1. Accueil
  2. Events

Archives : Events

Stage ANL1 de formation initiale en Approche Neurolinguistique pour l’enseignement des langues secondes/étrangères

OBJECTIFS

Cette formation proposée par le CiFRAN vise à faire acquérir les fondements théoriques et l’expérience pratique des stratégies d’enseignement indispensables qui sont au cœur de l’Approche Neurolinguistique.

PUBLIC VISÉ

Destinée aux enseignants de langues secondes ou étrangères ainsi qu’aux futurs enseignants et responsables pédagogiques.

Cette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage;

• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de ses praticiens ANL;

• L’obtention d’un certificat de praticien ANL1 attestant l’aptitude à la mise en œuvre des stratégies ANL après évaluation pratique.

Flexibilité de paiement et aide financière :

✌︎ Formation payable en plusieurs fois, notamment par virement Interac à info@cifran.org avec le mot de passe « ANL1 ».

✌︎ Travailleurs autonomes au Québec : cette formation est admissible à des déductions fiscales.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 5 heures) et en aval (environ 20 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du certificat ANL1 (certificat de praticien ANL).

STAGE DE FORMATION ANL 1 › ÉCOLE DE LANGUES DES FORCES CANADIENNES (GATINEAU, CANADA) (Steeve Mercier, Joan Netten, Olivier Massé )

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

L’Approche Neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel. Cette approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite à l’UQAM et à l’UNCS) et Joan Netten (récipiendaire de la Médaille de l’Ordre du Canada ainsi que des jubilés d’or et de diamant pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation.

L’objectif de cette semaine de formation intensive est de livrer les fondements théoriques et pratiques des stratégies d’enseignement de l’ANL aux enseignants de langue seconde ou étrangère ainsi qu’aux responsables de formation. La formation, qui est offerte par Steeve Mercier (Ph. D., Université Laval) et Olivier Massé (Ing. Form.) et qui inclut la participation spéciale de Mme Netten, se déroule sur une semaine complète et offre aux participants un riche contenu théorique et pratique. 

La démonstration et la prise en main des stratégies d’enseignement ANL durant le stage sont faites avec d’authentiques apprenants de langue, en classe réelle – format de formation exclusif au CiFRAN. La démarche de communication authentique introduite durant la formation permettra de développer, chez les apprenants de langue, l’aisance et la précision nécessaires au développement des compétences linguistiques dès les niveaux débutants tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage.

CONTENU DE LA FORMATION

L’Approche Neurolinguistique (ANL) pour l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (L2/LÉ) est un nouveau paradigme pour l’enseignement/apprentissage d’habiletés de communication dans une L2/LÉ en milieu institutionnel.

Cette nouvelle approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite de l’UQAM et de l’Université Normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure à la Memorial University of Newfoundland) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. Elle est fondée sur la théorie neurolinguistique du bilinguisme de M. Paradis (1994, 2004, 2009) ainsi que sur les recherches en neurosciences cognitives de N. Ellis (2011) et de N. Segalowitz (2010); elle a aussi été influencée par les vues de L. Vygotski (1985) sur le rôle des interactions sociales dans l’apprentissage. L’ANL repose sur cinq principes fondamentaux élaborés par C. Germain et J. Netten (2011, 2012) qui définissent, pour la salle de classe, les conditions d’une maximisation du potentiel du cerveau des apprenants lorsqu’on vise en L2/LÉ, en premier lieu, le développement de l’habileté à communiquer spontanément à l’oral, soit un langage intérieur, qui permet d’optimiser, par la suite, le développement d’habiletés en lecture et en écriture (Germain et Netten, 2013). L’ANL prend appui sur une démarche de communication authentique et d’exploitation des interactions sociales. Elle parvient ainsi à développer, chez les apprenants, l’intelligibilité et la spontanéité nécessaires tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage, ce qui explique sa popularité grandissante chez les enseignants provenant des quatre coins du monde qui perçoivent, de ce fait, son efficacité en marge des mesures empiriques sur le terrain qui attestent ces résultats. L’ANL apporte donc un gain pédagogique double : les apprenants voient leur aisance et leur précision en langue cible croître rapidement et les enseignants constatent que l’ANL, contrairement aux méthodes qu’ils utilisaient précédemment, permet de réels progrès avec moins de temps de préparation et d’efforts en classe.

STAGE DE FORMATION ANL 1 › UNIVERSITÉ LAVAL (QUÉBEC, CANADA) (Claude Germain, Olivier Massé, Steeve Mercier )

Reportage de la Télévision nationale RADIO-CANADA sur ce stage ANL (2 min)

Témoignages d’enseignants ayant suivi la formation

PROGRAMME

Jour 1 : Cadre théorique

• Les besoins des enseignants/formateurs, l’analyse des pratiques et des résultats en classes;

• Les croyances quant au mode d’acquisition d’une L2;

• La nécessité d’une nouvelle approche;

• Les conditions d’émergence de l’Approche Neurolinguistique;

• Les cinq principes fondamentaux de l’ANL;

• Les changements majeurs de curriculum et de pédagogie;

• Les résultats des expérimentations.

Jour 2 : Les stratégies d‘enseignement de l’oral

• Les péchés capitaux, ou les stratégies courantes d’enseignement inefficaces;

• Les 7 péchés capitaux pour le développement de l’oral;

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL;

• Simulations;

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants).

Jour 3 : Les stratégies d’enseignement de la lecture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de la lecture;

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL;

• Simulations;

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants).

Jour 4 : Les stratégies d’enseignement de l’écriture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de l’écriture;

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL;

• Simulations;

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants).

Jour 5 : Bilan et synthèse

• Retour sur les croyances courantes des enseignants;

• Retour sur la théorie neurolinguistique et la neuroéducation;

• Retour sur les pratiques des stagiaires et les réactions des apprenants;

• Échanges sur les modalités d’adaptations des contenus du stage aux contextes d’enseignement des stagiaires/enseignants;

• Boîte aux questions et rencontre avec des experts invités;

• Consignes pour la tâche finale (à remettre dans les 3 prochains mois pour validation du certificat de praticien ANL1).

Stage de formation initiale en correction phonétique pour l’enseignement des langues secondes/étrangères : les 10 Grands Moyens

OBJECTIFS

Cette formation proposée par le CiFRAN – en partenariat avec l’école Vision trilingue Rive-Sud – vise à livrer aux enseignants de FLÉ/FLS les connaissances théoriques et les techniques de classe nécessaires pour

(1) diagnostiquer les difficultés de prononciation des apprenants et

(2) intervenir efficacement afin de remédier aux difficultés de prononciation

grâce aux 10 Grands Moyens de correction phonétique qui seront concrètement démontrés et mis en pratique pendant le stage. 

RÉSUMÉ

Les avancées récentes en neurosciences cognitives amènent à voir sous un jour nouveau l’appropriation et l’enseignement de la prononciation des langues étrangères ou secondes. Au travers d’un contenu dynamique (diaporamas, enregistrements, vidéos, témoignages et expérimentations sur le terrain avec des apprenants), cette formation de cinq jours répond aux questions que les enseignants de langue seconde/étrangère en exercice, les futurs enseignants et les conseillers pédagogiques se posent afin d’optimiser la prononciation : 

– Quoi enseigner?

– Quoi corriger?

– Quand enseigner?

– Quand corriger?

– Comment enseigner?

– Comment corriger?

PUBLIC VISÉ

Destinée aux enseignants de langues secondes ou étrangères ainsi qu’aux futurs enseignants et responsables pédagogiques. Fortement recommandée aux praticiens ANL.

Cette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage;

• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de praticiens ANL/CPH du CiFRAN;

• L’obtention d’un certificat de praticien CPH1 attestant l’aptitude à la mise en œuvre des Grands Moyens d’enseignement/de correction de la prononciation après évaluation pratique.

Flexibilité de paiement et aide financière :

✌︎ Formation payable en plusieurs fois, notamment par virement Interac à info@cifran.org avec le mot de passe « CPH1 ».

✌︎ Travailleurs autonomes au Québec : cette formation est admissible à des déductions fiscales.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 10 heures) et en aval (environ 15 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du certificat CPH1 (certificat de praticien des Grands Moyens d’enseignement/de correction de la prononciation en L2).

 

PRÉSENTATION

Un locuteur de langue seconde/étrangère qui maîtrise la grammaire de la langue qu’il veut utiliser mais qui n’a pas une prononciation suffisamment intelligible rencontrera de nombreuses difficultés : en entretien d’embauche, par exemple, l’employeur qui posera des questions au locuteur se focalisera sur l’approximation de son élocution plutôt que sur ses compétences professionnelles, et ce, même si le locuteur est compétent.

En effet, l’intelligibilité s’avère la condition nécessaire du désir d’échange langagier. Plus l’interlocuteur doit déchiffrer ce qui lui est dit, moins il est disponible pour la conversation : si l’intelligibilité de la langue parlée est l’objectif premier de l’enseignement d’une langue seconde, cette prise en compte devrait être un devoir sur le plan de l’éthique de l’enseignement et une exigence de la part des étudiants (LeBel, 2011).

La formation, assurée par Steeve Mercier (Ph. D.) et Olivier Massé (Ing. Form.), avec la participation de Jean-Guy LeBel (Ph. D.), s’inscrit dans cet esprit. Ces plurilingues et spécialistes d’enseignement et de correction phonétique combinent 80 années d’expérience auprès de publics variés (étudiants internationaux, immigrants économiques, réfugiés, personnes atteintes de pathologies du langage), qu’ils seront heureux de partager avec vous.

Les stratégies d’enseignement et de correction délivrées lors de cette formation permettent d’optimiser l’efficience de celles proposées par nos formations en Approche Neurolinguistique de l’enseignement des langues étrangères/secondes (ANL).

OBJECTIFS ET DESCRIPTION DE LA FORMATION 

Démarche

  • Exploiter l’apport des neurosciences cognitives à l’enseignement/apprentissage d’une L2/LÉ;
  • Maîtriser les systèmes phonologique et phonétique du français;
  • Déterminer les principales difficultés/erreurs de prononciation du français appris en tant que langue seconde ou étrangère et en diagnostiquer la nature;
  • Tirer profit de différentes techniques de correction phonétique.

Contenus

  • Nécessité de la correction phonétique dans l’enseignement du FLÉ/FLS quelle que soit l’approche pédagogique envisagée;
  • Problématiques de l’appropriation d’une L2/LÉ du point de vue de la perception et de la production de la parole;
  • Initiation aux avancées récentes en neuroéducation;
  • Présentation des systèmes phonologique et phonétique du français et comparaisons avec d’autres systèmes;
  • Comparaison des caractéristiques phonologique/phonétique du français avec celles d’autres langues;
  • Démonstration et mise en pratique des 10 Grands Moyens de correction phonétique (LeBel, Massé, Mercier, 2016).

Approche pédagogique

  • Exposés avec, entre autres, des diaporamas, des documents audio et vidéo et des exempliers;
  • Démonstrations et pratiques de corrections phonétiques avec des non-francophones de diverses langues maternelles et profils socio-économiques.

PROGRAMME

Jour 1 et jour 2 : Théorie derrière l’appropriation optimale de la prononciation en L2/LÉ

Jour 1 : Contextes linguistiques

  • Rétroactions sur les observations de classe et sur les besoins des enseignants/formateurs (le cas des erreurs au niveau des phonèmes /ʁ/ et /ø/), de la phonotaxe des syllabes complexes et de la prosodie du français);
  • Présentation des principales observations et analyses concernant la perception et la production de la parole en langue seconde/étrangère;
  • Mise à niveau terminologique (correction phonétique, phonétique vs phonologie, phonèmes, phonotaxe, prosodie, aisance, précision , API , critères articulatoires…); 
  • Présentation des systèmes phonologique et phonétique du français; comparaisons avec d’autres langues, dont l’anglais, l’espagnol, le mandarin, le japonais, l’arabe et le népalais;
  • Les raisons pour lesquelles la correction phonétique en FLÉ/FLS est absolument nécessaire.

Jour 2 : Interventions pédagogiques

  • Questionnement sur les techniques d’enseignement de la prononciation généralement proposées dans les classes et les manuels;
  • Présentation des avancées en neuroscience cognitive qui sont exploitables pédagogiquement;
  • Présentation de stratégies pédagogiques visant l’optimisation de l’appropriation de la prononciation tirées des avancées en neuroscience cognitive;
  • Présentation des 10 Grands Moyens de correction phonétique (LeBel, Massé, Mercier, 2016).

Jour 3, 4 et 5 : Pratiques en situation de classe réelle

  • Démonstrations de correction des erreurs de prononciation chez des apprenants du FLÉ/FLS (en vidéo et en personne); 
  • Pratique supervisée avec des apprenants en situation d’apprentissage en classe et rétroactions;
  • Correction des erreurs de prononciation préalablement rapportées;
  • Échanges d’équipe et de groupe pour justifier les choix de stratégies de corrections phonétiques optimales;
  • Boîte aux questions et rencontre avec des experts invités.
Stage de formation initiale en correction phonétique pour l’enseignement des langues secondes/étrangères : les 10 Grands Moyens

*ATTENTION*

Veuillez noter que le stage se déroulera durant les journées suivantes :

  • le jeudi 5 mai
  • le vendredi 6 mai
  • le lundi 9 mai
  • le mardi 10 mai
  • le mercredi 11 mai

OBJECTIFS

Cette formation proposée par le CiFRAN – en partenariat avec l’école trilingue Vision Rive-Sud – vise à livrer aux enseignants de FLÉ/FLS les connaissances théoriques et les techniques de classe nécessaires pour

(1) diagnostiquer les difficultés de prononciation des apprenants et

(2) intervenir efficacement afin de remédier aux difficultés de prononciation

grâce aux 10 Grands Moyens de correction phonétique qui seront concrètement démontrés et mis en pratique pendant le stage. 

RÉSUMÉ

Les avancées récentes en neurosciences cognitives amènent à voir sous un jour nouveau l’appropriation et l’enseignement de la prononciation des langues étrangères ou secondes. Au travers d’un contenu dynamique (diaporamas, enregistrements, vidéos, témoignages et expérimentations sur le terrain avec des apprenants), cette formation de cinq jours répond aux questions que les enseignants de langue seconde/étrangère en exercice, les futurs enseignants et les conseillers pédagogiques se posent afin d’optimiser la prononciation :

– Quoi enseigner?

– Quoi corriger?

– Quand enseigner?

– Quand corriger?

– Comment enseigner?

– Comment corriger?

PUBLIC VISÉ

Destinée aux enseignants de langues secondes ou étrangères ainsi qu’aux futurs enseignants et responsables pédagogiques. Fortement recommandée aux praticiens ANL.

Cette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage;

• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de praticiens ANL/CPH du CiFRAN;

• L’obtention d’un certificat de praticien CPH1 attestant l’aptitude à la mise en œuvre des Grands Moyens d’enseignement/de correction de la prononciation après évaluation pratique.

Flexibilité de paiement et aide financière :

✌︎ Formation payable en plusieurs fois, notamment par virement Interac à info@cifran.org avec le mot de passe « CPH1 ».

✌︎ Travailleurs autonomes au Québec : cette formation est admissible à des déductions fiscales.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 10 heures) et en aval (environ 15 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du certificat CPH1 (certificat de praticien des Grands Moyens d’enseignement/de correction de la prononciation en L2).

PRÉSENTATION

Un locuteur de langue seconde/étrangère qui maîtrise la grammaire de la langue qu’il veut utiliser mais qui n’a pas une prononciation suffisamment intelligible rencontrera de nombreuses difficultés : en entretien d’embauche, par exemple, l’employeur qui posera des questions au locuteur se focalisera sur l’approximation de son élocution plutôt que sur ses compétences professionnelles, et ce, même si le locuteur est compétent.

En effet, l’intelligibilité s’avère la condition nécessaire du désir d’échange langagier. Plus l’interlocuteur doit déchiffrer ce qui lui est dit, moins il est disponible pour la conversation : si l’intelligibilité de la langue parlée est l’objectif premier de l’enseignement d’une langue seconde, cette prise en compte devrait être un devoir sur le plan de l’éthique de l’enseignement et une exigence de la part des étudiants (LeBel, 2011).

La formation, assurée par Steeve Mercier (Ph. D.) et Olivier Massé (Ing. Form.), avec la participation de Jean-Guy LeBel (Ph. D.), s’inscrit dans cet esprit. Ces plurilingues et spécialistes d’enseignement et de correction phonétique combinent 80 années d’expérience auprès de publics variés (étudiants internationaux, immigrants économiques, réfugiés, personnes atteintes de pathologies du langage), qu’ils seront heureux de partager avec vous.

