beijing : 20h00

Hong Kong : 20h00

Tokyo : 21h00

TARIF :

1 webinaire = 2 cafés (soit 5$CA / 3,30€)

À votre écoute,

l’équipe pédagogique du CiFRAN

OBJECTIFS
Cette formation proposée par le CiFRAN, en partenariat avec l’Alliance Française de Rouen-Normandie, vise à livrer aux enseignants de français langue seconde/étrangère les connaissances théoriques et les techniques de classe nécessaires pour (1) diagnostiquer les difficultés de prononciation des apprenants et (2) intervenir efficacement afin de la leur améliorer, grâce aux 10 Grands Moyens de Correction Phonétique qui seront concrètement démontré et mis en pratique pendant le stage. 

Résumé
Les avancées récentes en neurosciences cognitives amènent à voir sous un jour nouveau l’appropriation et l’enseignement de la prononciation des langues secondes/étrangères. Au travers d’un contenu dynamique (diaporamas, enregistrements, vidéos, témoignages et expérimentations sur le terrain avec des apprenants), cette formation de cinq jours répond aux questions que les enseignants de langue seconde/étrangère en exercice, les futurs enseignants et les conseillers pédagogiques se posent afin d’optimiser la prononciation : Quoi enseigner? Quoi corriger? Quand enseigner? Quand corriger? Comment enseigner? Comment corriger?

 

PUBLIC VISÉ
Cette formation s’adresse aux personnes désireuses de se professionnaliser dans l’enseignement du français langue étrangère/français langue seconde : enseignants en exercice désireux d’améliorer leurs pratiques de classe, bénévoles souhaitant enseigner des langues, demandeurs d’emploi en reconversion professionnelle, enseignants expérimentés et non qualifiés ayant besoin de certifier leurs compétences dans le métier.

ERASMUS + : Code PIC n° 914006266

ANL-RouenCette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage;
• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de ses praticiens ANL/CPH;
• L’obtention d’un « Certificat de praticien CPH1 » attestant l’aptitude à la mise en œuvre des Grands Moyens d’enseignement/corrections de la prononciation (après évaluation pratique).

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

✌︎ Possibilité de prise en charge CPF.

✌︎ Possibilité de prise en charge Erasmus +.

Volume de la formation
Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 10 heures) et en aval (environ 15 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du Certificat CPH1 (Certificat de praticien des Grands Moyens d’enseignement/correction de la prononciation en L2).

PRÉSENTATION

CPH2Quand bien même un locuteur de langue seconde/étrangère maîtrise la grammaire de la langue qu’il veut utiliser, si sa prononciation n’est pas suffisamment intelligible, il rencontre de nombreuses difficultés, i.e.: même s’il est compétent en entretien d’embauche, l’employeur qui lui pose des questions se focalise sur l’approximation de son élocution plutôt que sur ses compétences professionnelles.

En effet, l’intelligibilité s’avère la condition nécessaire du désir d’échange langagier. Plus l’interlocuteur doit déchiffrer ce qui lui est dit, moins il est disponible pour la conversation: Si l’intelligibilité de la langue parlée est l’objectif premier de l’enseignement d’une langue seconde, cette prise en compte devrait être un devoir sur le plan de l’éthique de l’enseignement et une exigence de la part des étudiants (LeBel, 2011).

La formation, assurée par Steeve Mercier (Ph. D.) et Olivier Massé (Ing. Form.), avec la participation de Jean-Guy LeBel (Ph. D.), s’inscrit dans cet esprit. Ces plurilingues et spécialistes d’enseignement et de correction phonétique combinent 80 années d’expérience, auprès de publics variés (étudiants internationaux, immigrants économiques, réfugiés, personnes atteintes de pathologies du langage), qu’ils seront heureux de partager avec vous.

Les stratégies d’enseignement et de correction délivrées lors cette formation permettent d’optimiser l’efficience de celles proposées par nos formations en Approche Neurolinguistique de l’enseignement des langues secondes /étrangères (ANL).

Objectifs et description de la formation

Démarche

  • Exploiter l’apport des neurosciences cognitives à l’enseignement/apprentissage d’une langue seconde/étrangère;
  • Maîtriser les systèmes phonologique/phonétique du français;
  • Déterminer les principales difficultés/erreurs de prononciation du français langue seconde/étrangère et en diagnostiquer la nature;
  • Exploiter différentes techniques de correction phonétique.

Contenus

  • Nécessité de la correction phonétique dans l’enseignement du français langue seconde/étrangère, quelle que soit l’approche pédagogique envisagée;
  • Problématiques de l’appropriation d’une langue seconde/étrangère du point de vue de la perception et de la production de la parole;
  • Initiation aux avancées récentes en neuroéducation;
  • Présentation des systèmes phonologique et phonétique du français et comparaisons avec d’autres systèmes;
  • Comparaison des caractéristiques phonologique/phonétique du français avec celles d’autres langues;
  • Démonstration et mise en pratique des 10 Grands Moyens de correction phonétique (LeBel & Mercier, 2016).

Approche pédagogique :

  • Exposés avec notamment diaporamas, documents audio et vidéos, exempliers;
  • Démonstrations et pratiques de corrections phonétiques avec des non-francophones de diverses langues maternelles et profils socio-économiques.

Programme

Jour 1 et jour 2 : Théorie derrière l’appropriation optimale de la prononciation en L2/LÉ

Jour 1 : Contextes linguistiques

  • Rétroactions sur les observations de classe et sur les besoins des enseignants/formateurs (le cas des erreurs au niveau des phonèmes /ʁ/ et /ø/), de la phonotaxe des syllabes complexes et de la prosodie du français);
  • Présentation des principales observations et analyses concernant la perception et la production de la parole en langue seconde/étrangère;
  • Mise à niveau terminologique (ex. correction phonétiquephonétique vs phonologiephonèmesphonotaxeprosodieaisanceprécisionAPIcritères articulatoires);
  • Présentation des système phonologique et phonétique du français; comparaisons avec d’autres langues, dont l’anglais, l’espagnol, le mandarin, l’arabe et le népalais;
  • Justification de la nécessité de faire de la correction phonétique en langue seconde.

Jour 2 : Interventions pédagogiques

  • Échanges autour de différentes techniques d’enseignement de la prononciation;
  • Présentation des avancées en neuroscience cognitive exploitables pédagogiquement;
  • Présentation de stratégies pédagogiques visant l’optimisation de l’appropriation de la prononciation tirées des avancées en neuroscience cognitive;
  • Présentation des neuf Grands Moyens de correction phonétique de LeBel, Mercier et Massé (2016).

Jour 3, 4 et 5 : Pratiques en situation de classe réelle

  • Démonstrations de correction des erreurs de prononciation chez des apprenants du français langue seconde/étrangère (sur vidéo et en réel);
  • Pratique supervisée avec des apprenants en situation d’apprentissage en classe et rétroactions;
  • Correction des erreurs de prononciation préalablement rapportée;
  • Échanges d’équipe et de groupe pour justifier les choix de stratégies de corrections phonétiques optimales.