Les stratégies d’enseignement et de correction délivrées lors de cette formation permettent d’optimiser l’efficience de celles proposées par nos formations en Approche Neurolinguistique de l’enseignement des langues étrangères/secondes (ANL).

OBJECTIFS ET DESCRIPTION DE LA FORMATION 

Démarche

  • Exploiter l’apport des neurosciences cognitives à l’enseignement/apprentissage d’une L2/LÉ;
  • Maîtriser les systèmes phonologique et phonétique du français;
  • Déterminer les principales difficultés/erreurs de prononciation du français appris en tant que langue seconde ou étrangère et en diagnostiquer la nature;
  • Tirer profit de différentes techniques de correction phonétique.

Contenus

  • Nécessité de la correction phonétique dans l’enseignement du FLÉ/FLS quelle que soit l’approche pédagogique envisagée;
  • Problématiques de l’appropriation d’une L2/LÉ du point de vue de la perception et de la production de la parole;
  • Initiation aux avancées récentes en neuroéducation;
  • Présentation des systèmes phonologique et phonétique du français et comparaisons avec d’autres systèmes;
  • Comparaison des caractéristiques phonologique/phonétique du français avec celles d’autres langues;
  • Démonstration et mise en pratique des 10 Grands Moyens de correction phonétique (LeBel, Massé, Mercier, 2016).

Approche pédagogique

  • Exposés avec, entre autres, des diaporamas, des documents audio et vidéo et des exempliers;
  • Démonstrations et pratiques de corrections phonétiques avec des non-francophones de diverses langues maternelles et profils socio-économiques.

PROGRAMME

Jour 1 et jour 2 : Théorie derrière l’appropriation optimale de la prononciation en L2/LÉ

Jour 1 : Contextes linguistiques

  • Rétroactions sur les observations de classe et sur les besoins des enseignants/formateurs (le cas des erreurs au niveau des phonèmes /ʁ/ et /ø/), de la phonotaxe des syllabes complexes et de la prosodie du français);
  • Présentation des principales observations et analyses concernant la perception et la production de la parole en langue seconde/étrangère;
  • Mise à niveau terminologique (correction phonétique, phonétique vs phonologie, phonèmes, phonotaxe, prosodie, aisance, précision , API , critères articulatoires…);
  • Présentation des systèmes phonologique et phonétique du français; comparaisons avec d’autres langues, dont l’anglais, l’espagnol, le mandarin, le japonais, l’arabe et le népalais;
  • Les raisons pour lesquelles la correction phonétique en FLÉ/FLS est absolument nécessaire.

Jour 2 : Interventions pédagogiques

  • Questionnement sur les techniques d’enseignement de la prononciation généralement proposées dans les classes et les manuels;
  • Présentation des avancées en neuroscience cognitive qui sont exploitables pédagogiquement;
  • Présentation de stratégies pédagogiques visant l’optimisation de l’appropriation de la prononciation tirées des avancées en neuroscience cognitive;
  • Présentation des 10 Grands Moyens de correction phonétique (LeBel, Massé, Mercier, 2016).

Jour 3, 4 et 5 : Pratiques en situation de classe réelle

  • Démonstrations de correction des erreurs de prononciation chez des apprenants du FLÉ/FLS (en vidéo et en personne);
  • Pratique supervisée avec des apprenants en situation d’apprentissage en classe et rétroactions;
  • Correction des erreurs de prononciation préalablement rapportées;
  • Échanges d’équipe et de groupe pour justifier les choix de stratégies de corrections phonétiques optimales;
  • Boîte aux questions et rencontre avec des experts invités.
L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère

L’Approche Neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel.

Cette approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite à l’UQAM et l’Université Normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure de recherche honoraire au Memorial University of Newfoundland; Ordre du Canada pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada), dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences cognitives en éducation.

**** *** ** * ** *** ****

The Neurolinguistic Approach (NLA) for second or foreign languages is a new paradigm for teaching ESL/FSL communication skills in an institutional setting.

This new approach was developed by Joan Netten (honorary research professor at Memorial University of Newfoundland; Canada Order for her work promoting and improving French education in Canada) and Claude Germain (Emeritus Professor at UQÀM and South China Normal University) in the context of the growing influence of cognitive neuroscience on education.

 

YouTube Video ANL

Cet événement en présentiel et en ligne marquera la clôture du stage de formation initiale à l’Approche Neurolinguistique qui se sera tenu à Québec du 27 avril au 1 mai 2022.

Durant cette rencontre, 3 experts en ANL répondront aux questions des stagiaires puis aux vôtre sur l’approche, sa mise en œuvre et les enjeux pédagogiques relatifs à l’enseignement des langues secondes/étrangères.

Les intervenants :

• Mme Joan Netten, C.M., Ph.D., diplômée de quatre universités (McGill et l’UQAM, Saskatchewan et Toronto) est co-fondatrice, avec M. Claude Germain (professeur à l’UQAM), de l’Approche Neurolinguistique d’enseignement des langues secondes/étrangères. Elle reçu la médaille de l’Ordre du Canada ainsi que les jubilés d’or et de diamant de la part de la reine Elizabeth II pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada.

• Steeve Mercier, Ph. D., qui animera la table ronde, est Directeur scientifique du CiFRAN, conseiller pédagogique expert et formateur ANL ; chargé de cours en linguistique, didactique d’une L1/L2, rédaction professionnelle, français langue seconde et anglais langue seconde à l’Université Laval et à l’Université du Québec à Rimouski ; professeur de francisation des immigrants pour le Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration du Québec

• Olivier Massé , Ing. Form., qui répondra aux questions, est Directeur des formations du CiFRAN, conseiller pédagogique consultant en France et formateur ANL ; auteur de manuels de FLÉ et directeur de collection chez Myosotis Presse ; directeur du centre de langue La Ferme Linguistique.

le dimanche 1 mai 2022

de 9h à 10h00 heure de Québec/Montréal

Rejoignez sur Zoom :

https://us02web.zoom.us/j/83088939316?pwd=MmVSUmlYejFTdDZUbDRDWE42OXNldz09

ID de réunion : 830 8893 9316

Code secret : ANL

**** *** ** * ** *** ****

Online meeting

This face-to-face and online event will mark the end of the Neurolinguistic Approach initial training course held in Quebec City from April 27th to May 1st, 2022.

During this meeting, 3 NLA experts will answer questions from the trainees and then to yourselves on the approach, its implementation and the pedagogical issues related to second/foreign language teaching.

The speakers :

• Dr. Joan Netten, C.M., Ph.D., a graduate of four universities (McGill and UQAM, Saskatchewan and Toronto) is co-founder, with Dr. Claude Germain (professor at UQAM), of the Neurolinguistic Approach to Second/Foreign Language Education. She has been awarded the Order of Canada and the Gold and Diamond Jubilee by Queen Elizabeth II for her contribution to the development of bilingualism in Canada.

• Dr. Steeve Mercier, who will moderate the round table, is Scientific Director of CiFRAN, expert pedagogical advisor and ANL trainer; lecturer in linguistics, L1/L2 didactics, professional writing, French as a second language and English as a second language at Université Laval and Université du Québec à Rimouski; professor of francization of immigrants for the Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration du Québec

• Olivier Massé , Ing. Form, who will answer the questions, is Director of training at CiFRAN, a pedagogical consultant in France and an NLA trainer; author of FSL manuals and director of the collection at Myosotis Presse; director of the language centre La Ferme Linguistique.

The session will be held on

Sunday 1 May 2022

from 9:00 am to 10:00 am Montréal/Québec

This meeting will be held in French.

Please join us for free on Zoom:

https://us02web.zoom.us/j/83088939316?pwd=MmVSUmlYejFTdDZUbDRDWE42OXNldz09

Meeting ID: 830 8893 9316

Secret code: ANL

L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère

L’Approche Neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel.

Cette approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite à l’UQAM et l’Université Normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure de recherche honoraire au Memorial University of Newfoundland; Ordre du Canada pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada), dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences cognitives en éducation.

**** *** ** * ** *** ****

The Neurolinguistic Approach (NLA) for second or foreign languages is a new paradigm for teaching ESL/FSL communication skills in an institutional setting.

This new approach was developed by Joan Netten (honorary research professor at Memorial University of Newfoundland; Canada Order for her work promoting and improving French education in Canada) and Claude Germain (Emeritus Professor at UQÀM and South China Normal University) in the context of the growing influence of cognitive neuroscience on education.

 

YouTube Video ANL

Cet événement en présentiel et en ligne marquera la clôture du stage de formation initiale à l’Approche Neurolinguistique qui se sera tenu à Rouen du 10 au 14 mars 2022.

Durant cette rencontre, deux conseillers pédagogiques experts en ANL répondront aux questions des stagiaires puis aux vôtre sur l’approche, sa mise en œuvre et les enjeux pédagogiques relatifs à l’enseignement des langues secondes/étrangères.

Les intervenants :

• Steeve Mercier, Ph. D., qui animera la table ronde, est Directeur scientifique du CiFRAN, conseiller pédagogique expert et formateur ANL ; chargé de cours en linguistique, didactique d’une L1/L2, rédaction professionnelle, français langue seconde et anglais langue seconde à l’Université Laval et à l’Université du Québec à Rimouski ; professeur de francisation des immigrants pour le Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration du Québec

• Olivier Massé , Ing. Form., qui répondra aux questions, est Directeur des formations du CiFRAN, conseiller pédagogique consultant en France et formateur ANL ; auteur de manuels de FLÉ et directeur de collection chez Myosotis Presse ; directeur du centre de langue La Ferme Linguistique.

le lundi 14 mars 2022

de 15h à 16h heure de Paris

Rejoignez sur Zoom :

https://us02web.zoom.us/j/83088939316?pwd=MmVSUmlYejFTdDZUbDRDWE42OXNldz09

ID de réunion : 830 8893 9316

Code secret : ANL

**** *** ** * ** *** ****

Online meeting

This face-to-face and online event will mark the end of the Neurolinguistic Approach initial training course held in Rouen from March 10th to 14nd, 2022.

During this meeting, deux pedagogical advisors experts in NLA will answer questions from the trainees and then to yourselves on the approach, its implementation and the pedagogical issues related to second/foreign language teaching.

The speakers :

• Dr. Steeve Mercier, who will moderate the round table, is Scientific Director of CiFRAN, expert pedagogical advisor and ANL trainer; lecturer in linguistics, L1/L2 didactics, professional writing, French as a second language and English as a second language at Université Laval and Université du Québec à Rimouski; professor of francization of immigrants for the Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration du Québec

• Olivier Massé , Ing. Form, who will answer the questions, is Director of training at CiFRAN, a pedagogical consultant in France and an NLA trainer; author of FSL manuals and director of the collection at Myosotis Presse; director of the language centre La Ferme Linguistique.

The session will be held on

Monday March 14th, 2022

from 3:00 pm to 4:00 pm Paris Time

This meeting will be held in French.

Please join us for free on Zoom:

https://us02web.zoom.us/j/83088939316?pwd=MmVSUmlYejFTdDZUbDRDWE42OXNldz09

Meeting ID: 830 8893 9316

Secret code: ANL

Stage ANL1 de formation initiale en Approche Neurolinguistique pour l’enseignement des langues secondes/étrangères

OBJECTIFS

Cette formation proposée par le CiFRAN vise à faire acquérir les fondements théoriques et l’expérience pratique des stratégies d’enseignement indispensables qui sont au cœur de l’Approche Neurolinguistique.

PUBLIC VISÉ

Destinée aux enseignants de langues secondes ou étrangères ainsi qu’aux futurs enseignants et responsables pédagogiques.

Cette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage;

• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de ses praticiens ANL;

• L’obtention d’un certificat de praticien ANL1 attestant l’aptitude à la mise en œuvre des stratégies ANL après évaluation pratique.

Flexibilité de paiement et aide financière :

✌︎ Formation payable en plusieurs fois, notamment par virement Interac à info@cifran.org avec le mot de passe « ANL1 ».

✌︎ Travailleurs autonomes au Québec : cette formation est admissible à des déductions fiscales.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 5 heures) et en aval (environ 20 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du certificat ANL1 (certificat de praticien ANL).

STAGE DE FORMATION ANL 1 › ÉCOLE DE LANGUES DES FORCES CANADIENNES (GATINEAU, CANADA) (Steeve Mercier, Joan Netten, Olivier Massé )

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

L’Approche Neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel. Cette approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite à l’UQAM et à l’UNCS) et Joan Netten (récipiendaire de la Médaille de l’Ordre du Canada ainsi que des jubilés d’or et de diamant pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation.

L’objectif de cette semaine de formation intensive est de livrer les fondements théoriques et pratiques des stratégies d’enseignement de l’ANL aux enseignants de langue seconde ou étrangère ainsi qu’aux responsables de formation. La formation, qui est offerte par Steeve Mercier (Ph. D., Université Laval) et Olivier Massé (Ing. Form.) et qui inclut la participation spéciale de Mme Netten, se déroule sur une semaine complète et offre aux participants un riche contenu théorique et pratique.

La démonstration et la prise en main des stratégies d’enseignement ANL durant le stage sont faites avec d’authentiques apprenants de langue, en classe réelle – format de formation exclusif au CiFRAN. La démarche de communication authentique introduite durant la formation permettra de développer, chez les apprenants de langue, l’aisance et la précision nécessaires au développement des compétences linguistiques dès les niveaux débutants tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage.

CONTENU DE LA FORMATION

L’Approche Neurolinguistique (ANL) pour l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (L2/LÉ) est un nouveau paradigme pour l’enseignement/apprentissage d’habiletés de communication dans une L2/LÉ en milieu institutionnel.

Cette nouvelle approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite de l’UQAM et de l’Université Normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure à la Memorial University of Newfoundland) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. Elle est fondée sur la théorie neurolinguistique du bilinguisme de M. Paradis (1994, 2004, 2009) ainsi que sur les recherches en neurosciences cognitives de N. Ellis (2011) et de N. Segalowitz (2010); elle a aussi été influencée par les vues de L. Vygotski (1985) sur le rôle des interactions sociales dans l’apprentissage. L’ANL repose sur cinq principes fondamentaux élaborés par C. Germain et J. Netten (2011, 2012) qui définissent, pour la salle de classe, les conditions d’une maximisation du potentiel du cerveau des apprenants lorsqu’on vise en L2/LÉ, en premier lieu, le développement de l’habileté à communiquer spontanément à l’oral, soit un langage intérieur, qui permet d’optimiser, par la suite, le développement d’habiletés en lecture et en écriture (Germain et Netten, 2013). L’ANL prend appui sur une démarche de communication authentique et d’exploitation des interactions sociales. Elle parvient ainsi à développer, chez les apprenants, l’intelligibilité et la spontanéité nécessaires tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage, ce qui explique sa popularité grandissante chez les enseignants provenant des quatre coins du monde qui perçoivent, de ce fait, son efficacité en marge des mesures empiriques sur le terrain qui attestent ces résultats. L’ANL apporte donc un gain pédagogique double : les apprenants voient leur aisance et leur précision en langue cible croître rapidement et les enseignants constatent que l’ANL, contrairement aux méthodes qu’ils utilisaient précédemment, permet de réels progrès avec moins de temps de préparation et d’efforts en classe.

STAGE DE FORMATION ANL 1 › UNIVERSITÉ LAVAL (QUÉBEC, CANADA) (Claude Germain, Olivier Massé, Steeve Mercier )

Reportage de la Télévision nationale RADIO-CANADA sur ce stage ANL (2 min)

Témoignages d’enseignants ayant suivi la formation

PROGRAMME

Jour 1 : Cadre théorique

• Les besoins des enseignants/formateurs, l’analyse des pratiques et des résultats en classes;

• Les croyances quant au mode d’acquisition d’une L2;

• La nécessité d’une nouvelle approche;

• Les conditions d’émergence de l’Approche Neurolinguistique;

• Les cinq principes fondamentaux de l’ANL;

• Les changements majeurs de curriculum et de pédagogie;

• Les résultats des expérimentations.

Jour 2 : Les stratégies d‘enseignement de l’oral

• Les péchés capitaux, ou les stratégies courantes d’enseignement inefficaces;

• Les 7 péchés capitaux pour le développement de l’oral;

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL;

• Simulations;

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants).

Jour 3 : Les stratégies d’enseignement de la lecture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de la lecture;

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL;

• Simulations;

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants).

Jour 4 : Les stratégies d’enseignement de l’écriture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de l’écriture;

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL;

• Simulations;

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants).

Jour 5 : Bilan et synthèse

• Retour sur les croyances courantes des enseignants;

• Retour sur la théorie neurolinguistique et la neuroéducation;

• Retour sur les pratiques des stagiaires et les réactions des apprenants;

• Échanges sur les modalités d’adaptations des contenus du stage aux contextes d’enseignement des stagiaires/enseignants;

• Boîte aux questions et rencontre avec des experts invités;

• Consignes pour la tâche finale (à remettre dans les 3 prochains mois pour validation du certificat de praticien ANL1).

Stage ANL1 de formation initiale en Approche Neurolinguistique pour l’enseignement des langues secondes/étrangères

OBJECTIFS

Cette formation proposée par le CiFRAN vise à faire acquérir les fondements théoriques et l’expérience pratique des stratégies d’enseignement indispensables qui sont au cœur de l’Approche Neurolinguistique.

PUBLIC VISÉ

Destinée aux enseignants de langues secondes ou étrangères ainsi qu’aux futurs enseignants et responsables pédagogiques.

Cette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage;

• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de ses praticiens ANL;

• L’obtention d’un certificat de praticien ANL1 attestant l’aptitude à la mise en œuvre des stratégies ANL après évaluation pratique.

Flexibilité de paiement et aide financière :

✌︎ Formation payable en plusieurs fois, notamment par virement Interac à info@cifran.org avec le mot de passe « ANL1 ».

✌︎ Travailleurs autonomes au Québec : cette formation est admissible à des déductions fiscales.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 5 heures) et en aval (environ 20 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du certificat ANL1 (certificat de praticien ANL).

STAGE DE FORMATION ANL 1 › ÉCOLE DE LANGUES DES FORCES CANADIENNES (GATINEAU, CANADA) (Steeve Mercier, Joan Netten, Olivier Massé )

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

L’Approche Neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel. Cette approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite à l’UQAM et à l’UNCS) et Joan Netten (récipiendaire de la Médaille de l’Ordre du Canada ainsi que des jubilés d’or et de diamant pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation.

L’objectif de cette semaine de formation intensive est de livrer les fondements théoriques et pratiques des stratégies d’enseignement de l’ANL aux enseignants de langue seconde ou étrangère ainsi qu’aux responsables de formation. La formation, qui est offerte par Steeve Mercier (Ph. D., Université Laval) et Olivier Massé (Ing. Form.) et qui inclut la participation spéciale de Mme Netten, se déroule sur une semaine complète et offre aux participants un riche contenu théorique et pratique.

La démonstration et la prise en main des stratégies d’enseignement ANL durant le stage sont faites avec d’authentiques apprenants de langue, en classe réelle – format de formation exclusif au CiFRAN. La démarche de communication authentique introduite durant la formation permettra de développer, chez les apprenants de langue, l’aisance et la précision nécessaires au développement des compétences linguistiques dès les niveaux débutants tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage.

CONTENU DE LA FORMATION

L’Approche Neurolinguistique (ANL) pour l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (L2/LÉ) est un nouveau paradigme pour l’enseignement/apprentissage d’habiletés de communication dans une L2/LÉ en milieu institutionnel.

Cette nouvelle approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite de l’UQAM et de l’Université Normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure à la Memorial University of Newfoundland) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. Elle est fondée sur la théorie neurolinguistique du bilinguisme de M. Paradis (1994, 2004, 2009) ainsi que sur les recherches en neurosciences cognitives de N. Ellis (2011) et de N. Segalowitz (2010); elle a aussi été influencée par les vues de L. Vygotski (1985) sur le rôle des interactions sociales dans l’apprentissage. L’ANL repose sur cinq principes fondamentaux élaborés par C. Germain et J. Netten (2011, 2012) qui définissent, pour la salle de classe, les conditions d’une maximisation du potentiel du cerveau des apprenants lorsqu’on vise en L2/LÉ, en premier lieu, le développement de l’habileté à communiquer spontanément à l’oral, soit un langage intérieur, qui permet d’optimiser, par la suite, le développement d’habiletés en lecture et en écriture (Germain et Netten, 2013). L’ANL prend appui sur une démarche de communication authentique et d’exploitation des interactions sociales. Elle parvient ainsi à développer, chez les apprenants, l’intelligibilité et la spontanéité nécessaires tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage, ce qui explique sa popularité grandissante chez les enseignants provenant des quatre coins du monde qui perçoivent, de ce fait, son efficacité en marge des mesures empiriques sur le terrain qui attestent ces résultats. L’ANL apporte donc un gain pédagogique double : les apprenants voient leur aisance et leur précision en langue cible croître rapidement et les enseignants constatent que l’ANL, contrairement aux méthodes qu’ils utilisaient précédemment, permet de réels progrès avec moins de temps de préparation et d’efforts en classe.

STAGE DE FORMATION ANL 1 › UNIVERSITÉ LAVAL (QUÉBEC, CANADA) (Claude Germain, Olivier Massé, Steeve Mercier )

Reportage de la Télévision nationale RADIO-CANADA sur ce stage ANL (2 min)

Témoignages d’enseignants ayant suivi la formation

PROGRAMME

Jour 1 : Cadre théorique

• Les besoins des enseignants/formateurs, l’analyse des pratiques et des résultats en classes;

• Les croyances quant au mode d’acquisition d’une L2;

• La nécessité d’une nouvelle approche;

• Les conditions d’émergence de l’Approche Neurolinguistique;

• Les cinq principes fondamentaux de l’ANL;

• Les changements majeurs de curriculum et de pédagogie;

• Les résultats des expérimentations.

Jour 2 : Les stratégies d‘enseignement de l’oral

• Les péchés capitaux, ou les stratégies courantes d’enseignement inefficaces;

• Les 7 péchés capitaux pour le développement de l’oral;

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL;

• Simulations;

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants).

Jour 3 : Les stratégies d’enseignement de la lecture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de la lecture;

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL;

• Simulations;

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants).

Jour 4 : Les stratégies d’enseignement de l’écriture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de l’écriture;

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL;

• Simulations;

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants).

Jour 5 : Bilan et synthèse

• Retour sur les croyances courantes des enseignants;

• Retour sur la théorie neurolinguistique et la neuroéducation;

• Retour sur les pratiques des stagiaires et les réactions des apprenants;

• Échanges sur les modalités d’adaptations des contenus du stage aux contextes d’enseignement des stagiaires/enseignants;

• Boîte aux questions et rencontre avec des experts invités;

• Consignes pour la tâche finale (à remettre dans les 3 prochains mois pour validation du certificat de praticien ANL1).

Stage ANL1 de formation initiale en Approche Neurolinguistique pour l’enseignement des langues secondes/étrangères

OBJECTIFS

Cette formation proposée par le CiFRAN vise à faire acquérir les fondements théoriques et l’expérience pratique des stratégies d’enseignement indispensables qui sont au cœur de l’Approche Neurolinguistique.

PUBLIC VISÉ

Destinée aux enseignants de langues secondes ou étrangères ainsi qu’aux futurs enseignants et responsables pédagogiques.

Cette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage;

• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de ses praticiens ANL;

• L’obtention d’un certificat de praticien ANL1 attestant l’aptitude à la mise en œuvre des stratégies ANL après évaluation pratique.

Flexibilité de paiement et aide financière :

✌︎ Formation payable en plusieurs fois, notamment par virement Interac à info@cifran.org avec le mot de passe « ANL1 ».

✌︎ Travailleurs autonomes au Québec : cette formation est admissible à des déductions fiscales.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 5 heures) et en aval (environ 20 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du certificat ANL1 (certificat de praticien ANL).

STAGE DE FORMATION ANL 1 › ÉCOLE DE LANGUES DES FORCES CANADIENNES (GATINEAU, CANADA) (Steeve Mercier, Joan Netten, Olivier Massé )

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

L’Approche Neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel. Cette approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite à l’UQAM et à l’UNCS) et Joan Netten (récipiendaire de la Médaille de l’Ordre du Canada ainsi que des jubilés d’or et de diamant pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation.

L’objectif de cette semaine de formation intensive est de livrer les fondements théoriques et pratiques des stratégies d’enseignement de l’ANL aux enseignants de langue seconde ou étrangère ainsi qu’aux responsables de formation. La formation, qui est offerte par Steeve Mercier (Ph. D., Université Laval) et Olivier Massé (Ing. Form.) et qui inclut la participation spéciale de Mme Netten, se déroule sur une semaine complète et offre aux participants un riche contenu théorique et pratique.

La démonstration et la prise en main des stratégies d’enseignement ANL durant le stage sont faites avec d’authentiques apprenants de langue, en classe réelle – format de formation exclusif au CiFRAN. La démarche de communication authentique introduite durant la formation permettra de développer, chez les apprenants de langue, l’aisance et la précision nécessaires au développement des compétences linguistiques dès les niveaux débutants tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage.

CONTENU DE LA FORMATION

L’Approche Neurolinguistique (ANL) pour l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (L2/LÉ) est un nouveau paradigme pour l’enseignement/apprentissage d’habiletés de communication dans une L2/LÉ en milieu institutionnel.

Cette nouvelle approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite de l’UQAM et de l’Université Normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure à la Memorial University of Newfoundland) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. Elle est fondée sur la théorie neurolinguistique du bilinguisme de M. Paradis (1994, 2004, 2009) ainsi que sur les recherches en neurosciences cognitives de N. Ellis (2011) et de N. Segalowitz (2010); elle a aussi été influencée par les vues de L. Vygotski (1985) sur le rôle des interactions sociales dans l’apprentissage. L’ANL repose sur cinq principes fondamentaux élaborés par C. Germain et J. Netten (2011, 2012) qui définissent, pour la salle de classe, les conditions d’une maximisation du potentiel du cerveau des apprenants lorsqu’on vise en L2/LÉ, en premier lieu, le développement de l’habileté à communiquer spontanément à l’oral, soit un langage intérieur, qui permet d’optimiser, par la suite, le développement d’habiletés en lecture et en écriture (Germain et Netten, 2013). L’ANL prend appui sur une démarche de communication authentique et d’exploitation des interactions sociales. Elle parvient ainsi à développer, chez les apprenants, l’intelligibilité et la spontanéité nécessaires tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage, ce qui explique sa popularité grandissante chez les enseignants provenant des quatre coins du monde qui perçoivent, de ce fait, son efficacité en marge des mesures empiriques sur le terrain qui attestent ces résultats. L’ANL apporte donc un gain pédagogique double : les apprenants voient leur aisance et leur précision en langue cible croître rapidement et les enseignants constatent que l’ANL, contrairement aux méthodes qu’ils utilisaient précédemment, permet de réels progrès avec moins de temps de préparation et d’efforts en classe.

STAGE DE FORMATION ANL 1 › UNIVERSITÉ LAVAL (QUÉBEC, CANADA) (Claude Germain, Olivier Massé, Steeve Mercier )

Reportage de la Télévision nationale RADIO-CANADA sur ce stage ANL (2 min)

Témoignages d’enseignants ayant suivi la formation

PROGRAMME

Jour 1 : Cadre théorique

• Les besoins des enseignants/formateurs, l’analyse des pratiques et des résultats en classes;

• Les croyances quant au mode d’acquisition d’une L2;

• La nécessité d’une nouvelle approche;

• Les conditions d’émergence de l’Approche Neurolinguistique;

• Les cinq principes fondamentaux de l’ANL;

• Les changements majeurs de curriculum et de pédagogie;

• Les résultats des expérimentations.

Jour 2 : Les stratégies d‘enseignement de l’oral

• Les péchés capitaux, ou les stratégies courantes d’enseignement inefficaces;

• Les 7 péchés capitaux pour le développement de l’oral;

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL;

• Simulations;

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants).

Jour 3 : Les stratégies d’enseignement de la lecture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de la lecture;

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL;

• Simulations;

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants).

Jour 4 : Les stratégies d’enseignement de l’écriture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de l’écriture;

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL;

• Simulations;

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants).

Jour 5 : Bilan et synthèse

• Retour sur les croyances courantes des enseignants;

• Retour sur la théorie neurolinguistique et la neuroéducation;

• Retour sur les pratiques des stagiaires et les réactions des apprenants;

• Échanges sur les modalités d’adaptations des contenus du stage aux contextes d’enseignement des stagiaires/enseignants;

• Boîte aux questions et rencontre avec des experts invités;

• Consignes pour la tâche finale (à remettre dans les 3 prochains mois pour validation du certificat de praticien ANL1).

Présentation du Dictionnaire illustré de FLÉ/FLS & réponses à vos questions dans le cadre du 8e Printemps Numérique International.

Dictionnaire illustré de FLÉ/FLS

Nouveauté Myosotis Presse

Le Dictionnaire FLÉ/FLS illustré en quelques points

⭐️ Pour les apprenants adultes ou jeunes adultes de français langue étrangère, langue seconde ou langue d’accueil (francisation) 👩🧑

⭐️ Construit à partir d’un corpus des manuels de FLÉ/FLS utilisés dans le monde entier 📚

⭐️ Conforme aux contenus langagiers proposés pour les niveaux A1 et A2 du CECRL et exigés pour le DELF A1 et A2 🎓

⭐️ Cartes géographiques de l’ensemble de la Francophonie 🌍

⭐️ 74 capsules culturelles illustrées 🏛

⭐️ … et bien plus encore 🚀

« Il s’agit d’un dictionnaire vraiment pédagogique. »

Claude Germain, Didacticien,

Professeur émérite à l’UQAM et à l’Université Normale de Chine du Sud

Vous voulez en savoir plus ?

Rejoignez-nous en ligne 👩🏻‍💻🙋

INSCRIVEZ-VOUS ICI

Au plaisir d’échanger bientôt avec vous et de répondre à vos questions sur cet outil pédagogique inédit 👀🧠🗣️

Myosotis Presse

En savoir plus

Nous écrire : info@myosotis.ca

Retrouvez toutes nos collections sur : myosotis.ca

Stage ANL1 de formation initiale en Approche Neurolinguistique pour l’enseignement des langues secondes/étrangères

OBJECTIFS

Cette formation proposée par le CiFRAN – en partenariat avec La Ferme Linguistique – vise à faire acquérir les fondements théoriques et l’expérience pratique des stratégies d’enseignement indispensables qui sont au cœur de l’Approche Neurolinguistique.

PUBLIC VISÉ

Destinée aux enseignants de langues secondes ou étrangères ainsi qu’aux futurs enseignants et responsables pédagogiques.

Cette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage;

• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de ses praticiens ANL;

• L’obtention d’un certificat de praticien ANL1 attestant l’aptitude à la mise en œuvre des stratégies ANL après évaluation pratique.

Flexibilité de paiement :

✌︎ Formation payable en plusieurs fois, notamment par virement Interac à info@cifran.org avec le mot de passe « ANL1 ».

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 5 heures) et en aval (environ 20 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du certificat ANL1 (certificat de praticien ANL).

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

L’Approche Neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel. Cette approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite à l’UQAM et à l’UNCS) et Joan Netten (récipiendaire de la Médaille de l’Ordre du Canada ainsi que des jubilés d’or et de diamant pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation.

L’objectif de cette semaine de formation intensive est de livrer les fondements théoriques et pratiques des stratégies d’enseignement de l’ANL aux enseignants de langue seconde ou étrangère ainsi qu’aux responsables de formation. La formation, qui est offerte par Steeve Mercier (Ph. D., Université Laval) et Olivier Massé (Ing. Form.) et qui inclut la participation spéciale de Mme Netten, se déroule sur une semaine complète et offre aux participants un riche contenu théorique et pratique.

La démonstration et la prise en main des stratégies d’enseignement ANL durant le stage sont faites avec d’authentiques apprenants de langue, en classe réelle – format de formation exclusif au CiFRAN. La démarche de communication authentique introduite durant la formation permettra de développer, chez les apprenants de langue, l’aisance et la précision nécessaires au développement des compétences linguistiques dès les niveaux débutants tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage.

 

CONTENU DE LA FORMATION

L’Approche Neurolinguistique (ANL) pour l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (L2/LÉ) est un nouveau paradigme pour l’enseignement/apprentissage d’habiletés de communication dans une L2/LÉ en milieu institutionnel.