 

 

 

 

 

 

Webinaire ouvert à tous

• Vous avez suivi un stage de formation initiale et vous avez des questions quant à la mise en œuvre des stratégies de l’ANL dans votre contexte?

• Vous vous intéressez à l’ANL et souhaitez en apprendre plus sur cette approche, ses fondements et la manière dont elle est mise en pratique?

• Un webinaire qui prendra la forme d’une boîte aux questions.

➠ Rejoignez-nous pour une heure d’échange avec des formateurs, des conseillers pédagogiques et des praticiens qualifiés.

Horaire prévu :

– 8h00 heure du Québec

– 14h00 heure de France

– 20h00 heure de Pékin

– Vérifiez l’horaire qui correspond à votre cadran sur https://www.zeitverschiebung.net/fr/

La date et l’horaire sont mentionnés à titre indicatif.

La date et l’horaire de ces webinaires peuvent être modifiés en fonction des demandes formulées.
Vous serez tenus informés de toutes modifications.

➠ Inscrivez-vous!

 

OBJECTIFS

Cette formation du CiFRAN vise à faire acquérir les fondements théoriques et l’expérience pratique des stratégies d’enseignement indispensables qui sont au cœur de l’Approche Neurolinguistique.

Les formations du CiFRAN garantissent :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec des apprenants dans une classe réelle pendant le stage;
• Un suivi de la formation par ses experts et au sein de la communauté de ses praticiens ANL au-delà du stage;
• L’obtention d’un « Certificat de praticien ANL1 » attestant l’aptitude à la mise en œuvre des stratégies ANL (après évaluation pratique).

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

STAGE DE FORMATION ANL 1 › ÉCOLE DE LANGUES DES FORCES CANADIENNES (GATINEAU) Juin 2018 (Steeve Mercier, Joan Netten, Olivier Massé)

CONTENU DU STAGE

L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel. Cette approche a été conçue par Claude Germain et Joan Netten dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. L’objectif de cette semaine de formation intensive est de livrer aux enseignants de langue seconde ou étrangère, ainsi qu’aux responsables de formation, les fondements théoriques et pratiques des stratégies d’enseignement de l’ANL. La formation, offerte par Steeve Mercier (Ph. D.; Université Laval) et Olivier Massé (Ing. Form.), se déroule sur une semaine complète et offre aux participants un contenu théorique et pratique. Claude Germain (co-concepteur de l’ANL et professeur émérite à l’UQAM et l’UNCS) agit à titre de conseiller scientifique.

La démonstration et la prise en main des stratégies d’enseignement ANL durant le stage sont faites avec d’authentiques apprenants de langue, en classe réelle – format de formation exclusif au CiFRAN. La démarche de communication authentique introduite durant la formation permettra aux apprenants de langue d’acquérir l’aisance et la précision nécessaires au développement des compétences linguistiques dès les niveaux débutants tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont et en aval de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du Certificat ANL1 (Certificat de praticien ANL).

Reportage de la télévision nationale RADIO-CANADA sur ce stage ANL (2 min).

Compte rendu de ce stage ANL sur le site Internet de RADIO-CANADA.

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

L’approche neurolinguistique (ANL) pour l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (L2/LÉ) est un nouveau paradigme pour l’enseignement/apprentissage d’habiletés de communication dans une L2/LÉ en milieu institutionnel.

Cette nouvelle approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite de l’UQAM et de l’Université normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure à la Memorial University of Newfoundland) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. Elle est fondée sur la théorie neurolinguistique du bilinguisme de M. Paradis (1994, 2004, 2009), ainsi que sur les recherches en neurosciences cognitives de N. Ellis (2011) et de N. Segalowitz (2010); elle a aussi été influencée par les vues de L. Vygotski (1985) sur le rôle des interactions sociales dans l’apprentissage.

L’ANL repose sur cinq principes fondamentaux élaborés par C. Germain et J. Netten (2011, 2012) qui définissent, pour la salle de classe, les conditions d’une maximisation des potentiels du cerveau des apprenants lorsqu’on vise en L2/LÉ, en premier lieu, le développement de l’habileté à communiquer spontanément à l’oral, soit un langage intérieur, qui permet d’optimiser, par la suite, le développement d’habiletés en lecture et en écriture (Germain et Netten, 2013).

L’ANL prend appui sur une démarche de communication authentique et d’exploitation des interactions sociales. Elle parvient ainsi à développer, chez les apprenants, l’intelligibilité et la spontanéité nécessaires tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage, ce qui explique sa popularité grandissante chez les enseignants venant des quatre coins du monde qui perçoivent, de ce fait, son efficacité, en marge des mesures empiriques sur le terrain qui attestent ces résultats.

L’ANL porte donc un gain pédagogique double : du côté des apprenants, qui voient leur aisance et leur précision en langue cible croître rapidement, mais également chez les enseignants, qui constatent de réels progrès avec moins de temps de préparation et d’efforts en classe qu’avec les méthodes qu’ils utilisaient précédemment.

 

Jour 1 : Cadre théorique
• Les besoins des enseignants/formateurs, analyse des pratiques et des résultats en classes
• Les croyances quant au mode d’acquisition d’une L2
• La nécessité d’une nouvelle approche
• Les conditions d’émergence de l’approche neurolinguistique
• Les cinq principes fondamentaux de l’ANL
• Les changements majeurs de curriculum et de pédagogie
• Les résultats des expérimentations

Jour 2 : Les stratégies d‘enseignement de l’oral
• Les péchés capitaux, ou stratégies courantes d’enseignement inefficaces
• Les 7 péchés capitaux pour le développement de l’oral
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 3 : Les stratégies d’enseignement de la lecture
• Les 3 péchés capitaux pour le développement de la lecture
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 4 : Les stratégies d’enseignement de l’écriture
• Les 3 péchés capitaux pour le développement de l’écriture
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 5 : Bilan et synthèse
• Retour sur les croyances courantes des enseignants
• Retour sur la théorie neurolinguistique et la neuropédagogie
• Retour sur les pratiques des stagiaires et les réactions des apprenants
• Échanges sur les modalités d’adaptation des contenus du stage aux contextes d’enseignement des stagiaires/enseignants
• Les groupes de recherche du CiFRAN (ANL et autres) et le suivi de la formation
• Consignes pour la tâche finale (à remettre dans les 3 mois pour validation du Certificat de praticien ANL1)
• Clôture de la formation

OBJECTIFS

Cette formation donnée par le CiFRAN à l’Université des relations internationales de Beijing (国际关系学院) vise à faire acquérir les fondements théoriques et l’expérience pratique des stratégies d’enseignement indispensables qui sont au cœur de l’Approche Neurolinguistique.

PUBLIC VISÉ

Cette formation s’adresse aux personnes désireuses de se professionnaliser dans l’enseignement du français langue étrangère/français langue seconde : enseignants en exercice désireux d’améliorer leurs pratiques de classe, bénévoles souhaitant enseigner des langues, demandeurs d’emploi en reconversion professionnelle, enseignants expérimentés et non qualifiés ayant besoin de certifier leurs compétences dans le métier.