Cette nouvelle approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite de l’UQAM et de l’Université Normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure à la Memorial University of Newfoundland) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. Elle est fondée sur la théorie neurolinguistique du bilinguisme de M. Paradis (1994, 2004, 2009) ainsi que sur les recherches en neurosciences cognitives de N. Ellis (2011) et de N. Segalowitz (2010); elle a aussi été influencée par les vues de L. Vygotski (1985) sur le rôle des interactions sociales dans l’apprentissage. L’ANL repose sur cinq principes fondamentaux élaborés par C. Germain et J. Netten (2011, 2012) qui définissent, pour la salle de classe, les conditions d’une maximisation du potentiel du cerveau des apprenants lorsqu’on vise en L2/LÉ, en premier lieu, le développement de l’habileté à communiquer spontanément à l’oral, soit un langage intérieur, qui permet d’optimiser, par la suite, le développement d’habiletés en lecture et en écriture (Germain et Netten, 2013). L’ANL prend appui sur une démarche de communication authentique et d’exploitation des interactions sociales. Elle parvient ainsi à développer, chez les apprenants, l’intelligibilité et la spontanéité nécessaires tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage, ce qui explique sa popularité grandissante chez les enseignants provenant des quatre coins du monde qui perçoivent, de ce fait, son efficacité en marge des mesures empiriques sur le terrain qui attestent ces résultats. L’ANL apporte donc un gain pédagogique double : les apprenants voient leur aisance et leur précision en langue cible croître rapidement et les enseignants constatent que l’ANL, contrairement aux méthodes qu’ils utilisaient précédemment, permet de réels progrès avec moins de temps de préparation et d’efforts en classe.

Reportage de la Télévision nationale RADIO-CANADA sur ce stage ANL (2 min)

Témoignages d’enseignants ayant suivi la formation

PROGRAMME

Jour 1 : Cadre théorique

• Les besoins des enseignants/formateurs, l’analyse des pratiques et des résultats en classes;

• Les croyances quant au mode d’acquisition d’une L2;

• La nécessité d’une nouvelle approche;

• Les conditions d’émergence de l’Approche Neurolinguistique;

• Les cinq principes fondamentaux de l’ANL;

• Les changements majeurs de curriculum et de pédagogie;

• Les résultats des expérimentations.

Jour 2 : Les stratégies d‘enseignement de l’oral

• Les péchés capitaux, ou les stratégies courantes d’enseignement inefficaces;

• Les 7 péchés capitaux pour le développement de l’oral;

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL;

• Simulations;

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants).

Jour 3 : Les stratégies d’enseignement de la lecture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de la lecture;

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL;

• Simulations;

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants).

Jour 4 : Les stratégies d’enseignement de l’écriture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de l’écriture;

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL;

• Simulations;

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants).

Jour 5 : Bilan et synthèse

• Retour sur les croyances courantes des enseignants;

• Retour sur la théorie neurolinguistique et la neuroéducation;

• Retour sur les pratiques des stagiaires et les réactions des apprenants;

• Échanges sur les modalités d’adaptations des contenus du stage aux contextes d’enseignement des stagiaires/enseignants;

• Boîte aux questions et rencontre avec des experts invités;

• Consignes pour la tâche finale (à remettre dans les 3 prochains mois pour validation du certificat de praticien ANL1).

Stage ANL1 de formation initiale en Approche Neurolinguistique pour l’enseignement des langues secondes/étrangères

OBJECTIFS

Cette formation proposée par le CiFRAN – en partenariat avec La Ferme Linguistique – vise à faire acquérir les fondements théoriques et l’expérience pratique des stratégies d’enseignement indispensables qui sont au cœur de l’Approche Neurolinguistique.

PUBLIC VISÉ

Destinée aux enseignants de langues secondes ou étrangères ainsi qu’aux futurs enseignants et responsables pédagogiques.

Cette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage;

• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de ses praticiens ANL;

• L’obtention d’un certificat de praticien ANL1 attestant l’aptitude à la mise en œuvre des stratégies ANL après évaluation pratique.

Flexibilité de paiement :

✌︎ Formation payable en plusieurs fois, notamment par virement Interac à info@cifran.org avec le mot de passe « ANL1 ».

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 5 heures) et en aval (environ 20 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du certificat ANL1 (certificat de praticien ANL).

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

L’Approche Neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel. Cette approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite à l’UQAM et à l’UNCS) et Joan Netten (récipiendaire de la Médaille de l’Ordre du Canada ainsi que des jubilés d’or et de diamant pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation.

L’objectif de cette semaine de formation intensive est de livrer les fondements théoriques et pratiques des stratégies d’enseignement de l’ANL aux enseignants de langue seconde ou étrangère ainsi qu’aux responsables de formation. La formation, qui est offerte par Steeve Mercier (Ph. D., Université Laval) et Olivier Massé (Ing. Form.) et qui inclut la participation spéciale de Mme Netten, se déroule sur une semaine complète et offre aux participants un riche contenu théorique et pratique.

La démonstration et la prise en main des stratégies d’enseignement ANL durant le stage sont faites avec d’authentiques apprenants de langue, en classe réelle – format de formation exclusif au CiFRAN. La démarche de communication authentique introduite durant la formation permettra de développer, chez les apprenants de langue, l’aisance et la précision nécessaires au développement des compétences linguistiques dès les niveaux débutants tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage.

 

CONTENU DE LA FORMATION

L’Approche Neurolinguistique (ANL) pour l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (L2/LÉ) est un nouveau paradigme pour l’enseignement/apprentissage d’habiletés de communication dans une L2/LÉ en milieu institutionnel.

Cette nouvelle approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite de l’UQAM et de l’Université Normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure à la Memorial University of Newfoundland) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. Elle est fondée sur la théorie neurolinguistique du bilinguisme de M. Paradis (1994, 2004, 2009) ainsi que sur les recherches en neurosciences cognitives de N. Ellis (2011) et de N. Segalowitz (2010); elle a aussi été influencée par les vues de L. Vygotski (1985) sur le rôle des interactions sociales dans l’apprentissage. L’ANL repose sur cinq principes fondamentaux élaborés par C. Germain et J. Netten (2011, 2012) qui définissent, pour la salle de classe, les conditions d’une maximisation du potentiel du cerveau des apprenants lorsqu’on vise en L2/LÉ, en premier lieu, le développement de l’habileté à communiquer spontanément à l’oral, soit un langage intérieur, qui permet d’optimiser, par la suite, le développement d’habiletés en lecture et en écriture (Germain et Netten, 2013). L’ANL prend appui sur une démarche de communication authentique et d’exploitation des interactions sociales. Elle parvient ainsi à développer, chez les apprenants, l’intelligibilité et la spontanéité nécessaires tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage, ce qui explique sa popularité grandissante chez les enseignants provenant des quatre coins du monde qui perçoivent, de ce fait, son efficacité en marge des mesures empiriques sur le terrain qui attestent ces résultats. L’ANL apporte donc un gain pédagogique double : les apprenants voient leur aisance et leur précision en langue cible croître rapidement et les enseignants constatent que l’ANL, contrairement aux méthodes qu’ils utilisaient précédemment, permet de réels progrès avec moins de temps de préparation et d’efforts en classe.

Reportage de la Télévision nationale RADIO-CANADA sur ce stage ANL (2 min)

Témoignages d’enseignants ayant suivi la formation

PROGRAMME

Jour 1 : Cadre théorique

• Les besoins des enseignants/formateurs, l’analyse des pratiques et des résultats en classes;

• Les croyances quant au mode d’acquisition d’une L2;

• La nécessité d’une nouvelle approche;

• Les conditions d’émergence de l’Approche Neurolinguistique;

• Les cinq principes fondamentaux de l’ANL;

• Les changements majeurs de curriculum et de pédagogie;

• Les résultats des expérimentations.

Jour 2 : Les stratégies d‘enseignement de l’oral

• Les péchés capitaux, ou les stratégies courantes d’enseignement inefficaces;

• Les 7 péchés capitaux pour le développement de l’oral;

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL;

• Simulations;

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants).

Jour 3 : Les stratégies d’enseignement de la lecture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de la lecture;

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL;

• Simulations;

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants).

Jour 4 : Les stratégies d’enseignement de l’écriture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de l’écriture;

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL;

• Simulations;

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants).

Jour 5 : Bilan et synthèse

• Retour sur les croyances courantes des enseignants;

• Retour sur la théorie neurolinguistique et la neuroéducation;

• Retour sur les pratiques des stagiaires et les réactions des apprenants;

• Échanges sur les modalités d’adaptations des contenus du stage aux contextes d’enseignement des stagiaires/enseignants;

• Boîte aux questions et rencontre avec des experts invités;

• Consignes pour la tâche finale (à remettre dans les 3 prochains mois pour validation du certificat de praticien ANL1).

Stage de formation initiale en correction phonétique pour l’enseignement des langues secondes/étrangères : les 10 Grands Moyens

OBJECTIFS

Cette formation proposée par le CiFRAN – en partenariat avec La Ferme Linguistique – vise à livrer aux enseignants de FLÉ/FLS les connaissances théoriques et les techniques de classe nécessaires pour

(1) diagnostiquer les difficultés de prononciation des apprenants et

(2) intervenir efficacement afin de remédier aux difficultés de prononciation

grâce aux 10 Grands Moyens de correction phonétique qui seront concrètement démontrés et mis en pratique pendant le stage. 

RÉSUMÉ

Les avancées récentes en neurosciences cognitives amènent à voir sous un jour nouveau l’appropriation et l’enseignement de la prononciation des langues étrangères ou secondes. Au travers d’un contenu dynamique (diaporamas, enregistrements, vidéos, témoignages et expérimentations sur le terrain avec des apprenants), cette formation de cinq jours répond aux questions que les enseignants de langue seconde/étrangère en exercice, les futurs enseignants et les conseillers pédagogiques se posent afin d’optimiser la prononciation :

– Quoi enseigner?

– Quoi corriger?

– Quand enseigner?

– Quand corriger?

– Comment enseigner?

– Comment corriger?

PUBLIC VISÉ

Destinée aux enseignants de langues secondes ou étrangères ainsi qu’aux futurs enseignants et responsables pédagogiques. Fortement recommandée aux praticiens ANL.

Cette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage;

• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de praticiens ANL/CPH du CiFRAN;

• L’obtention d’un certificat de praticien CPH1 attestant l’aptitude à la mise en œuvre des Grands Moyens d’enseignement/de correction de la prononciation après évaluation pratique.

Flexibilité de paiement :

✌︎ Formation payable en plusieurs fois, notamment par virement Interac à info@cifran.org avec le mot de passe « CPH1 ».

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 10 heures) et en aval (environ 15 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du certificat CPH1 (certificat de praticien des Grands Moyens d’enseignement/de correction de la prononciation en L2).

PRÉSENTATION

Un locuteur de langue seconde/étrangère qui maîtrise la grammaire de la langue qu’il veut utiliser mais qui n’a pas une prononciation suffisamment intelligible rencontrera de nombreuses difficultés : en entretien d’embauche, par exemple, l’employeur qui posera des questions au locuteur se focalisera sur l’approximation de son élocution plutôt que sur ses compétences professionnelles, et ce, même si le locuteur est compétent.

En effet, l’intelligibilité s’avère la condition nécessaire du désir d’échange langagier. Plus l’interlocuteur doit déchiffrer ce qui lui est dit, moins il est disponible pour la conversation : si l’intelligibilité de la langue parlée est l’objectif premier de l’enseignement d’une langue seconde, cette prise en compte devrait être un devoir sur le plan de l’éthique de l’enseignement et une exigence de la part des étudiants (LeBel, 2011).

La formation, assurée par Steeve Mercier (Ph. D.) et Olivier Massé (Ing. Form.), avec la participation de Jean-Guy LeBel (Ph. D.), s’inscrit dans cet esprit. Ces plurilingues et spécialistes d’enseignement et de correction phonétique combinent 80 années d’expérience auprès de publics variés (étudiants internationaux, immigrants économiques, réfugiés, personnes atteintes de pathologies du langage), qu’ils seront heureux de partager avec vous.

Les stratégies d’enseignement et de correction délivrées lors de cette formation permettent d’optimiser l’efficience de celles proposées par nos formations en Approche Neurolinguistique de l’enseignement des langues étrangères/secondes (ANL).

OBJECTIFS ET DESCRIPTION DE LA FORMATION

Démarche

  • Exploiter l’apport des neurosciences cognitives à l’enseignement/apprentissage d’une L2/LÉ;
  • Maîtriser les systèmes phonologique et phonétique du français;
  • Déterminer les principales difficultés/erreurs de prononciation du français appris en tant que langue seconde ou étrangère et en diagnostiquer la nature;
  • Tirer profit de différentes techniques de correction phonétique.

Contenus

  • Nécessité de la correction phonétique dans l’enseignement du FLÉ/FLS quelle que soit l’approche pédagogique envisagée;
  • Problématiques de l’appropriation d’une L2/LÉ du point de vue de la perception et de la production de la parole;
  • Initiation aux avancées récentes en neuroéducation;
  • Présentation des systèmes phonologique et phonétique du français et comparaisons avec d’autres systèmes;
  • Comparaison des caractéristiques phonologique/phonétique du français avec celles d’autres langues;
  • Démonstration et mise en pratique des 10 Grands Moyens de correction phonétique (LeBel, Massé, Mercier, 2016).

Approche pédagogique

  • Exposés avec, entre autres, des diaporamas, des documents audio et vidéo et des exempliers;
  • Démonstrations et pratiques de corrections phonétiques avec des non-francophones de diverses langues maternelles et profils socio-économiques.

PROGRAMME

Jour 1 et jour 2 : Théorie derrière l’appropriation optimale de la prononciation en L2/LÉ

Jour 1 : Contextes linguistiques

  • Rétroactions sur les observations de classe et sur les besoins des enseignants/formateurs (le cas des erreurs au niveau des phonèmes /ʁ/ et /ø/), de la phonotaxe des syllabes complexes et de la prosodie du français);
  • Présentation des principales observations et analyses concernant la perception et la production de la parole en langue seconde/étrangère;
  • Mise à niveau terminologique (correction phonétique, phonétique vs phonologie, phonèmes, phonotaxe, prosodie, aisance, précision , API , critères articulatoires…);
  • Présentation des systèmes phonologique et phonétique du français; comparaisons avec d’autres langues, dont l’anglais, l’espagnol, le mandarin, le japonais, l’arabe et le népalais;
  • Les raisons pour lesquelles la correction phonétique en FLÉ/FLS est absolument nécessaire.

Jour 2 : Interventions pédagogiques

  • Questionnement sur les techniques d’enseignement de la prononciation généralement proposées dans les classes et les manuels;
  • Présentation des avancées en neuroscience cognitive qui sont exploitables pédagogiquement;
  • Présentation de stratégies pédagogiques visant l’optimisation de l’appropriation de la prononciation tirées des avancées en neuroscience cognitive;
  • Présentation des 10 Grands Moyens de correction phonétique (LeBel, Massé, Mercier, 2016).

Jour 3, 4 et 5 : Pratiques en situation de classe réelle

  • Démonstrations de correction des erreurs de prononciation chez des apprenants du FLÉ/FLS (en vidéo et en personne);
  • Pratique supervisée avec des apprenants en situation d’apprentissage en classe et rétroactions;
  • Correction des erreurs de prononciation préalablement rapportées;
  • Échanges d’équipe et de groupe pour justifier les choix de stratégies de corrections phonétiques optimales;
  • Boîte aux questions et rencontre avec des experts invités.
Stage ANL1 de formation initiale en Approche Neurolinguistique pour l’enseignement des langues secondes/étrangères

OBJECTIFS

Cette formation proposée par le CiFRAN – en partenariat avec La Ferme Linguistique – vise à faire acquérir les fondements théoriques et l’expérience pratique des stratégies d’enseignement indispensables qui sont au cœur de l’Approche Neurolinguistique.

PUBLIC VISÉ

Destinée aux enseignants de langues secondes ou étrangères ainsi qu’aux futurs enseignants et responsables pédagogiques.

Cette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage;

• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de ses praticiens ANL;

• L’obtention d’un certificat de praticien ANL1 attestant l’aptitude à la mise en œuvre des stratégies ANL après évaluation pratique.

Flexibilité de paiement :

✌︎ Formation payable en plusieurs fois, notamment par virement Interac à info@cifran.org avec le mot de passe « ANL1 ».

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 5 heures) et en aval (environ 20 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du certificat ANL1 (certificat de praticien ANL).

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

L’Approche Neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel. Cette approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite à l’UQAM et à l’UNCS) et Joan Netten (récipiendaire de la Médaille de l’Ordre du Canada ainsi que des jubilés d’or et de diamant pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation.

L’objectif de cette semaine de formation intensive est de livrer les fondements théoriques et pratiques des stratégies d’enseignement de l’ANL aux enseignants de langue seconde ou étrangère ainsi qu’aux responsables de formation. La formation, qui est offerte par Steeve Mercier (Ph. D., Université Laval) et Olivier Massé (Ing. Form.) et qui inclut la participation spéciale de Mme Netten, se déroule sur une semaine complète et offre aux participants un riche contenu théorique et pratique.

La démonstration et la prise en main des stratégies d’enseignement ANL durant le stage sont faites avec d’authentiques apprenants de langue, en classe réelle – format de formation exclusif au CiFRAN. La démarche de communication authentique introduite durant la formation permettra de développer, chez les apprenants de langue, l’aisance et la précision nécessaires au développement des compétences linguistiques dès les niveaux débutants tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage.

 

CONTENU DE LA FORMATION

L’Approche Neurolinguistique (ANL) pour l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (L2/LÉ) est un nouveau paradigme pour l’enseignement/apprentissage d’habiletés de communication dans une L2/LÉ en milieu institutionnel.

Cette nouvelle approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite de l’UQAM et de l’Université Normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure à la Memorial University of Newfoundland) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. Elle est fondée sur la théorie neurolinguistique du bilinguisme de M. Paradis (1994, 2004, 2009) ainsi que sur les recherches en neurosciences cognitives de N. Ellis (2011) et de N. Segalowitz (2010); elle a aussi été influencée par les vues de L. Vygotski (1985) sur le rôle des interactions sociales dans l’apprentissage. L’ANL repose sur cinq principes fondamentaux élaborés par C. Germain et J. Netten (2011, 2012) qui définissent, pour la salle de classe, les conditions d’une maximisation du potentiel du cerveau des apprenants lorsqu’on vise en L2/LÉ, en premier lieu, le développement de l’habileté à communiquer spontanément à l’oral, soit un langage intérieur, qui permet d’optimiser, par la suite, le développement d’habiletés en lecture et en écriture (Germain et Netten, 2013). L’ANL prend appui sur une démarche de communication authentique et d’exploitation des interactions sociales. Elle parvient ainsi à développer, chez les apprenants, l’intelligibilité et la spontanéité nécessaires tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage, ce qui explique sa popularité grandissante chez les enseignants provenant des quatre coins du monde qui perçoivent, de ce fait, son efficacité en marge des mesures empiriques sur le terrain qui attestent ces résultats. L’ANL apporte donc un gain pédagogique double : les apprenants voient leur aisance et leur précision en langue cible croître rapidement et les enseignants constatent que l’ANL, contrairement aux méthodes qu’ils utilisaient précédemment, permet de réels progrès avec moins de temps de préparation et d’efforts en classe.

Reportage de la Télévision nationale RADIO-CANADA sur ce stage ANL (2 min)

Témoignages d’enseignants ayant suivi la formation

PROGRAMME

Jour 1 : Cadre théorique

• Les besoins des enseignants/formateurs, l’analyse des pratiques et des résultats en classes;

• Les croyances quant au mode d’acquisition d’une L2;

• La nécessité d’une nouvelle approche;

• Les conditions d’émergence de l’Approche Neurolinguistique;

• Les cinq principes fondamentaux de l’ANL;

• Les changements majeurs de curriculum et de pédagogie;

• Les résultats des expérimentations.

Jour 2 : Les stratégies d‘enseignement de l’oral

• Les péchés capitaux, ou les stratégies courantes d’enseignement inefficaces;

• Les 7 péchés capitaux pour le développement de l’oral;

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL;

• Simulations;

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants).

Jour 3 : Les stratégies d’enseignement de la lecture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de la lecture;

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL;

• Simulations;

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants).

Jour 4 : Les stratégies d’enseignement de l’écriture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de l’écriture;

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL;

• Simulations;

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants).

Jour 5 : Bilan et synthèse

• Retour sur les croyances courantes des enseignants;

• Retour sur la théorie neurolinguistique et la neuroéducation;

• Retour sur les pratiques des stagiaires et les réactions des apprenants;

• Échanges sur les modalités d’adaptations des contenus du stage aux contextes d’enseignement des stagiaires/enseignants;

• Boîte aux questions et rencontre avec des experts invités;

• Consignes pour la tâche finale (à remettre dans les 3 prochains mois pour validation du certificat de praticien ANL1).

Stage ANL1 de formation initiale en Approche Neurolinguistique pour l’enseignement des langues secondes/étrangères

OBJECTIFS

Cette formation proposée par le CiFRAN – en partenariat avec La Ferme Linguistique – vise à faire acquérir les fondements théoriques et l’expérience pratique des stratégies d’enseignement indispensables qui sont au cœur de l’Approche Neurolinguistique.

PUBLIC VISÉ

Destinée aux enseignants de langues secondes ou étrangères ainsi qu’aux futurs enseignants et responsables pédagogiques.

Cette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage;

• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de ses praticiens ANL;

• L’obtention d’un certificat de praticien ANL1 attestant l’aptitude à la mise en œuvre des stratégies ANL après évaluation pratique.

Flexibilité de paiement :

✌︎ Formation payable en plusieurs fois, notamment par virement Interac à info@cifran.org avec le mot de passe « ANL1 ».

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 5 heures) et en aval (environ 20 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du certificat ANL1 (certificat de praticien ANL).

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

L’Approche Neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel. Cette approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite à l’UQAM et à l’UNCS) et Joan Netten (récipiendaire de la Médaille de l’Ordre du Canada ainsi que des jubilés d’or et de diamant pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation.

L’objectif de cette semaine de formation intensive est de livrer les fondements théoriques et pratiques des stratégies d’enseignement de l’ANL aux enseignants de langue seconde ou étrangère ainsi qu’aux responsables de formation. La formation, qui est offerte par Steeve Mercier (Ph. D., Université Laval) et Olivier Massé (Ing. Form.) et qui inclut la participation spéciale de Mme Netten, se déroule sur une semaine complète et offre aux participants un riche contenu théorique et pratique.

La démonstration et la prise en main des stratégies d’enseignement ANL durant le stage sont faites avec d’authentiques apprenants de langue, en classe réelle – format de formation exclusif au CiFRAN. La démarche de communication authentique introduite durant la formation permettra de développer, chez les apprenants de langue, l’aisance et la précision nécessaires au développement des compétences linguistiques dès les niveaux débutants tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage.

 

CONTENU DE LA FORMATION

L’Approche Neurolinguistique (ANL) pour l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (L2/LÉ) est un nouveau paradigme pour l’enseignement/apprentissage d’habiletés de communication dans une L2/LÉ en milieu institutionnel.

Cette nouvelle approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite de l’UQAM et de l’Université Normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure à la Memorial University of Newfoundland) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. Elle est fondée sur la théorie neurolinguistique du bilinguisme de M. Paradis (1994, 2004, 2009) ainsi que sur les recherches en neurosciences cognitives de N. Ellis (2011) et de N. Segalowitz (2010); elle a aussi été influencée par les vues de L. Vygotski (1985) sur le rôle des interactions sociales dans l’apprentissage. L’ANL repose sur cinq principes fondamentaux élaborés par C. Germain et J. Netten (2011, 2012) qui définissent, pour la salle de classe, les conditions d’une maximisation du potentiel du cerveau des apprenants lorsqu’on vise en L2/LÉ, en premier lieu, le développement de l’habileté à communiquer spontanément à l’oral, soit un langage intérieur, qui permet d’optimiser, par la suite, le développement d’habiletés en lecture et en écriture (Germain et Netten, 2013). L’ANL prend appui sur une démarche de communication authentique et d’exploitation des interactions sociales. Elle parvient ainsi à développer, chez les apprenants, l’intelligibilité et la spontanéité nécessaires tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage, ce qui explique sa popularité grandissante chez les enseignants provenant des quatre coins du monde qui perçoivent, de ce fait, son efficacité en marge des mesures empiriques sur le terrain qui attestent ces résultats. L’ANL apporte donc un gain pédagogique double : les apprenants voient leur aisance et leur précision en langue cible croître rapidement et les enseignants constatent que l’ANL, contrairement aux méthodes qu’ils utilisaient précédemment, permet de réels progrès avec moins de temps de préparation et d’efforts en classe.

Reportage de la Télévision nationale RADIO-CANADA sur ce stage ANL (2 min)

Témoignages d’enseignants ayant suivi la formation

PROGRAMME

Jour 1 : Cadre théorique

• Les besoins des enseignants/formateurs, l’analyse des pratiques et des résultats en classes;

• Les croyances quant au mode d’acquisition d’une L2;

• La nécessité d’une nouvelle approche;

• Les conditions d’émergence de l’Approche Neurolinguistique;

• Les cinq principes fondamentaux de l’ANL;

• Les changements majeurs de curriculum et de pédagogie;

• Les résultats des expérimentations.

Jour 2 : Les stratégies d‘enseignement de l’oral

• Les péchés capitaux, ou les stratégies courantes d’enseignement inefficaces;

• Les 7 péchés capitaux pour le développement de l’oral;

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL;

• Simulations;

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants).

Jour 3 : Les stratégies d’enseignement de la lecture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de la lecture;

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL;

• Simulations;

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants).

Jour 4 : Les stratégies d’enseignement de l’écriture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de l’écriture;

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL;

• Simulations;

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants).

Jour 5 : Bilan et synthèse

• Retour sur les croyances courantes des enseignants;

• Retour sur la théorie neurolinguistique et la neuroéducation;

• Retour sur les pratiques des stagiaires et les réactions des apprenants;

• Échanges sur les modalités d’adaptations des contenus du stage aux contextes d’enseignement des stagiaires/enseignants;

• Boîte aux questions et rencontre avec des experts invités;

• Consignes pour la tâche finale (à remettre dans les 3 prochains mois pour validation du certificat de praticien ANL1).

Stage de formation initiale en correction phonétique pour l’enseignement des langues étrangères/secondes : les 10 Grands Moyens

OBJECTIFS

Cette formation proposée par le CiFRAN – en partenariat avec La Ferme Linguistique – vise à livrer aux enseignants de FLÉ/FLS les connaissances théoriques et les techniques de classe nécessaires pour

(1) diagnostiquer les difficultés de prononciation des apprenants et

(2) intervenir efficacement afin de remédier aux difficultés de prononciation

grâce aux 10 Grands Moyens de correction phonétique qui seront concrètement démontrés et mis en pratique pendant le stage. 

RÉSUMÉ

Les avancées récentes en neurosciences cognitives amènent à voir sous un jour nouveau l’appropriation et l’enseignement de la prononciation des langues étrangères ou secondes. Au travers d’un contenu dynamique (diaporamas, enregistrements, vidéos, témoignages et expérimentations sur le terrain avec des apprenants), cette formation de cinq jours répond aux questions que les enseignants de langue seconde/étrangère en exercice, les futurs enseignants et les conseillers pédagogiques se posent afin d’optimiser la prononciation :

– Quoi enseigner?

– Quoi corriger?

– Quand enseigner?

– Quand corriger?

– Comment enseigner?

– Comment corriger?

PUBLIC VISÉ

Destinée aux enseignants de langues secondes ou étrangères ainsi qu’aux futurs enseignants et responsables pédagogiques. Fortement recommandée aux praticiens ANL.

Cette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage;

• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de praticiens ANL/CPH du CiFRAN;

• L’obtention d’un certificat de praticien CPH1 attestant l’aptitude à la mise en œuvre des Grands Moyens d’enseignement/de correction de la prononciation après évaluation pratique.

Flexibilité de paiement :

✌︎ Formation payable en plusieurs fois, notamment par virement Interac à info@cifran.org avec le mot de passe « CPH1 ».

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 10 heures) et en aval (environ 15 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du certificat CPH1 (certificat de praticien des Grands Moyens d’enseignement/de correction de la prononciation en L2).

PRÉSENTATION

Un locuteur de langue seconde/étrangère qui maîtrise la grammaire de la langue qu’il veut utiliser mais qui n’a pas une prononciation suffisamment intelligible rencontrera de nombreuses difficultés : en entretien d’embauche, par exemple, l’employeur qui posera des questions au locuteur se focalisera sur l’approximation de son élocution plutôt que sur ses compétences professionnelles, et ce, même si le locuteur est compétent.

En effet, l’intelligibilité s’avère la condition nécessaire du désir d’échange langagier. Plus l’interlocuteur doit déchiffrer ce qui lui est dit, moins il est disponible pour la conversation : si l’intelligibilité de la langue parlée est l’objectif premier de l’enseignement d’une langue seconde, cette prise en compte devrait être un devoir sur le plan de l’éthique de l’enseignement et une exigence de la part des étudiants (LeBel, 2011).

La formation, assurée par Steeve Mercier (Ph. D.) et Olivier Massé (Ing. Form.), avec la participation de Jean-Guy LeBel (Ph. D.), s’inscrit dans cet esprit. Ces plurilingues et spécialistes d’enseignement et de correction phonétique combinent 80 années d’expérience auprès de publics variés (étudiants internationaux, immigrants économiques, réfugiés, personnes atteintes de pathologies du langage), qu’ils seront heureux de partager avec vous.

Les stratégies d’enseignement et de correction délivrées lors de cette formation permettent d’optimiser l’efficience de celles proposées par nos formations en Approche Neurolinguistique de l’enseignement des langues étrangères/secondes (ANL).

OBJECTIFS ET DESCRIPTION DE LA FORMATION 

Démarche

  • Exploiter l’apport des neurosciences cognitives à l’enseignement/apprentissage d’une L2/LÉ;
  • Maîtriser les systèmes phonologique et phonétique du français;
  • Déterminer les principales difficultés/erreurs de prononciation du français appris en tant que langue seconde ou étrangère et en diagnostiquer la nature;
  • Tirer profit de différentes techniques de correction phonétique.

Contenus

  • Nécessité de la correction phonétique dans l’enseignement du FLÉ/FLS quelle que soit l’approche pédagogique envisagée;
  • Problématiques de l’appropriation d’une L2/LÉ du point de vue de la perception et de la production de la parole;
  • Initiation aux avancées récentes en neuroéducation;
  • Présentation des systèmes phonologique et phonétique du français et comparaisons avec d’autres systèmes;
  • Comparaison des caractéristiques phonologique/phonétique du français avec celles d’autres langues;
  • Démonstration et mise en pratique des 10 Grands Moyens de correction phonétique (LeBel, Massé, Mercier, 2016).

Approche pédagogique

  • Exposés avec, entre autres, des diaporamas, des documents audio et vidéo et des exempliers;
  • Démonstrations et pratiques de corrections phonétiques avec des non-francophones de diverses langues maternelles et profils socio-économiques.

PROGRAMME

Jour 1 et jour 2 : Théorie derrière l’appropriation optimale de la prononciation en L2/LÉ

Jour 1 : Contextes linguistiques

  • Rétroactions sur les observations de classe et sur les besoins des enseignants/formateurs (le cas des erreurs au niveau des phonèmes /ʁ/ et /ø/), de la phonotaxe des syllabes complexes et de la prosodie du français);
  • Présentation des principales observations et analyses concernant la perception et la production de la parole en langue seconde/étrangère;
  • Mise à niveau terminologique (correction phonétique, phonétique vs phonologie, phonèmes, phonotaxe, prosodie, aisance, précision , API , critères articulatoires…);
  • Présentation des systèmes phonologique et phonétique du français; comparaisons avec d’autres langues, dont l’anglais, l’espagnol, le mandarin, le japonais, l’arabe et le népalais;
  • Les raisons pour lesquelles la correction phonétique en FLÉ/FLS est absolument nécessaire.

Jour 2 : Interventions pédagogiques

  • Questionnement sur les techniques d’enseignement de la prononciation généralement proposées dans les classes et les manuels;
  • Présentation des avancées en neuroscience cognitive qui sont exploitables pédagogiquement;
  • Présentation de stratégies pédagogiques visant l’optimisation de l’appropriation de la prononciation tirées des avancées en neuroscience cognitive;
  • Présentation des 10 Grands Moyens de correction phonétique (LeBel, Massé, Mercier, 2016).