ERASMUS + : Code PIC n° 914006266

 国际关系学院 ANL

Cette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage;
• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de ses praticiens ANL;
• L’obtention d’un « Certificat de praticien ANL1 » attestant l’aptitude à la mise en œuvre des stratégies ANL (après évaluation pratique).

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

✌︎ Possibilité de prise en charge CPF.

✌︎ Possibilité de prise en charge Erasmus +.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 5 heures) et en aval (environ 20 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du Certificat ANL1 (Certificat de praticien ANL).

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel. Cette approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite à l’UQAM et à l’UNCS) et Joan Netten (récipiendaire de la médaille de l’Ordre du Canada ainsi que des jubilés d’or et de diamant pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation.

L’objectif de cette semaine de formation intensive est de livrer aux enseignants de langue seconde ou étrangère, ainsi qu’aux responsables de formation, les fondements théoriques et pratiques des stratégies d’enseignement de l’ANL. La formation, offerte par Steeve Mercier (Ph. D.; Université Laval) et Olivier Massé (Ing. Form.), inclut la participation spéciale de Mme Netten. Elle se déroule sur une semaine complète et offre aux participants un riche contenu théorique et pratique.

La démonstration et la prise en main des stratégies d’enseignement ANL durant le stage sont faites avec d’authentiques apprenants de langue, en classe réelle – format de formation exclusif au CiFRAN. La démarche de communication authentique introduite durant la formation permettra aux apprenants de langue d’acquérir l’aisance et la précision nécessaires au développement des compétences linguistiques dès les niveaux débutants tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage.

Reportage de la télévision nationale RADIO-CANADA sur ce stage ANL (2 min).

Compte rendu de ce stage ANL sur le site Internet de RADIO-CANADA.

CONTENU DE LA FORMATION

L’Approche Neurolinguistique (ANL) pour l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (L2/LÉ) est un nouveau paradigme pour l’enseignement/apprentissage d’habiletés de communication dans une L2/LÉ en milieu institutionnel.

Cette nouvelle approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite de l’UQAM et de l’Université normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure à la Memorial University of Newfoundland) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. Elle est fondée sur la théorie neurolinguistique du bilinguisme de M. Paradis (1994, 2004, 2009), ainsi que sur les recherches en neurosciences cognitives de N. Ellis (2011) et de N. Segalowitz (2010); elle a aussi été influencée par les vues de L. Vygotski (1985) sur le rôle des interactions sociales dans l’apprentissage.

L’ANL repose sur cinq principes fondamentaux élaborés par C. Germain et J. Netten (2011, 2012) qui définissent, pour la salle de classe, les conditions d’une maximisation des potentiels du cerveau des apprenants lorsqu’on vise en L2/LÉ, en premier lieu, le développement de l’habileté à communiquer spontanément à l’oral, soit un langage intérieur, qui permet d’optimiser, par la suite, le développement d’habiletés en lecture et en écriture (Germain et Netten, 2013).

L’ANL prend appui sur une démarche de communication authentique et d’exploitation des interactions sociales. Elle parvient ainsi à développer, chez les apprenants, l’intelligibilité et la spontanéité nécessaires tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage, ce qui explique sa popularité grandissante chez les enseignants venant des quatre coins du monde qui perçoivent, de ce fait, son efficacité, en marge des mesures empiriques sur le terrain qui attestent ces résultats.

L’ANL porte donc un gain pédagogique double : du côté des apprenants, qui voient leur aisance et leur précision en langue cible croître rapidement, mais également chez les enseignants, qui constatent de réels progrès avec moins de temps de préparation et d’efforts en classe qu’avec les méthodes qu’ils utilisaient précédemment.

DÉROULEMENT DU STAGE

Jour 1 : Cadre théorique
• Les besoins des enseignants/formateurs, analyse des pratiques et des résultats en classes
• Les croyances quant au mode d’acquisition d’une L2
• La nécessité d’une nouvelle approche
• Les conditions d’émergence de l’approche neurolinguistique
• Les cinq principes fondamentaux de l’ANL
• Les changements majeurs de curriculum et de pédagogie
• Les résultats des expérimentations

Jour 2 : Les stratégies d‘enseignement de l’oral
• Les péchés capitaux, ou stratégies courantes d’enseignement inefficaces
• Les 7 péchés capitaux pour le développement de l’oral
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 3 : Les stratégies d’enseignement de la lecture
• Les 3 péchés capitaux pour le développement de la lecture
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 4 : Les stratégies d’enseignement de l’écriture
• Les 3 péchés capitaux pour le développement de l’écriture
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 5 : Bilan et synthèse
• Retour sur les croyances courantes des enseignants
• Retour sur la théorie neurolinguistique et la neuropédagogie
• Retour sur les pratiques des stagiaires et les réactions des apprenants
• Échanges sur les modalités d’adaptation des contenus du stage aux contextes d’enseignement des
stagiaires/enseignants
• Les groupes de recherche du CiFRAN (ANL et autres) et le suivi de la formation
• Consignes pour la tâche finale (à remettre dans les 3 mois pour validation du Certificat de praticien ANL1)
• Clôture de la formation

OBJECTIFS

Cette formation – proposée par le CiFRAN – vise à livrer aux enseignants de français langue seconde/étrangère les connaissances théoriques et les gestes pédagogiques nécessaires pour (1) diagnostiquer les difficultés de prononciation des apprenants et (2) intervenir efficacement afin de la leur améliorer, grâce aux 10 Grands Moyens de Correction Phonétique qui seront concrètement démontré et mis en pratique pendant le stage. 

Résumé

Les avancées récentes en neurosciences cognitives amènent à voir sous un jour nouveau l’appropriation et l’enseignement de la prononciation des langues secondes/étrangères. Au travers d’un contenu dynamique (diaporamas, enregistrements, vidéos, témoignages et expérimentations sur le terrain avec des apprenants), cette formation de cinq jours répond aux questions que les enseignants de langue seconde/étrangère en exercice, les futurs enseignants et les conseillers pédagogiques se posent afin d’optimiser la prononciation : Quoi enseigner? Quoi corriger? Quand enseigner? Quand corriger? Comment enseigner? Comment corriger?

Présentation

Quand bien même un locuteur de langue seconde/étrangère maîtrise la grammaire de la langue qu’il veut utiliser, si sa prononciation n’est pas suffisamment intelligible, il rencontre de nombreuses difficultés, i.e.: même s’il est compétent en entretien d’embauche, l’employeur qui lui pose des questions se focalise sur l’approximation de son élocution plutôt que sur ses compétences professionnelles.

En effet, l’intelligibilité s’avère la condition nécessaire du désir d’échange langagier. Plus l’interlocuteur doit déchiffrer ce qui lui est dit, moins il est disponible pour la conversation: Si l’intelligibilité de la langue parlée est l’objectif premier de l’enseignement d’une langue seconde, cette prise en compte devrait être un devoir sur le plan de l’éthique de l’enseignement et une exigence de la part des étudiants (LeBel, 2011).

La formation, assurée par Steeve Mercier (Ph. D.) et Olivier Massé (Ing. Form.), avec la participation de Jean-Guy LeBel (Ph. D.), s’inscrit dans cet esprit. Ces plurilingues et spécialistes d’enseignement et de correction phonétique combinent 80 années d’expérience, auprès de publics variés (étudiants internationaux, immigrants économiques, réfugiés, personnes atteintes de pathologies du langage), qu’ils seront heureux de partager avec vous.

Les stratégies d’enseignement et de correction délivrées lors cette formation permettent d’optimiser l’efficience de celles proposées par nos formations en Approche Neurolinguistique de l’enseignement des langues secondes /étrangères (ANL).

Objectifs et description de la formation

Démarche

  • Exploiter l’apport des neurosciences cognitives à l’enseignement/apprentissage d’une langue seconde/étrangère;
  • Maîtriser les systèmes phonologique/phonétique du français;
  • Déterminer les principales difficultés/erreurs de prononciation du français langue seconde/étrangère et en diagnostiquer la nature;
  • Exploiter différentes techniques de correction phonétique.

Contenus

  • Nécessité de la correction phonétique dans l’enseignement du français langue seconde/étrangère, quelle que soit l’approche pédagogique envisagée;
  • Problématiques de l’appropriation d’une langue seconde/étrangère du point de vue de la perception et de la production de la parole;
  • Initiation aux avancées récentes en neuroéducation;
  • Présentation des systèmes phonologique et phonétique du français et comparaisons avec d’autres systèmes;
  • Comparaison des caractéristiques phonologique/phonétique du français avec celles d’autres langues;
  • Démonstration et mise en pratique des 10 Grands Moyens de correction phonétique (LeBel & Mercier, 2016).

Approche pédagogique :

  • Exposés avec notamment diaporamas, documents audio et vidéos, exempliers;
  • Démonstrations et pratiques de corrections phonétiques avec des non-francophones de diverses langues maternelles et profils socio-économiques.

Programme

Jour 1 et jour 2 : Théorie derrière l’appropriation optimale de la prononciation en L2/LÉ

Jour 1 : Contextes linguistiques

  • Rétroactions sur les observations de classe et sur les besoins des enseignants/formateurs (le cas des erreurs au niveau des phonèmes /ʁ/ et /ø/), de la phonotaxe des syllabes complexes et de la prosodie du français);
  • Présentation des principales observations et analyses concernant la perception et la production de la parole en langue seconde/étrangère;
  • Mise à niveau terminologique (ex. correction phonétiquephonétique vs phonologiephonèmesphonotaxeprosodieaisanceprécisionAPIcritères articulatoires);
  • Présentation des système phonologique et phonétique du français; comparaisons avec d’autres langues, dont l’anglais, l’espagnol, le mandarin, l’arabe et le népalais;
  • Justification de la nécessité de faire de la correction phonétique en langue seconde.

Jour 2 : Interventions pédagogiques

  • Échanges autour de différentes techniques d’enseignement de la prononciation;
  • Présentation des avancées en neuroscience cognitive exploitables pédagogiquement;
  • Présentation de stratégies pédagogiques visant l’optimisation de l’appropriation de la prononciation tirées des avancées en neuroscience cognitive;
  • Présentation des neuf Grands Moyens de correction phonétique de LeBel, Mercier et Massé (2016).

Jour 3, 4 et 5 : Pratiques en situation de classe réelle

  • Démonstrations de correction des erreurs de prononciation chez des apprenants du français langue seconde/étrangère (sur vidéo et en réel);
  • Pratique supervisée avec des apprenants en situation d’apprentissage en classe et rétroactions;
  • Correction des erreurs de prononciation préalablement rapportée;
  • Échanges d’équipe et de groupe pour justifier les choix de stratégies de corrections phonétiques optimales.

OBJECTIFS

Cette formation proposée par le CiFRAN, en partenariat avec l’Alliance Française de Rouen-Normandie, vise à faire acquérir les fondements théoriques et l’expérience pratique des stratégies d’enseignement indispensables qui sont au cœur de l’Approche Neurolinguistique.

PUBLIC VISÉ

Cette formation s’adresse aux personnes désireuses de se professionnaliser dans l’enseignement du français langue étrangère/français langue seconde : enseignants en exercice désireux d’améliorer leurs pratiques de classe, bénévoles souhaitant enseigner des langues, demandeurs d’emploi en reconversion professionnelle, enseignants expérimentés et non qualifiés ayant besoin de certifier leurs compétences dans le métier.

ERASMUS + : Code PIC n° 914006266

ANL-RouenCette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage;
• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de ses praticiens ANL;
• L’obtention d’un « Certificat de praticien ANL1 » attestant l’aptitude à la mise en œuvre des stratégies ANL (après évaluation pratique).

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

✌︎ Possibilité de prise en charge CPF.

✌︎ Possibilité de prise en charge Erasmus +.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 5 heures) et en aval (environ 20 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du Certificat ANL1 (Certificat de praticien ANL).

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel. Cette approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite à l’UQAM et à l’UNCS) et Joan Netten (récipiendaire de la médaille de l’Ordre du Canada ainsi que des jubilés d’or et de diamant pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation.

L’objectif de cette semaine de formation intensive est de livrer aux enseignants de langue seconde ou étrangère, ainsi qu’aux responsables de formation, les fondements théoriques et pratiques des stratégies d’enseignement de l’ANL. La formation, offerte par Steeve Mercier (Ph. D.; Université Laval) et Olivier Massé (Ing. Form.), inclut la participation spéciale de Mme Netten. Elle se déroule sur une semaine complète et offre aux participants un riche contenu théorique et pratique.

La démonstration et la prise en main des stratégies d’enseignement ANL durant le stage sont faites avec d’authentiques apprenants de langue, en classe réelle – format de formation exclusif au CiFRAN. La démarche de communication authentique introduite durant la formation permettra aux apprenants de langue d’acquérir l’aisance et la précision nécessaires au développement des compétences linguistiques dès les niveaux débutants tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage.

Reportage de la télévision nationale RADIO-CANADA sur ce stage ANL (2 min).

Compte rendu de ce stage ANL sur le site Internet de RADIO-CANADA.

CONTENU DE LA FORMATION

L’Approche Neurolinguistique (ANL) pour l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (L2/LÉ) est un nouveau paradigme pour l’enseignement/apprentissage d’habiletés de communication dans une L2/LÉ en milieu institutionnel.

Cette nouvelle approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite de l’UQAM et de l’Université normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure à la Memorial University of Newfoundland) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. Elle est fondée sur la théorie neurolinguistique du bilinguisme de M. Paradis (1994, 2004, 2009), ainsi que sur les recherches en neurosciences cognitives de N. Ellis (2011) et de N. Segalowitz (2010); elle a aussi été influencée par les vues de L. Vygotski (1985) sur le rôle des interactions sociales dans l’apprentissage.

L’ANL repose sur cinq principes fondamentaux élaborés par C. Germain et J. Netten (2011, 2012) qui définissent, pour la salle de classe, les conditions d’une maximisation des potentiels du cerveau des apprenants lorsqu’on vise en L2/LÉ, en premier lieu, le développement de l’habileté à communiquer spontanément à l’oral, soit un langage intérieur, qui permet d’optimiser, par la suite, le développement d’habiletés en lecture et en écriture (Germain et Netten, 2013).