Jour 3, 4 et 5 : Pratiques en situation de classe réelle

  • Démonstrations de correction des erreurs de prononciation chez des apprenants du FLÉ/FLS (en vidéo et en personne);
  • Pratique supervisée avec des apprenants en situation d’apprentissage en classe et rétroactions;
  • Correction des erreurs de prononciation préalablement rapportées;
  • Échanges d’équipe et de groupe pour justifier les choix de stratégies de corrections phonétiques optimales;
  • Boîte aux questions et rencontre avec des experts invités.
Stage ANL4 de formation en Approche Neurolinguistique pour l’enseignement des langues secondes/étrangères

OBJECTIFS

Destinée aux enseignants de L2/LÉ confirmés en ANL (ayant obtenu un certificat de praticien ANL1, un certificat de praticien ANL2 ou un certificat de concepteur de matériel pédagogique ANL3), la formation proposée vise à faire acquérir les fondements théoriques, les outils et les techniques pratiques permettant de tester les compétences en interactions orales, en lecture et en écriture d’apprenants de langues secondes ou étrangères afin de les évaluer par rapport aux échelles en usage dans les dispositifs de formation ANL (échelle OPI) en regard d’autres échelles d’évaluation (descripteurs canadiens, CECRL).

DÉMARCHE

La démarche d’analyse des performances de locuteurs-apprenants qui est mise en œuvre durant la formation permet aux enseignants-évaluateurs stagiaires d’apprendre à se familiariser pas à pas avec le référentiel de l’évaluation OPI, puis de s’entraîner à évaluer les locuteurs-apprenants avec cet outil au travers d’un calibrage de leurs évaluations les menant à se mettre en conformité avec les standards de ce système. Le système OPI sera également mis en regard avec d’autres systèmes d’évaluation (en usage au Canada ou en Europe).

PUBLIC VISÉ

Destinée aux praticiens ANL désireux d’évaluer des apprenants de langue selon les critères utilisés pour les protocoles de recherche du CiFRAN.

Cette formation garantit :

• La découverte, l’expérimentation et la mise en pratique des outils d’évaluation avec des locuteurs-apprenants pendant le stage;

• Un suivi de la formation par les experts du CiFRAN et au sein de la communauté de ses praticiens ANL au-delà du stage;

• L’obtention d’un certificat ANL4 (certificat d’évaluateur de la communication et de l’entretien oral individuel) attestant l’aptitude à tester les compétences en interactions orales, en lecture et en écriture d’apprenants de langues secondes ou étrangères afin de les évaluer sur les échelles en usage dans les dispositifs de formation ANL (échelle OPI) et de les situer sur d’autres échelles d’évaluation (tels les descripteurs canadiens ou le CECRL).

Flexibilité de paiement et aide financière :

✌︎ Formation payable en plusieurs fois, notamment par virement Interac à info@cifran.org avec le mot de passe « ANL4 ».

✌︎ Travailleurs autonomes au Québec : cette formation est admissible à des déductions fiscales.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation de 60 heures correspond à un volume de 35 heures de stage en présentiel et de 25 heures de travail personnel réalisées en autonomie guidée, réparties en amont (5 heures) et en aval (20 heures) du stage. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention d’un certificat ANL4 (certificat d’évaluateur de la communication et de l’entretien oral individuel).

PROGRAMME 

Jour 1 : Système d’évaluation OPI 

  • Le contexte d’émergence du système d’évaluation de la compétence;
  • La visée de l’évaluation;
  • Les descripteurs par niveau;
  • Mise en regard de l’échelle OPI avec d’autres échelles;
  • Structure de l’entrevue;
  • Déroulement des entrevues d’évaluation;
  • Le traitement des résultats.

Jour 2 : Niveaux d’évaluation selon l’OPI

  • Simulation d’évaluation collective niveau débutant 1;
  • Échanges sur les évaluations;
  • Simulation d’évaluation collective niveau débutant 2;
  • Échanges sur les évaluations;
  • Simulation d’évaluation collective niveau intermédiaire 1;
  • Échanges sur les évaluations;
  • Simulation d’évaluation collective niveau intermédiaire 2;
  • Échanges sur les évaluations;
  • Synthèse de la journée.

Jour 3 : Calibrage de l’évaluation OPI

  • Simulation d’évaluation collective niveau intermédiaire 3;
  • Échanges sur les évaluations;
  • Simulation d’évaluation collective niveau avancé 1;
  • Échanges sur les évaluations;
  • Simulation d’évaluation collective niveau avancé 2;
  • Échanges sur les évaluations;
  • Simulation d’évaluation individuelle niveau non connu 1;
  • Échanges sur les évaluations;
  • Synthèse de la journée.

Jour 4 : Entraînement à l’évaluation OPI

  • Simulation d’évaluation individuelle niveau non connu 2;
  • Échanges sur les évaluations;
  • Simulation d’évaluation individuelle niveau non connu 3;
  • Échanges sur les évaluations;
  • Évaluation collective réelle d’un apprenant de niveau non connu;
  • Échanges sur les évaluations;
  • Rappel des péchés capitaux de l’évaluateur;
  • Synthèse de la journée.

Jour 5 : Mise en perspective de l’évaluation OPI

  • Évaluation réelle en petits groupes d’apprenants de niveau non connu;
  • Échanges sur les évaluations;
  • Comparaison des procédures d’évaluation OPI avec d’autres examens (DELF, etc.);
  • Consignes pour l’obtention du certificat d’évaluateur ANL4;
  • Pot de clôture;
  • Boîte aux questions et rencontre avec des experts invités.
Stage de perfectionnement – enseignement de la prononciation et des Grands Moyens de correction phonétique pour l’enseignement des LS/LÉ

OBJECTIFS

Destinée aux enseignants de L2/LÉ ayant suivi une formation initiale en correction phonétique CPH1, cette formation vise à approfondir les connaissances en phonétique et en phonologie, à renforcer la capacité à diagnostiquer les difficultés de prononciation, à mieux choisir et à maîtriser les Grands Moyens de correction les plus efficaces en situation réelle ainsi qu’à s’initier aux compétences de formateur d’enseignants. Elle est particulièrement recommandée aux coordinateurs pédagogiques, aux conseillers pédagogiques et aux responsables de formations ayant à guider des enseignants qui ont besoin de mettre en pratique la correction phonétique dans leurs classes.

DÉMARCHE

La démarche d’observation réflexive mise en œuvre durant la formation permettra de renforcer les savoirs théoriques en phonologie et en phonétique de même que les habiletés à mettre en pratique les 10 Grands Moyens de correction phonétique indispensables à tout enseignant de FLS/FLÉ désireux d’optimiser l’intelligibilité de ses apprenants. Cette démarche permettra également de développer, chez les enseignants stagiaires, les attitudes professionnelles nécessaires à l’analyse des pratiques enseignantes et à la formulation de rétroactions efficaces et adaptées pour accompagner des collègues s’initiant à la pratique de la correction phonétique.

Les 10 Grands Moyens de correction phonétique revus pendant le stage seront mis en pratique sur quatre groupes d’apprenants présentant des difficultés de nature différente (langues maternelles différentes, niveaux de langue seconde/étrangère différents, etc.) en fonction du contexte des stagiaires.

PUBLIC VISÉ

Destinée aux enseignants de FLS/FLÉ initiés à la pratique des 10 Grands Moyens de correction phonétique et désireux d’approfondir leurs compétences de terrain ou de transmettre leur savoir-faire.

Cette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage;

• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de praticiens ANL/CPH du CiFRAN;

• L’obtention d’un certificat de praticien CPH2 attestant l’aptitude à la mise en œuvre des Grands Moyens d’enseignement/de correction de la prononciation après évaluation pratique.

Flexibilité de paiement et aide financière :

✌︎ Formation payable en plusieurs fois, notamment par virement Interac à info@cifran.org avec le mot de passe « CPH2 ».

✌︎ Travailleurs autonomes au Québec : cette formation est admissible à des déductions fiscales.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 10 heures) et en aval (environ 15 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du certificat CPH2 (certificat de praticien des Grands Moyens d’enseignement/de correction de la prononciation en L2).

PROGRAMME

Jour 1 : Les savoirs du praticien de correction phonétique

  • Les 10 Grands Moyens de correction phonétique de LeBel, Mercier et Massé (2016);
  • Les péchés capitaux de la correction phonétique : études de cas et bilan;
  • La problématique de l’accompagnement formatif des enseignants;
  • Les plans linguistique, sociolinguistique, psychopédagogique et neurocognitif d’analyse des choix pédagogiques;
  • Les difficultés des praticiens des 10 Grands Moyens : analyse des comptes rendus des stagiaires, bilan.

Jour 2 : Interventions pédagogiques

  • Travail avec de vrais apprenants : correction des erreurs de prononciation chez des apprenants du FLS/FLÉ (groupe 1);
  • Analyse des diagnostics, des choix et des pratiques par les stagiaires;
  • Analyse des rétroactions proposées par les stagiaires;
  • Bilan de la première journée de pratique.

Jour 3 : Pratiques en situation, groupe d’apprenants 1

  • Travail avec de vrais apprenants : correction des erreurs de prononciation chez des apprenants du FLS/FLÉ (groupe 2);
  • Analyse des diagnostics, des choix et des pratiques par les stagiaires;
  • Analyse des rétroactions proposées par les stagiaires;
  • Bilan de la deuxième journée de pratique.

Jour 4 : Pratiques en situation de classe réelle, groupe d’apprenants 2

  • Travail avec de vrais apprenants : correction des erreurs de prononciation chez des apprenants du FLS/FLÉ (groupe 3);
  • Analyse des diagnostics, des choix et des pratiques par les stagiaires;
  • Analyse des rétroactions proposées par les stagiaires;
  • Bilan de la troisième journée de pratique.

Jour 5 : Pratiques en situation de classe réelle, groupe d’apprenants 4

  • Travail avec de vrais apprenants : correction des erreurs de prononciation chez des apprenants du FLS/FLÉ (groupe 4);
  • Analyse des diagnostics, des choix et des pratiques par les stagiaires;
  • Analyse des rétroactions proposées par les stagiaires;
  • Bilan de la quatrième journée de pratique;
  • Retour sur les difficultés formulées au début du stage et formulation des démarches de remédiation à retenir;
  • Retour sur les rétroactions envisagées et formulation des conduites à tenir pour accompagner des enseignants en formation;
  • Boîte aux questions et rencontre avec des experts invités.
Stage ANL3 de formation en Approche Neurolinguistique pour l’enseignement des langues secondes/étrangères

OBJECTIFS

Destinée aux enseignants de FLS/FLÉ confirmés en ANL (ayant obtenu un certificat de praticien ANL1 ou un certificat de praticien confirmé ANL2), la formation proposée s’adresse spécifiquement aux responsables de formation, aux coordinateurs pédagogiques et aux conseillers pédagogiques désireux d’élaborer du matériel d’enseignement conforme à l’Approche Neurolinguistique de l’enseignement des langues.

DÉMARCHE

La démarche d’ingénierie pédagogique mise en œuvre durant la formation permettra aux professeurs stagiaires de mettre en perspective les matériels couramment utilisés dans des contextes d’enseignement analogues aux leurs et d’élaborer, en concertation avec leurs pairs et sous l’égide des formateurs, une unité pédagogique pilote ANL correspondant aux besoins spécifiques de leurs apprenants.

PUBLIC VISÉ

Destinée aux praticiens ANL désireux d’élaborer du matériel pédagogique conforme aux principes fondamentaux de l’approche et adapté à leur public.

Cette formation garantit :

• L’élaboration d’une unité pédagogique conforme à l’ANL réalisée en fonction de votre contexte spécifique d’enseignement;

• Un suivi de votre expérimentation de l’unité pédagogique réalisée pendant le stage par vos formateurs experts au-delà du stage;

• L’obtention d’un certificat ANL3 (certificat de concepteur/rédacteur de matériel pédagogique spécifique pour l’ANL) attestant l’aptitude à élaborer du matériel d’enseignement conforme à l’Approche Neurolinguistique après l’évaluation de la mise en œuvre de votre unité pédagogique (et les corrections apportées après son expérimentation, le cas échéant).

Flexibilité de paiement et aide financière :

✌︎ Formation payable en plusieurs fois, notamment par virement Interac à info@cifran.org avec le mot de passe « ANL3 ».

✌︎ Travailleurs autonomes au Québec : cette formation est admissible à des déductions fiscales.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de stage en présentiel et de 25 heures de travail personnel réalisées en autonomie guidée, réparties en amont (5 heures) et en aval (20 heures) du stage. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention d’un certificat ANL3 (certificat de concepteur/rédacteur de matériel pédagogique spécifique pour l’ANL).

PROGRAMME 

Jour 1 : Cadre théorique 

  • Rappel des fondamentaux de l’ANL : littératie et pédagogie de la littératie en vue de l’appropriation d’une LÉ/LS, les fonctions cognitives, la taxonomie de Bloom;
  • Analyse d’une unité pédagogique ANL utilisée pour des niveaux grands débutants;
  • Analyse d’une unité pédagogique ANL utilisée pour des niveaux avancés;
  • Les péchés capitaux de la conception des unités pédagogiques ANL;
  • Les péchés capitaux de la rédaction des unités pédagogiques ANL.

Jour 2 : Élaboration des balises d’une Unité Pédagogique ANL

  • Des centres d’intérêt aux projets de classe;
  • La démarche de conception des textes narratifs;
  • Choix des phrases modèles;
  • Choix des textes de lecture;
  • La démarche d’adaptation des textes informatifs.

Jour 3 : Élaboration des supports d’une Unité Pédagogique ANL

  • La démarche de conception des textes narratifs;
  • Contextualisations et synthèses dans la perspective du développement de la littératie en L2;
  • Intégration de routines et d’activités complémentaires.

Jour 4 : Estimation des projets d’Unités Pédagogiques réalisés

  • Présentation d’ensemble des unités pilotes élaborées;
  • Simulation des activités rédigées;
  • Rétroactions;
  • Mise en forme des unités pilotes.

Jour 5 : Synthèse & bilan

  • Consignes pour le travail final à remettre;
  • Pot de clôture;
  • Boîte aux questions et rencontre avec des experts invités.

ÉVALUATION 

L’évaluation du stage ANL3 a pour visée de permettre aux stagiaires l’obtention d’un certificat de concepteur/rédacteur de matériel pédagogique conforme à l’ANL.

Pour valider le développement des compétences professionnelles visé par le stage ANL3 et obtenir le certificat afférent, les stagiaires devront livrer aux formateurs du CiFRAN (dans un délai maximal de douze mois à l’issue de la formation en présentiel) une unité pédagogique finalisée et expérimentée dans leur contexte d’enseignement, accompagnée d’extraits vidéo montrant la mise en œuvre de cette unité dans une classe authentique.

L’évaluation qui sera faite du matériel livré (unité pédagogique, vidéos de classe et commentaires accompagnant cette vidéo) s’appuiera sur une grille d’évaluation reprenant l’ensemble des critères d’ingénierie pédagogique envisagés durant la formation en présentiel.

Stage de formation initiale en correction phonétique pour l’enseignement des langues secondes/étrangères : les 10 Grands Moyens

OBJECTIFS

Cette formation proposée par le CiFRAN – en partenariat avec l’école Vision trilingue Rive-Sud – vise à livrer aux enseignants de FLÉ/FLS les connaissances théoriques et les techniques de classe nécessaires pour

(1) diagnostiquer les difficultés de prononciation des apprenants et

(2) intervenir efficacement afin de remédier aux difficultés de prononciation grâce aux 10 Grands Moyens de correction phonétique qui seront concrètement présentés et mis en pratique pendant le stage. 

RÉSUMÉ

Les avancées récentes en neurosciences cognitives amènent à voir sous un jour nouveau l’appropriation et l’enseignement de la prononciation des langues étrangères ou secondes. Au travers d’un contenu dynamique (diaporamas, enregistrements, vidéos, témoignages et expérimentations sur le terrain avec des apprenants), cette formation de cinq jours répond aux questions que les enseignants de langue seconde/étrangère en exercice, les futurs enseignants et les conseillers pédagogiques se posent afin d’optimiser la prononciation :

– Quoi enseigner?

– Quoi corriger?

– Quand enseigner?

– Quand corriger?

– Comment enseigner?

– Comment corriger?

PUBLIC VISÉ

Destinée aux enseignants de langues secondes ou étrangères ainsi qu’aux futurs enseignants et responsables pédagogiques. Fortement recommandée aux praticiens ANL.