L’ANL prend appui sur une démarche de communication authentique et d’exploitation des interactions sociales. Elle parvient ainsi à développer, chez les apprenants, l’intelligibilité et la spontanéité nécessaires tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage, ce qui explique sa popularité grandissante chez les enseignants venant des quatre coins du monde qui perçoivent, de ce fait, son efficacité, en marge des mesures empiriques sur le terrain qui attestent ces résultats.

L’ANL porte donc un gain pédagogique double : du côté des apprenants, qui voient leur aisance et leur précision en langue cible croître rapidement, mais également chez les enseignants, qui constatent de réels progrès avec moins de temps de préparation et d’efforts en classe qu’avec les méthodes qu’ils utilisaient précédemment.

DÉROULEMENT DU STAGE

Jour 1 : Cadre théorique
• Les besoins des enseignants/formateurs, analyse des pratiques et des résultats en classes
• Les croyances quant au mode d’acquisition d’une L2
• La nécessité d’une nouvelle approche
• Les conditions d’émergence de l’approche neurolinguistique
• Les cinq principes fondamentaux de l’ANL
• Les changements majeurs de curriculum et de pédagogie
• Les résultats des expérimentations

Jour 2 : Les stratégies d‘enseignement de l’oral
• Les péchés capitaux, ou stratégies courantes d’enseignement inefficaces
• Les 7 péchés capitaux pour le développement de l’oral
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 3 : Les stratégies d’enseignement de la lecture
• Les 3 péchés capitaux pour le développement de la lecture
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 4 : Les stratégies d’enseignement de l’écriture
• Les 3 péchés capitaux pour le développement de l’écriture
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 5 : Bilan et synthèse
• Retour sur les croyances courantes des enseignants
• Retour sur la théorie neurolinguistique et la neuropédagogie
• Retour sur les pratiques des stagiaires et les réactions des apprenants
• Échanges sur les modalités d’adaptation des contenus du stage aux contextes d’enseignement des
stagiaires/enseignants
• Les groupes de recherche du CiFRAN (ANL et autres) et le suivi de la formation
• Consignes pour la tâche finale (à remettre dans les 3 mois pour validation du Certificat de praticien ANL1)
• Clôture de la formation

OBJECTIFS

Cette formation proposée par le CiFRAN, en partenariat avec l’Alliance Française de Rouen-Normandie, vise à faire acquérir les fondements théoriques et l’expérience pratique des stratégies d’enseignement indispensables qui sont au cœur de l’Approche Neurolinguistique.

PUBLIC VISÉ

Cette formation s’adresse aux personnes désireuses de se professionnaliser dans l’enseignement du français langue étrangère/français langue seconde : enseignants en exercice désireux d’améliorer leurs pratiques de classe, bénévoles souhaitant enseigner des langues, demandeurs d’emploi en reconversion professionnelle, enseignants expérimentés et non qualifiés ayant besoin de certifier leurs compétences dans le métier.

ERASMUS + : Code PIC n° 914006266

ANL-RouenCette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage;
• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de ses praticiens ANL;
• L’obtention d’un « Certificat de praticien ANL1 » attestant l’aptitude à la mise en œuvre des stratégies ANL (après évaluation pratique).

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

✌︎ Possibilité de prise en charge CPF.

✌︎ Possibilité de prise en charge Erasmus +.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 5 heures) et en aval (environ 20 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du Certificat ANL1 (Certificat de praticien ANL).

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel. Cette approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite à l’UQAM et à l’UNCS) et Joan Netten (récipiendaire de la médaille de l’Ordre du Canada ainsi que des jubilés d’or et de diamant pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation.

L’objectif de cette semaine de formation intensive est de livrer aux enseignants de langue seconde ou étrangère, ainsi qu’aux responsables de formation, les fondements théoriques et pratiques des stratégies d’enseignement de l’ANL. La formation, offerte par Steeve Mercier (Ph. D.; Université Laval) et Olivier Massé (Ing. Form.), inclut la participation spéciale de Mme Netten. Elle se déroule sur une semaine complète et offre aux participants un riche contenu théorique et pratique.

La démonstration et la prise en main des stratégies d’enseignement ANL durant le stage sont faites avec d’authentiques apprenants de langue, en classe réelle – format de formation exclusif au CiFRAN. La démarche de communication authentique introduite durant la formation permettra aux apprenants de langue d’acquérir l’aisance et la précision nécessaires au développement des compétences linguistiques dès les niveaux débutants tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage.

Reportage de la télévision nationale RADIO-CANADA sur ce stage ANL (2 min).

Compte rendu de ce stage ANL sur le site Internet de RADIO-CANADA.

CONTENU DE LA FORMATION

L’Approche Neurolinguistique (ANL) pour l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (L2/LÉ) est un nouveau paradigme pour l’enseignement/apprentissage d’habiletés de communication dans une L2/LÉ en milieu institutionnel.

Cette nouvelle approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite de l’UQAM et de l’Université normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure à la Memorial University of Newfoundland) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. Elle est fondée sur la théorie neurolinguistique du bilinguisme de M. Paradis (1994, 2004, 2009), ainsi que sur les recherches en neurosciences cognitives de N. Ellis (2011) et de N. Segalowitz (2010); elle a aussi été influencée par les vues de L. Vygotski (1985) sur le rôle des interactions sociales dans l’apprentissage.

L’ANL repose sur cinq principes fondamentaux élaborés par C. Germain et J. Netten (2011, 2012) qui définissent, pour la salle de classe, les conditions d’une maximisation des potentiels du cerveau des apprenants lorsqu’on vise en L2/LÉ, en premier lieu, le développement de l’habileté à communiquer spontanément à l’oral, soit un langage intérieur, qui permet d’optimiser, par la suite, le développement d’habiletés en lecture et en écriture (Germain et Netten, 2013).

L’ANL prend appui sur une démarche de communication authentique et d’exploitation des interactions sociales. Elle parvient ainsi à développer, chez les apprenants, l’intelligibilité et la spontanéité nécessaires tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage, ce qui explique sa popularité grandissante chez les enseignants venant des quatre coins du monde qui perçoivent, de ce fait, son efficacité, en marge des mesures empiriques sur le terrain qui attestent ces résultats.

L’ANL porte donc un gain pédagogique double : du côté des apprenants, qui voient leur aisance et leur précision en langue cible croître rapidement, mais également chez les enseignants, qui constatent de réels progrès avec moins de temps de préparation et d’efforts en classe qu’avec les méthodes qu’ils utilisaient précédemment.

DÉROULEMENT DU STAGE

Jour 1 : Cadre théorique
• Les besoins des enseignants/formateurs, analyse des pratiques et des résultats en classes
• Les croyances quant au mode d’acquisition d’une L2
• La nécessité d’une nouvelle approche
• Les conditions d’émergence de l’approche neurolinguistique
• Les cinq principes fondamentaux de l’ANL
• Les changements majeurs de curriculum et de pédagogie
• Les résultats des expérimentations

Jour 2 : Les stratégies d‘enseignement de l’oral
• Les péchés capitaux, ou stratégies courantes d’enseignement inefficaces
• Les 7 péchés capitaux pour le développement de l’oral
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 3 : Les stratégies d’enseignement de la lecture
• Les 3 péchés capitaux pour le développement de la lecture
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 4 : Les stratégies d’enseignement de l’écriture
• Les 3 péchés capitaux pour le développement de l’écriture
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 5 : Bilan et synthèse
• Retour sur les croyances courantes des enseignants
• Retour sur la théorie neurolinguistique et la neuropédagogie
• Retour sur les pratiques des stagiaires et les réactions des apprenants
• Échanges sur les modalités d’adaptation des contenus du stage aux contextes d’enseignement des
stagiaires/enseignants
• Les groupes de recherche du CiFRAN (ANL et autres) et le suivi de la formation
• Consignes pour la tâche finale (à remettre dans les 3 mois pour validation du Certificat de praticien ANL1)
• Clôture de la formation

OBJECTIFS

Cette formation proposée par le CiFRAN, en partenariat avec l’Alliance Française de Rouen-Normandie, vise à faire acquérir les fondements théoriques et l’expérience pratique des stratégies d’enseignement indispensables qui sont au cœur de l’Approche Neurolinguistique.

PUBLIC VISÉ

Cette formation s’adresse aux personnes désireuses de se professionnaliser dans l’enseignement du français langue étrangère/français langue seconde : enseignants en exercice désireux d’améliorer leurs pratiques de classe, bénévoles souhaitant enseigner des langues, demandeurs d’emploi en reconversion professionnelle, enseignants expérimentés et non qualifiés ayant besoin de certifier leurs compétences dans le métier.

ERASMUS + : Code PIC n° 914006266

ANL-Rouen

Cette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage;
• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de ses praticiens ANL;
• L’obtention d’un « Certificat de praticien ANL1 » attestant l’aptitude à la mise en œuvre des stratégies ANL (après évaluation pratique).

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

✌︎ Possibilité de prise en charge CPF.

✌︎ Possibilité de prise en charge Erasmus +.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 5 heures) et en aval (environ 20 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du Certificat ANL1 (Certificat de praticien ANL).

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel. Cette approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite à l’UQAM et à l’UNCS) et Joan Netten (récipiendaire de la médaille de l’Ordre du Canada ainsi que des jubilés d’or et de diamant pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation.

L’objectif de cette semaine de formation intensive est de livrer aux enseignants de langue seconde ou étrangère, ainsi qu’aux responsables de formation, les fondements théoriques et pratiques des stratégies d’enseignement de l’ANL. La formation, offerte par Steeve Mercier (Ph. D.; Université Laval) et Olivier Massé (Ing. Form.), inclut la participation spéciale de Mme Netten. Elle se déroule sur une semaine complète et offre aux participants un riche contenu théorique et pratique.

La démonstration et la prise en main des stratégies d’enseignement ANL durant le stage sont faites avec d’authentiques apprenants de langue, en classe réelle – format de formation exclusif au CiFRAN. La démarche de communication authentique introduite durant la formation permettra aux apprenants de langue d’acquérir l’aisance et la précision nécessaires au développement des compétences linguistiques dès les niveaux débutants tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage.

Reportage de la télévision nationale RADIO-CANADA sur ce stage ANL (2 min).

Compte rendu de ce stage ANL sur le site Internet de RADIO-CANADA.

CONTENU DE LA FORMATION

L’Approche Neurolinguistique (ANL) pour l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (L2/LÉ) est un nouveau paradigme pour l’enseignement/apprentissage d’habiletés de communication dans une L2/LÉ en milieu institutionnel.

Cette nouvelle approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite de l’UQAM et de l’Université normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure à la Memorial University of Newfoundland) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. Elle est fondée sur la théorie neurolinguistique du bilinguisme de M. Paradis (1994, 2004, 2009), ainsi que sur les recherches en neurosciences cognitives de N. Ellis (2011) et de N. Segalowitz (2010); elle a aussi été influencée par les vues de L. Vygotski (1985) sur le rôle des interactions sociales dans l’apprentissage.

L’ANL repose sur cinq principes fondamentaux élaborés par C. Germain et J. Netten (2011, 2012) qui définissent, pour la salle de classe, les conditions d’une maximisation des potentiels du cerveau des apprenants lorsqu’on vise en L2/LÉ, en premier lieu, le développement de l’habileté à communiquer spontanément à l’oral, soit un langage intérieur, qui permet d’optimiser, par la suite, le développement d’habiletés en lecture et en écriture (Germain et Netten, 2013).

L’ANL prend appui sur une démarche de communication authentique et d’exploitation des interactions sociales. Elle parvient ainsi à développer, chez les apprenants, l’intelligibilité et la spontanéité nécessaires tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage, ce qui explique sa popularité grandissante chez les enseignants venant des quatre coins du monde qui perçoivent, de ce fait, son efficacité, en marge des mesures empiriques sur le terrain qui attestent ces résultats.

L’ANL porte donc un gain pédagogique double : du côté des apprenants, qui voient leur aisance et leur précision en langue cible croître rapidement, mais également chez les enseignants, qui constatent de réels progrès avec moins de temps de préparation et d’efforts en classe qu’avec les méthodes qu’ils utilisaient précédemment.

DÉROULEMENT DU STAGE

Jour 1 : Cadre théorique
• Les besoins des enseignants/formateurs, analyse des pratiques et des résultats en classes
• Les croyances quant au mode d’acquisition d’une L2
• La nécessité d’une nouvelle approche
• Les conditions d’émergence de l’approche neurolinguistique
• Les cinq principes fondamentaux de l’ANL
• Les changements majeurs de curriculum et de pédagogie
• Les résultats des expérimentations

Jour 2 : Les stratégies d‘enseignement de l’oral
• Les péchés capitaux, ou stratégies courantes d’enseignement inefficaces
• Les 7 péchés capitaux pour le développement de l’oral
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 3 : Les stratégies d’enseignement de la lecture
• Les 3 péchés capitaux pour le développement de la lecture
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 4 : Les stratégies d’enseignement de l’écriture
• Les 3 péchés capitaux pour le développement de l’écriture
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 5 : Bilan et synthèse
• Retour sur les croyances courantes des enseignants
• Retour sur la théorie neurolinguistique et la neuropédagogie
• Retour sur les pratiques des stagiaires et les réactions des apprenants
• Échanges sur les modalités d’adaptation des contenus du stage aux contextes d’enseignement des
stagiaires/enseignants
• Les groupes de recherche du CiFRAN (ANL et autres) et le suivi de la formation
• Consignes pour la tâche finale (à remettre dans les 3 mois pour validation du Certificat de praticien ANL1)
• Clôture de la formation

OBJECTIF

Destinée aux enseignants de FLS/FLÉ confirmés en ANL (ayant obtenu un Certificat de praticien ANL1 ou un Certificat de praticien confirmé ANL2), la formation proposée s’adresse spécifiquement aux responsables de formation, aux coordinateurs pédagogiques et aux conseillers pédagogiques désireux d’élaborer un matériel d’enseignement conforme à l’approche neurolinguistique de l’enseignement des langues.