Cette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage;

• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de praticiens ANL/CPH du CiFRAN;

• L’obtention d’un certificat de praticien CPH1 attestant l’aptitude à la mise en œuvre des Grands Moyens d’enseignement/de correction de la prononciation après évaluation pratique.

Flexibilité de paiement et aide financière :

✌︎ Formation payable en plusieurs fois, notamment par virement Interac à info@cifran.org avec le mot de passe « CPH1 ».

✌︎ Travailleurs autonomes au Québec : cette formation est admissible à des déductions fiscales.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 10 heures) et en aval (environ 15 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du certificat CPH1 (certificat de praticien des Grands Moyens d’enseignement/de correction de la prononciation en L2).

PRÉSENTATION

Un locuteur de langue seconde/étrangère qui maîtrise la grammaire de la langue qu’il veut utiliser mais qui n’a pas une prononciation suffisamment intelligible rencontrera de nombreuses difficultés : en entretien d’embauche, par exemple, l’employeur qui posera des questions au locuteur se focalisera sur l’approximation de son élocution plutôt que sur ses compétences professionnelles, et ce, même si le locuteur est compétent.

En effet, l’intelligibilité s’avère la condition nécessaire du désir d’échange langagier. Plus l’interlocuteur doit déchiffrer ce qui lui est dit, moins il est disponible pour la conversation : si l’intelligibilité de la langue parlée est l’objectif premier de l’enseignement d’une langue seconde, cette prise en compte devrait être un devoir sur le plan de l’éthique de l’enseignement et une exigence de la part des étudiants (LeBel, 2011).

La formation, assurée par Steeve Mercier (Ph. D.) et Olivier Massé (Ing. Form.), avec la participation de Jean-Guy LeBel (Ph. D.), s’inscrit dans cet esprit. Ces plurilingues et spécialistes d’enseignement et de correction phonétique combinent 80 années d’expérience auprès de publics variés (étudiants internationaux, immigrants économiques, réfugiés, personnes atteintes de pathologies du langage), qu’ils seront heureux de partager avec vous.

Les stratégies d’enseignement et de correction délivrées lors de cette formation permettent d’optimiser l’efficience de celles proposées par nos formations en Approche Neurolinguistique de l’enseignement des langues étrangères/secondes (ANL).

OBJECTIFS ET DESCRIPTION DE LA FORMATION 

Démarche

  • Exploiter l’apport des neurosciences cognitives à l’enseignement/apprentissage d’une L2/LÉ;
  • Maîtriser les systèmes phonologique et phonétique du français;
  • Déterminer les principales difficultés/erreurs de prononciation du français appris en tant que langue seconde ou étrangère et en diagnostiquer la nature;
  • Tirer profit de différentes techniques de correction phonétique.

Contenus

  • Nécessité de la correction phonétique dans l’enseignement du FLÉ/FLS quelle que soit l’approche pédagogique envisagée;
  • Problématiques de l’appropriation d’une L2/LÉ du point de vue de la perception et de la production de la parole;
  • Initiation aux avancées récentes en neuroéducation;
  • Présentation des systèmes phonologique et phonétique du français et comparaisons avec d’autres systèmes;
  • Comparaison des caractéristiques phonologique/phonétique du français avec celles d’autres langues;
  • Démonstration et mise en pratique des 10 Grands Moyens de correction phonétique (LeBel, Massé, Mercier, 2016).

Approche pédagogique

  • Exposés avec, entre autres, des diaporamas, des documents audio et vidéo et des exempliers;
  • Démonstrations et pratiques de corrections phonétiques avec des non-francophones de diverses langues maternelles et profils socio-économiques.

PROGRAMME

Jour 1 et jour 2 : Théorie derrière l’appropriation optimale de la prononciation en L2/LÉ

Jour 1 : Contextes linguistiques

  • Rétroactions sur les observations de classe et sur les besoins des enseignants/formateurs (le cas des erreurs au niveau des phonèmes /ʁ/ et /ø/), de la phonotaxe des syllabes complexes et de la prosodie du français);
  • Présentation des principales observations et analyses concernant la perception et la production de la parole en langue seconde/étrangère;
  • Mise à niveau terminologique (correction phonétique, phonétique vs phonologie, phonèmes, phonotaxe, prosodie, aisance, précision , API , critères articulatoires…);
  • Présentation des systèmes phonologique et phonétique du français; comparaisons avec d’autres langues, dont l’anglais, l’espagnol, le mandarin, le japonais, l’arabe et le népalais;
  • Les raisons pour lesquelles la correction phonétique en FLÉ/FLS est absolument nécessaire.

Jour 2 : Interventions pédagogiques

  • Questionnement sur les techniques d’enseignement de la prononciation généralement proposées dans les classes et les manuels;
  • Présentation des avancées en neuroscience cognitive qui sont exploitables pédagogiquement;
  • Présentation de stratégies pédagogiques visant l’optimisation de l’appropriation de la prononciation tirées des avancées en neuroscience cognitive;
  • Présentation des 10 Grands Moyens de correction phonétique (LeBel, Massé, Mercier, 2016).

Jour 3, 4 et 5 : Pratiques en situation de classe réelle

  • Démonstrations de correction des erreurs de prononciation chez des apprenants du FLÉ/FLS (en vidéo et en personne);
  • Pratique supervisée avec des apprenants en situation d’apprentissage en classe et rétroactions;
  • Correction des erreurs de prononciation préalablement rapportées;
  • Échanges d’équipe et de groupe pour justifier les choix de stratégies de corrections phonétiques optimales;
  • Boîte aux questions et rencontre avec des experts invités.
Stage ANL2 de formation en Approche Neurolinguistique pour l’enseignement des langues secondes/étrangères

OBJECTIFS

Destinée aux enseignants de L2/LÉ ayant obtenu le certificat de praticien ANL1, cette formation vise à consolider la pratique des stratégies de l’Approche Neurolinguistique, à approfondir les connaissances en neurodidactique et à s’initier aux compétences de formateur d’enseignants.

Elle est particulièrement recommandée aux coordinateurs pédagogiques, aux conseillers pédagogiques et aux responsables de formation ayant à guider des enseignants qui doivent mettre en pratique l’ANL.

DÉMARCHE

La démarche d’observation réflexive mise en œuvre durant la formation permettra de renforcer les savoirs didactiques ainsi que les habiletés pédagogiques qui fondent l’ANL; elle permettra également de développer, chez les enseignants stagiaires, les attitudes professionnelles nécessaires à l’analyse des pratiques enseignantes, qu’il s’agisse de leur propre pratique ou de celle de leurs collègues.

PUBLIC VISÉ

Destinée aux praticiens ANL désireux d’approfondir leurs compétences de terrain.

Cette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec des apprenants dans une classe réelle pendant le stage;

• Un suivi de la formation par ses experts et au sein de la communauté de ses praticiens ANL au-delà du stage;

• L’obtention d’un certificat d’évaluateur ANL2 attestant l’aptitude au guidage pédagogique des enseignants souhaitant mettre en pratique l’ANL (après évaluation pratique).

Flexibilité de paiement et aide financière :

✌︎ Formation payable en plusieurs fois, notamment par virement Interac à info@cifran.org avec le mot de passe « ANL2 ».

✌︎ Travailleurs autonomes au Québec : cette formation est admissible à des déductions fiscales.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation de 60 heures correspond à un volume de 35 heures de stage en présentiel et de 25 heures de travail personnel réalisées en autonomie guidée, réparties en amont (5 heures) et en aval (20 heures) du stage. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention d’un certificat ANL2.

PROGRAMME 

Jour 1 : Cadre théorique et optimisation de l’enseignement de l’oral

  • Rappel des principes fondamentaux de l’ANL sur la base du vécu des enseignants;
  • Des résultats des neurosciences cognitives aux définitions de la neuropédagogie, de la neurodidactique et de la neurodidactique spécifiques à l’enseignement des langues;
  • Savoirs pédagogiques, habiletés pédagogiques, savoirs de formateur d’enseignants, habiletés de formateur d’enseignants;
  • 
Les péchés capitaux des praticiens ANL débutants en phase orale;
  • Pratiques de l’enseignement de l’oral;
  • Rétroaction des stagiaires sur les pratiques observées;
  • Rétroaction des formateurs sur les rétroactions des stagiaires.

Jour 2 : Optimisation de l’enseignement de l’oral et de la lecture de textes narratifs

  • Pratiques de l’enseignement de l’oral (suite);
  • Rétroaction des stagiaires sur les pratiques observées;
  • Rétroaction des formateurs sur les rétroactions des stagiaires;
  • Les péchés capitaux des praticiens ANL débutants en phase de lecture;
  • Pratiques de l’enseignement de la lecture de textes narratifs;
  • Rétroaction des stagiaires sur les pratiques observées;
  • Rétroaction des formateurs sur les rétroactions des stagiaires.

Jour 3 : Optimisation de l’enseignement de la lecture de textes narratifs et de l’enseignement de la lecture de textes informatifs

  • Pratiques de l’enseignement de la lecture de textes narratifs (suite);
  • Rétroaction des stagiaires sur les pratiques observées;
  • Rétroaction des formateurs sur les rétroactions des stagiaires;
  • Les péchés capitaux des praticiens ANL débutants en phase de lecture de textes informatifs;
  • Rétroaction des stagiaires sur les pratiques observées;
  • Rétroaction des formateurs sur les rétroactions des stagiaires.

Jour 4 : Optimisation de l’enseignement de la lecture de textes informatifs et de l’enseignement de l’écriture

  • Pratiques de l’enseignement de la lecture de textes informatifs (suite);
  • Rétroaction des stagiaires sur les pratiques observées;
  • Rétroaction des formateurs sur les rétroactions des stagiaires;
  • Les péchés capitaux des praticiens ANL débutants en phase d’écriture;
  • Pratiques de l’enseignement de l’écriture;
  • Rétroaction des stagiaires sur les pratiques observées;
  • Rétroaction des formateurs sur les rétroactions des stagiaires.

Jour 5 : Optimisation de l’enseignement de l’écriture, rappel de la boucle ANL & bilan

  • 
Pratiques de l’enseignement de l’écriture (suite);
  • Rétroaction des stagiaires sur les pratiques observées;
  • Rétroaction des formateurs sur les rétroactions des stagiaires;
  • Boucler la boucle et spiralité;
  • Le rôle des synthèses;
  • Consignes pour le travail de validation du niveau conseillé
;
  • Boîte aux questions et rencontre avec des experts invités.

ÉVALUATION

L’évaluation du stage ANL2 a pour visée de permettre aux stagiaires l’obtention d’un certificat de conseiller pédagogique en ANL.

Pour valider le développement des compétences professionnelles visé par le stage ANL2 et obtenir le certificat afférent, les stagiaires devront livrer aux formateurs du CiFRAN (dans un délai maximal de douze mois à l’issue de la formation en présentiel) un dossier de suivi pédagogique d’un ou de plusieurs enseignants, incluant un compte-rendu écrit du suivi réalisé. Ce dossier devra être accompagné d’extraits audio ou vidéo des rétroactions faites sur les pratiques de classe des enseignants conseillés.

L’évaluation qui sera faite de ce dossier s’appuiera sur une grille d’évaluation reprenant l’ensemble des critères de guidage pédagogique envisagés durant la formation en présentiel.

Rencontre avec des spécialistes de l’enseignement et de la correction de la prononciation à destination des publics d’apprenant allophones.

L’enseignement de la prononciation cible et la correction phonétique (CPH1)

Les recherches en phonologie, phonétique, phonotaxe et autres domaines des sciences du langage portant sur l’audition et la prononciation livrent depuis 50 ans quantité de savoirs descriptifs qui ont pu inspirer, sur le terrain de l’enseignement des langues, de nombreuses pratiques de correction phonétique. Les avancées des neurosciences cognitives dans le domaine de l’enseignement dévoilent aujourd’hui les pratiques qui sont efficaces, les moments où il convient de les utiliser et les raisons justifiant leur utilisation.

Au terme d’un stage de 5 jours visant à faire le point sur la théorie et – surtout – à expérimenter tous les Grands Moyens pour la mettre en pratique, en classe, avec des apprenants, les stagiaires du stage CPH1 (© CiFRAN) ont formulé une série de questions afin d’interroger des spécialistes du domaines.

Rejoignez -nous à l’occasion de cette rencontre exceptionnelle !

YouTube Video CPH

Cet événement en présentiel et en ligne marquera la clôture du stage de formation initiale à la correction phonétique (CPH1) qui se sera tenu à Québec du 5 au 8 janvier 2022.

Durant cette rencontre, 3 conseillers pédagogiques experts en enseignement et correction de la prononciation en FLÉ/FLS répondront aux questions des stagiaires puis aux vôtres sur les moyens et les stratégies qui peuvent être mises en œuvre afin d’aider vos apprenants à optimiser leur prononciation en langue cible (français, anglais ou autre).

Les intervenants :

• Geneviève Briet, M.A., est professeur de FLE à l’Université catholique de Louvain et formatrice d’enseignants, impliquée dans de nombreux projets de recherche-action, dont Innofle, soutenu par l’OIF, avec l’Université de Hanoi et l’Université nationale du Laos, Mme Briet a à cœur de vulgariser les caractéristiques phonétiques du français et de développer des activités originales pour l’enseignement/apprentissage de sa prononciation. Ces activités, centrées sur le corps, la tête et le cœur/chœur, ont été exposées dans La Prononciation en classe (PUG 2014). Elle a également collaboré à la réalisation de “capsules phonétiques” intégrées aux manuels Défi 1 et Défi 2 (éd. EMDL) qu’elle analyse en détail dans Pratiques de l’enseignement de la prononciation en FLE, un Mooc accessible sur la plateforme FUN. Également auteur des ressources proposées par TV5MONDE sur le site pour les grands débutants : https://apprendre.tv5monde.com/fr/exercices/premiere-classe, elle propose encore d’exploiter les chansons de Jacques Brel et de Serge Gainsbourg pour aider au travail de la prononciation du français.

• Steeve Mercier, Ph. D., qui animera la table ronde, est Directeur scientifique du CiFRAN, conseiller pédagogique expert et formateur ANL pour le CiFRAN. Chargé de cours en linguistique, en phonétique, en didactique d’une L1/L2, en rédaction professionnelle, en français langue seconde et en anglais langue seconde à l’Université Laval et à l’Université du Québec à Rimouski, il est également professeur de francisation des immigrants pour le Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration du Québec. Il vient d’animer le stage CPH dont la rencontre ici proposée constitue le moment de clôture.

• Olivier Massé , Ing. Form., qui répondra à vos questions, est Directeur des formations du CiFRAN, conseiller pédagogique consultant en France et formateur ANL. Co-auteur de la série de manuels de FLÉ Interactions (éd. CLÉ International), il a notamment été en charge de l’ingénierie de formation pour l’Institut Français du Japon avant d’être chargé de la conception d’un référentiel pédagogique pour le pôle qualité de l’Institut Français. Actuellement directeur de collection chez Myosotis Presse, il dirige également La Ferme Linguistique, centre de langue dédié au développement du plurilinguisme en France.

************************************************************************

le samedi 08 janvier 2022

de 9h00 à 10h00 heure de Québec/Ottawa

de 15h00 à 16h00 heure de Paris/Berlin

de 17h00 à 18h00 heure de Istanbul/Moscou

de 22h00 à 23h00 heure de Pékin

de 23h00 à 24h00 heure de Séoul/Tokyo

Rejoignez sur Zoom :

https://us02web.zoom.us/j/83088939316?pwd=MmVSUmlYejFTdDZUbDRDWE42OXNldz09

ID de réunion : 830 8893 9316

Code secret : ANL

Joan Netten (Ph.D) Steeve Mercier (Ph.D) répondront à vos questions sur l’Approche Neurolinguistique d’enseignement des langues étrangères.

APPROCHE NEUROLINGUISTIQUE DE L’ENSEIGNEMENT DES LANGUES

Rencontre avec :

Joan Netten (Ph.D)

Co-conceptrice de l’ANL avec Claude Germain (Ph.D).

Steeve Mercier (Ph.D)

Conseiller pédagogique expert, directeur scientifique du CiFRAN (Centre International de Formation et de Recherche en Approche Neurolinguistique et en Neuroéducation).

Olivier Massé (Ing. Form., auteur FLÉ)

Conseiller pédagogique expert, directeur des formations du CiFRAN (Centre International de Formation et de Recherche en Approche Neurolinguistique et en Neuroéducation).