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

VOLUME DE LA FORMATION 

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de stage en présentiel et de 25 heures de travail personnel réalisé en autonomie guidée, réparties en amont (5 heures) et en aval (20 heures) du stage. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention d’un Certificat ANL3 (Certificat de concepteur/rédacteur de matériel pédagogique spécifique pour l’ANL).

STAGE DE FORMATION ANL3 › AMDEQ (QUÉBEC); AOÛT 2018
(avec Olivier Massé, Steeve Mercier et Joan Netten)

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

La démarche d’ingénierie pédagogique mise en œuvre durant la formation permettra aux professeurs stagiaires de mettre en perspective les matériels couramment utilisés dans des contextes d’enseignements analogues aux leurs et d’élaborer, en concertation avec leurs pairs et sous l’égide des formateurs, une unité pédagogique pilote ANL correspondant aux besoins spécifiques de leurs apprenants.

STAGE DE FORMATION ANL3 › AMDEQ (QUÉBEC); AOÛT 2019
(avec Olivier Massé, Steeve Mercier et Lyne Montsion)

DÉROULEMENT DU STAGE

Jour 1 : Cadre théorique
– Rappel sur les fondamentaux de l’ANL : littératie et pédagogie de la littératie en vue de l’appropriation d’une LÉ/LS, les fonctions cognitives, la taxonomie de Bloom
– Analyse d’une unité pédagogique ANL utilisée pour des niveaux grands débutants
– Analyse d’une unité pédagogique ANL utilisée pour des niveaux avancés
– Les péchés capitaux de la conception des unités pédagogiques ANL
– Les péchés capitaux de la rédaction des unités pédagogiques ANL

Jour 2 : Élaboration des balises d’une Unité Pédagogique ANL
– Des centres d’intérêt aux projets de classe
– La démarche de conception des textes narratifs
– Choix des phrases modèle
– Choix des textes de lecture
– La démarche d’adaptation des textes informatifs

Jour 3 : Élaboration des supports d’une Unité Pédagogique ANL 
– La démarche de conception des textes narratifs
– Contextualisations et synthèses dans la perspective du développement de la littératie en L2
– Intégration de routines et d’activités complémentaires

Jour 4 : Estimation des projets d’Unités Pédagogiques réalisés 
– Présentation d’ensemble des unités pilotes élaborées
– Simulation des activités rédigées
– Rétroactions
– Mise en forme des unités pilotes

Jour 5 : Synthèse & bilan
– Boîte aux questions
– Consignes pour le travail final à remettre
– Pot de clôture

ÉVALUATION 

L’évaluation du stage ANL3 a pour visée de permettre aux stagiaires l’obtention d’un  certificat de Concepteurs/rédacteurs de matériel pédagogique conforme à l’ANL.

Pour valider le développement des compétences professionnelles visées par le stage ANL3 et obtenir le certificat afférent, les stagiaires devront livrer aux formateurs du CiFRAN (dans un délai de douze mois maximum à l’issue de la formation en présentiel) une unité pédagogique finalisée et expérimentée dans leur contexte d’enseignement, accompagnée d’extraits vidéos montrant la mise en œuvre de cette unité dans une classe authentique.

L’évaluation qui sera faite du matériel livré (unité pédagogique, vidéos de classe et commentaires accompagnant cette vidéo) s’appuiera sur une grille d’évaluation reprenant l’ensemble des critères d’ingénierie pédagogiques envisagés durant la formation en présentiel.

 

 

OBJECTIFS

Cette formation vise à faire acquérir les fondements théoriques et l’expérience pratique des stratégies d’enseignement indispensables qui sont au cœur de l’Approche Neurolinguistique.

Les formations du CiFRAN garantissent :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec des apprenants dans une classe réelle pendant le stage;
• Un suivi de la formation par ses experts et au sein de la communauté de ses praticiens ANL au-delà du stage;
• L’obtention d’un « Certificat de praticien ANL1 » attestant l’aptitude à la mise en œuvre des stratégies ANL (après évaluation pratique).

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

ATTENTION : Les participants doivent fournir une copie de document justifiant leurs antécédents judiciaires (modalités variables selon le pays de résidence).

STAGE DE FORMATION ANL 1 › ÉCOLE DE LANGUES DES FORCES CANADIENNES (GATINEAU), juin 2018 (Steeve Mercier, Joan Netten, Olivier Massé )

CONTENU DU STAGE

L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel. Cette approche a été conçue par Claude Germain et Joan Netten dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. L’objectif de cette semaine de formation intensive est de livrer aux enseignants de langue seconde ou étrangère, ainsi qu’aux responsables de formation, les fondements théoriques et pratiques des stratégies d’enseignement de l’ANL. La formation, offerte par Steeve Mercier (Ph. D.; Université Laval) et Olivier Massé (Ing. Form.), se déroule sur une semaine complète et offre aux participants un contenu théorique et pratique. Claude Germain (co-concepteur de l’ANL et professeur émérite à l’UQAM et à l’UNCS) agit à titre de conseiller scientifique.

La démonstration et la prise en main des stratégies d’enseignement ANL durant le stage sont faites avec d’authentiques apprenants de langue, en classe réelle – format de formation exclusif au CiFRAN. La démarche de communication authentique introduite durant la formation permettra aux apprenants de langue d’acquérir l’aisance et la précision nécessaires au développement des compétences linguistiques dès les niveaux débutants tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont et en aval de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du Certificat ANL1 (Certificat de praticien ANL).

Reportage de la télévision nationale RADIO-CANADA sur ce stage ANL (2 min).

Compte rendu de ce stage ANL sur le site Internet de RADIO-CANADA.

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

L’approche neurolinguistique (ANL) pour l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (L2/LÉ) est un nouveau paradigme pour l’enseignement/apprentissage d’habiletés de communication dans une L2/LÉ en milieu institutionnel.

Cette nouvelle approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite de l’UQAM et de l’Université normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure à la Memorial University of Newfoundland) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. Elle est fondée sur la théorie neurolinguistique du bilinguisme de M. Paradis (1994, 2004, 2009), ainsi que sur les recherches en neurosciences cognitives de N. Ellis (2011) et de N. Segalowitz (2010); elle a aussi été influencée par les vues de L. Vygotski (1985) sur le rôle des interactions sociales dans l’apprentissage.

L’ANL repose sur cinq principes fondamentaux élaborés par C. Germain et J. Netten (2011, 2012) qui définissent, pour la salle de classe, les conditions d’une maximisation des potentiels du cerveau des apprenants lorsqu’on vise en L2/LÉ, en premier lieu, le développement de l’habileté à communiquer spontanément à l’oral, soit un langage intérieur, qui permet d’optimiser, par la suite, le développement d’habiletés en lecture et en écriture (Germain et Netten, 2013).

L’ANL prend appui sur une démarche de communication authentique et d’exploitation des interactions sociales. Elle parvient ainsi à développer, chez les apprenants, l’intelligibilité et la spontanéité nécessaires tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage, ce qui explique sa popularité grandissante chez les enseignants venant des quatre coins du monde qui perçoivent, de ce fait, son efficacité, en marge des mesures empiriques sur le terrain qui attestent ces résultats.

L’ANL porte donc un gain pédagogique double : du côté des apprenants, qui voient leur aisance et leur précision en langue cible croître rapidement, mais également chez les enseignants, qui constatent de réels progrès avec moins de temps de préparation et d’efforts en classe qu’avec les méthodes qu’ils utilisaient précédemment.

STAGE DE FORMATION ANL1 › Alliance Française de Pékin (Chine), novembre 2018

Jour 1 : Cadre théorique
• Les besoins des enseignants/formateurs, analyse des pratiques et des résultats en classes
• Les croyances quant au mode d’acquisition d’une L2
• La nécessité d’une nouvelle approche
• Les conditions d’émergence de l’approche neurolinguistique
• Les cinq principes fondamentaux de l’ANL
• Les changements majeurs de curriculum et de pédagogie
• Les résultats des expérimentations

Jour 2 : Les stratégies d‘enseignement de l’oral
• Les péchés capitaux, ou stratégies courantes d’enseignement inefficaces
• Les 7 péchés capitaux pour le développement de l’oral
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 3 : Les stratégies d’enseignement de la lecture
• Les 3 péchés capitaux pour le développement de la lecture
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 4 : Les stratégies d’enseignement de l’écriture
• Les 3 péchés capitaux pour le développement de l’écriture
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 5 : Bilan et synthèse
• Retour sur les croyances courantes des enseignants
• Retour sur la théorie neurolinguistique et la neuropédagogie
• Retour sur les pratiques des stagiaires et les réactions des apprenants
• Échanges sur les modalités d’adaptation des contenus du stage aux contextes d’enseignement des stagiaires/enseignants
• Les groupes de recherche du CiFRAN (ANL et autres) et le suivi de la formation
• Consignes pour la tâche finale (à remettre dans les 3 mois pour validation du Certificat de praticien ANL1)
• Clôture de la formation

OBJECTIF

Destinée aux enseignants de L2/LÉ ayant obtenu le Certificat de praticien ANL1, cette formation vise à consolider la pratique des stratégies de l’Approche Neurolinguistique, à approfondir les connaissances en neurodidactique et à initier aux compétences de formateur d’enseignant.

Elle est particulièrement recommandée aux coordinateurs pédagogiques, aux conseillers pédagogiques et aux responsables de formation ayant à guider des enseignants qui doivent mettre en pratique l’ANL.

Les formations du CiFRAN garantissent :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec des apprenants dans une classe réelle pendant le stage;
• Un suivi de la formation par ses experts et au sein de la communauté de ses praticiens ANL au-delà du stage;
• L’obtention d’un « Certificat de conseiller ANL2 » attestant l’aptitude au guidage pédagogique des enseignants souhaitant mettre en pratique l’ANL (après évaluation pratique).

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

Stage ANL2 (AMDEQ, Québec) août 2019

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation de 60 heures correspond à un volume de 35 heures de stage en présentiel et de 25 heures de travail personnel réalisé en autonomie guidée, réparties en amont (5 heures) et en aval (20 heures) du stage. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention d’un Certificat ANL2.

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

La démarche d’observation réflexive mise en œuvre durant la formation permettra de renforcer les savoirs didactiques ainsi que les habiletés pédagogiques qui fondent l’ANL; elle permettra également de développer chez les enseignants stagiaires les attitudes professionnelles nécessaire à l’analyse des pratiques enseignantes, qu’il s’agisse de leur propre pratique ou de celles de leurs collègues.

Stage ANL pour l’École des Forces armées canadiennes (Gatineau, Québec) en juin 2018

DÉROULEMENT DU STAGE

Jour 1 : Cadre théorique et optimisation de l’enseignement de l’oral
– Rappel des principes fondamentaux de l’ANL sur la base du vécu des enseignants
– Des résultats des neurosciences cognitives aux définitions de la neuropédagogie, de la neurodidactique et de la neurodidactique spécifiques à l’enseignement des langues
– Savoirs pédagogiques, habiletés pédagogiques, savoirs de formateur d’enseignant, habiletés de formateur d’enseignant
– Les péchés capitaux des praticiens ANL débutants en phase orale
– Pratiques de l’enseignement de l’oral
– Rétroaction des stagiaires sur les pratiques observées
– Rétroaction des formateurs sur les rétroactions des stagiaires

Jour 2 : Optimisation de l’enseignement de l’oral et de la lecture de textes narratifs
– Pratiques de l’enseignement de l’oral (suite)
– Rétroaction des stagiaires sur les pratiques observées
– Rétroaction des formateurs sur les rétroactions des stagiaires
– Les péchés capitaux des praticiens ANL débutants en phase de lecture
– Pratiques de l’enseignement de la lecture de textes narratifs
– Rétroaction des stagiaires sur les pratiques observées
– Rétroaction des formateurs sur les rétroactions des stagiaires

Jour 3 : Optimisation de l’enseignement de la lecture de textes narratifs et de l’enseignement de la lecture de textes informatifs
– Pratiques de l’enseignement de la lecture de textes narratifs (suite)
– Rétroaction des stagiaires sur les pratiques observées
– Rétroaction des formateurs sur les rétroactions des stagiaires
– Les péchés capitaux des praticiens ANL débutants en phase de lecture de textes informatifs
– Rétroaction des stagiaires sur les pratiques observées
– Rétroaction des formateurs sur les rétroactions des stagiaires

Jour 4 : optimisation de l’enseignement de la lecture de textes informatifs et de l’enseignement de l’écriture
– Pratiques de l’enseignement de la lecture de textes informatifs (suite)
– Rétroaction des stagiaires sur les pratiques observées
– Rétroaction des formateurs sur les rétroactions des stagiaires
– Les péchés capitaux des praticiens ANL débutants en phase d’écriture
– Pratiques de l’enseignement de l’écriture
– Rétroaction des stagiaires sur les pratiques observées
– Rétroaction des formateurs sur les rétroactions des stagiaires

Jour 5 : optimisation de l’enseignement de l’écriture, rappel sur la boucle ANL & bilan – Pratiques de l’enseignement de l’écriture (suite)
– Rétroaction des stagiaires sur les pratiques observées
– Rétroaction des formateurs sur les rétroactions des stagiaires
– Boucler la boucle et spiralité
– Le rôle des synthèses
– Consignes pour le travail de validation du niveau conseillé

ÉVALUATION

L’évaluation du stage ANL2 a pour visée de permettre aux stagiaires l’obtention d’un certificat de Conseiller pédagogique en ANL.

Pour valider le développement des compétences professionnelles visées par le stage ANL2 et obtenir le certificat afférent, les stagiaires devront livrer aux formateurs du CiFRAN (dans un délai de douze mois maximum à l’issue de la formation en présentiel) un dossier de suivi pédagogique d’un ou plusieurs enseignants, comportant un compte-rendu écrit du suivi réalisé accompagné d’extraits audios ou vidéos des rétroactions faites sur les pratiques de classe des enseignants conseillés.

L’évaluation qui sera faite de ce dossier s’appuiera sur une grille d’évaluation reprenant l’ensemble des critères de guidage pédagogiques envisagés durant la formation en présentiel.

Menu
X