BOITE AUX QUESTIONS 

Dans le cadre du stage de formation initiale à l’Approche Neurolinguistique ANL1 organisé par le CiFRAN et l’Institut Français d’Estonie, tous les enseignants de langue étrangère intéressés sont invités à nous rejoindre pour à une « Boîte aux questions » avec deux experts pédagogiques canadiens.

Réservation gratuite obligatoire : s’adresser à l’Institut Français d’Estonie

Prantsuse Instituut Eestis

Faites vite, les places sont limitées !

Présentation de l’ANL (CiFRAN)

• Mme Joan Netten, C.M., Ph.D., est diplômée de quatre universités (McGill et l’UQAM, Saskatchewan et Toronto) et elle reçu la Médaille de l’Ordre du Canada ainsi que les jubilés d’or et de diamant de la part de la reine Elizabeth II pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada.

Son implication pour l’amélioration des programmes de français de base au Canada l’a menée, en 1997-98, à entreprendre avec M. Claude Germain (Ph.D, professeur à l’UQAM) et le soutien de Patrimoine Canada une recherche de six ans qui a abouti à l’élaboration de l’Approche Neurolinguistique.

Vingt ans après, l’ANL s’est implantée dans l’ensemble des provinces et territoires canadiens et se trouve actuellement en plein développement en Amérique du Sud, en Asie et plus récemment en Europe.

• Steeve Mercier, chargé de cours de linguistique, sociolinguistique et phonologie à l’Université Laval ainsi qu’à l’UQAR (Université du Québec à Rimouski) intervient régulièrement pour former des enseignants à l’ANL, qu’il a adopté et adapté dans le cadre de l’enseignement du FLS (Français Langue Seconde) qu’il assure pour les immigrants au Québec auprès du MIFI (Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration).

• Olivier Massé, formateur de formateurs pour l’Institut Français et l’Alliance Française, coauteur de la série Interactions (éd. Clé International) intervient régulièrement pour former des enseignants à l’ANL, qu’il a adopté et adapté dans le cadre de l’enseignement du FLÉ dans plusieurs centres de langues. Il est également directeur de collection aux éditions Myosotis Presse et initiateurs de La Ferme Linguistique (dédié à la formation et à l’immersion en FLÉ).

*** ENGLISH ***

This meeting is organised by CiFRAN in collaboration with the French Institute of Estonia.

Friday, November 5th 2021

from 3pm to 4:30 pm (Estonia)

This meeting will be held in French.

Please register for free : contact

https://www.ife.ee/fr/

EN RAISON DU COVID-19

TOUTES LES PRÉCAUTIONS NÉCESSAIRES À LA SÉCURITÉ SANITAIRE DES APPRENANTS ET DES ENSEIGNANTS DEVRONT ÊTRE PRISES : masques de protection, lavage des mains et gestes barrières 😷 🧼

Apprenez les fondements théorique et découvrez par la pratique les stratégies d’enseignement de l’Approche Neurolinguistique.

OBJECTIFS

Cette formation proposée le CiFRAN en partenariat avec l’Instituts Français d’Estonie vise à faire acquérir les fondements théoriques et l’expérience pratique des stratégies d’enseignement indispensables qui sont au cœur de l’Approche Neurolinguistique.

PUBLIC VISÉ

Cette formation s’adresse aux personnes désireuses de se professionnaliser dans l’enseignement du français langue étrangère/français langue seconde : enseignants en exercice désireux d’améliorer leurs pratiques de classe, bénévoles souhaitant enseigner des langues, demandeurs d’emploi en reconversion professionnelle, enseignants expérimentés et non qualifiés ayant besoin de certifier leurs compétences dans le métier.

Cette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage ;

• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de ses praticiens ANL ;

• L’obtention d’un “Certificat de praticien ANL1”, attestant l’aptitude à la mise en œuvre des stratégies ANL, après évaluation pratique.

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

✌︎ Possibilité de prise en charge Erasmus +.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 5 heures) et en aval (environ 20 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du Certificat ANL1 (Certificat de praticien ANL, à l’issue d’une évaluation pratique ultérieure au stage).

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel. Cette approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite à l’UQAM et l’UNCS) et Joan Netten (récipiendaire de la médaille de l’Ordre du Canada ainsi que des jubilés d’or et de diamant pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation.

L’objectif de cette semaine de formation intensive est de livrer aux enseignants de langue seconde ou étrangère, ainsi qu’aux responsables de formation, les fondements théoriques et pratiques des stratégies d’enseignement de l’ANL. La formation, offerte par Steeve Mercier (Ph. D. ; Université Laval) et Olivier Massé (Ing. Form.), et qui inclut la participation spéciale de Mme Netten, se déroule sur une semaine complète et offre aux participants un riche contenu théorique et pratique.

La démonstration et la prise en main des stratégies d’enseignement ANL durant le stage est faite avec d’authentiques apprenants de langue, en classe réelle, – format de formation exclusif à CiFRAN. La démarche de communication authentique introduite durant la formation permettra de développer chez les apprenants de langue l’aisance et la précision nécessaires au développement des compétences linguistiques dès les niveaux débutants tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage.

 

Reportage de la Télévision Nationale RADIO-CANADA sur ce stage ANL (2 min)

Compte rendu de ce stage ANL sur le Site Internet de RADIO-CANADA

CONTENU DE LA FORMATION

L’Approche Neurolinguistique (ANL) pour l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (L2/LÉ) est un nouveau paradigme pour l’enseignement/apprentissage d’habiletés de communication dans une L2/LÉ en milieu institutionnel.

Cette nouvelle approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite de l’UQAM et de l’Université Normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure à la Memorial University of Newfoundland) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. Elle est fondée sur la théorie neurolinguistique du bilinguisme de M. Paradis (1994, 2004, 2009), ainsi que sur les recherches en neurosciences cognitives de N. Ellis (2011) et de N. Segalowitz (2010) ; elle a aussi été influencée par les vues de L. Vygotski (1985) sur le rôle des interactions sociales dans l’apprentissage.L’ANL repose sur cinq principes fondamentaux, élaborés par C. Germain et J. Netten (2011, 2012), qui définissent pour la salle de classe les conditions d’une maximisation des potentiels du cerveau des apprenants lorsqu’on vise en L2/LÉ, en premier lieu, le développement de l’habileté à communiquer spontanément à l’oral, soit un langage intérieur, qui permet d’optimiser, à la suite, le développement d’habiletés en lecture et en écriture (Germain et Netten, 2013).L’ANL prend appui sur une démarche de communication authentique et d’exploitation des interactions sociales. Elle parvient ainsi à développer chez les apprenants l’intelligibilité et la spontanéité nécessaires tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage, ce qui explique sa popularité grandissante aux quatre coins du monde chez les enseignants qui perçoivent, de ce fait, son efficacité, en marge des mesures empiriques sur le terrain qui attestent ces résultats.L’ANL porte donc un gain pédagogique double : du côté des apprenants, qui voient leur aisance et leur précision en langue cible rapidement croître ; mais également chez les enseignants qui constatent de réels progrès avec moins de temps de préparation et d’efforts en classe qu’avec les méthodes qu’ils utilisaient précédemment.

DÉROULEMENT DU STAGE

Jour 1 : Cadre théorique

• Les besoins des enseignants/formateurs, analyse des pratiques et des résultats en classes

• Les croyances quant au mode d’acquisition d’une L2

• La nécessité d’une nouvelle approche

• Les conditions d’émergence de l’approche neurolinguistique

• Les cinq principes fondamentaux de l’ANL

• Les changements majeurs de curriculum et de pédagogie• Les résultats des expérimentations

Jour 2 : Les stratégies d‘enseignement de l’oral

• Les péchés capitaux, ou stratégies courantes d’enseignement inefficaces

• Les 7 péchés capitaux pour le développement de l’oral

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL

• Simulations

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 3 : Les stratégies d’enseignement de la lecture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de la lecture• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL

• Simulations

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 4 : Les stratégies d’enseignement de l’écriture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de l’écriture

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL

• Simulations

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 5 : Bilan et synthèse• Retour sur les croyances courantes des enseignants

• Retour sur la théorie neurolinguistique et la neuropédagogie

• Retour sur les pratiques des stagiaires et les réactions des apprenants

• Échanges sur les modalités d’adaptations des contenus du stage aux contextes d’enseignement des  stagiaires/enseignants

• Les groupes de recherche du CiFRAN (ANL et autres) et le suivi de la formation

• Consignes pour la tâche finale (à remettre dans les 3 mois pour validation du Certificat de praticien ANL1)

• Clôture de la formation

Stage de formation initiale en correction phonétique pour l’enseignement des langues secondes/étrangères : les 10 Grands Moyens

OBJECTIFS

Cette formation vise à livrer aux enseignants de français langue seconde/étrangère les connaissances théoriques et les gestes pédagogiques nécessaires pour (1) diagnostiquer les difficultés de prononciation des apprenants et (2) intervenir efficacement afin de la leur améliorer, grâce aux 10 Grands Moyens de Correction Phonétique qui seront concrètement démontré et mis en pratique pendant le stage.

Résumé

Les avancées récentes en neurosciences cognitives amènent à voir sous un jour nouveau l’appropriation et l’enseignement de la prononciation des langues secondes/étrangères. Au travers d’un contenu dynamique (diaporamas, enregistrements, vidéos, témoignages et expérimentations sur le terrain avec des apprenants), cette formation de cinq jours répond aux questions que les enseignants de langue seconde/étrangère en exercice, les futurs enseignants et les conseillers pédagogiques se posent afin d’optimiser la prononciation : Quoi enseigner ? Quoi corriger ? Quand enseigner ? Quand corriger ? Comment enseigner ? Comment corriger ?

Présentation

Quand bien même un locuteur de langue seconde/étrangère maîtrise la grammaire de la langue qu’il veut utiliser, si sa prononciation n’est pas suffisamment intelligible, il rencontre de nombreuses difficultés, i.e.: même s’il est compétent en entretien d’embauche, l’employeur qui lui pose des questions se focalise sur l’approximation de son élocution plutôt que sur ses compétences professionnelles.

En effet, l’intelligibilité s’avère la condition nécessaire du désir d’échange langagier. Plus l’interlocuteur doit déchiffrer ce qui lui est dit, moins il est disponible pour la conversation: Si l’intelligibilité de la langue parlée est l’objectif premier de l’enseignement d’une langue seconde, cette prise en compte devrait être un devoir sur le plan de l’éthique de l’enseignement et une exigence de la part des étudiants (LeBel, 2011).

La formation, assurée par Steeve Mercier (Ph. D.) et Olivier Massé (Ing. Form.), avec la participation de Jean-Guy LeBel (Ph. D.), s’inscrit dans cet esprit. Ces plurilingues et spécialistes d’enseignement et de correction phonétique combinent 80 années d’expérience, auprès de publics variés (étudiants internationaux, immigrants économiques, réfugiés, personnes atteintes de pathologies du langage), qu’ils seront heureux de partager avec vous.

Les stratégies d’enseignement et de correction délivrées lors cette formation permettent d’optimiser l’efficience de celles proposées par nos formations en Approche Neurolinguistique de l’enseignement des langues secondes /étrangères (ANL).

Objectifs et description de la formation :

Démarche

– Exploiter l’apport des neurosciences cognitives à l’enseignement/apprentissage d’une langue seconde/étrangère;

– Maîtriser les systèmes phonologique/phonétique du français;

– Déterminer les principales difficultés/erreurs de prononciation du français langue seconde/étrangère et en diagnostiquer la nature;

– Exploiter différentes techniques de correction phonétique.

Contenus

– Nécessité de la correction phonétique dans l’enseignement du français langue seconde/étrangère, quelle que soit l’approche pédagogique envisagée;

– Problématiques de l’appropriation d’une langue seconde/étrangère du point de vue de la perception et de la production de la parole;

– Initiation aux avancées récentes en neuroéducation;

– Présentation des systèmes phonologique et phonétique du français et comparaisons avec d’autres systèmes ;

– Comparaison des caractéristiques phonologique/phonétique du français avec celles d’autres langues;

– Démonstration et mise en pratique des 10 Grands Moyens de correction phonétique (LeBel & Mercier, 2016).

Approche pédagogique

– Exposés avec notamment diaporamas, documents audio et vidéos, exempliers;

– Démonstrations et pratiques de corrections phonétiques avec des non-francophones de diverses langues maternelles et profils socio-économiques.

Programme

Jour 1 et jour 2 : Théorie derrière l’appropriation optimale de la prononciation en L2/LÉ

Jour 1 : Contextes linguistiques

– Rétroactions sur les observations de classe et sur les besoins des enseignants/formateurs (le cas des erreurs au niveau des phonèmes /ʁ/ et /ø/), de la phonotaxe des syllabes complexes et de la prosodie du français);

– Présentation des principales observations et analyses concernant la perception et la production de la parole en langue seconde/étrangère;

– Mise à niveau terminologique (ex. correction phonétique; phonétique vs phonologie; phonèmes; phonotaxe; prosodie; aisance; précision; API; critères articulatoires);

– Présentation des système phonologique et phonétique du français; comparaisons avec d’autres langues, dont l’anglais, l’espagnol, le mandarin, l’arabe et le népalais;

– Justification de la nécessité de faire de la correction phonétique en langue seconde.

Jour 2 : Interventions pédagogiques

– Échanges autour de différentes techniques d’enseignement de la prononciation;

– Présentation des avancées en neuroscience cognitive exploitables pédagogiquement;

– Présentation de stratégies pédagogiques visant l’optimisation de l’appropriation de la prononciation tirées des avancées en neuroscience cognitive;

– Présentation des neuf Grands Moyens de correction phonétique de LeBel, Mercier et Massé (2016).

Jour 3, 4 et 5 : Pratiques en situation de classe réelle

– Démonstrations de correction des erreurs de prononciation chez des apprenants du français langue seconde/étrangère (sur vidéo et en réel);

– Pratique supervisée avec des apprenants en situation d’apprentissage en classe et rétroactions;

– Correction des erreurs de prononciation préalablement rapportée;

– Échanges d’équipe et de groupe pour justifier les choix de stratégies de corrections phonétiques optimales.

Stage ANL1 de formation initiale en Approche Neurolinguistique pour l’enseignement des langues secondes/étrangères

OBJECTIFS

Cette formation vise à faire acquérir les fondements théoriques et l’expérience pratique des stratégies d’enseignement indispensables qui sont au cœur de l’Approche Neurolinguistique.

Les formations du CiFRAN garantissent :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec des apprenants dans une classe réelle pendant le stage ;

• Un suivi de la formation par ses experts et au sein de la communauté de ses praticiens ANL au-delà du stage ;

• L’obtention d’un Certificat de praticien ANL1 attestant l’aptitude à la mise en œuvre des stratégies ANL (après évaluation pratique).

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

✌︎ Formation offertes à l’international.

STAGE DE FORMATION ANL 1 › ÉCOLE DE LANGUES DES FORCES CANADIENNES (GATINEAU, CANADA) (Steeve Mercier, Joan Netten, Olivier Massé )

CONTENUS DU STAGE

L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel. Cette approche a été conçue par Claude Germain et Joan Netten dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. L’objectif de cette semaine de formation intensive est de livrer aux enseignants de langue seconde ou étrangère, ainsi qu’aux responsables de formation, les fondements théoriques et pratiques des stratégies d’enseignement de l’ANL. La formation, offerte par Steeve Mercier (Ph. D. ; Université Laval) et Olivier Massé (Ing. Form.) se déroule sur une semaine complète et offre aux participants un contenu théorique et pratique. Claude Germain (co-concepteur de l’ANL et professeur émérite à l’UQAM et l’UNCS) agit à titre de conseiller scientifique.

La démonstration et la prise en main des stratégies d’enseignement ANL durant le stage est faite avec d’authentiques apprenants de langue, en classe réelle, – format de formation exclusif à CiFRAN. La démarche de communication authentique introduite durant la formation permettra de développer chez les apprenants de langue l’aisance et la précision nécessaires au développement des compétences linguistiques dès les niveaux débutants tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont et en aval de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du Certificat ANL1 (Certificat de praticien ANL).

STAGE DE FORMATION ANL 1 › UNIVERSITÉ LAVAL (QUÉBEC, CANADA) (Claude Germain, Olivier Massé, Steeve Mercier )

Reportage de la télévision nationale RADIO-CANADA sur ce stage ANL (2 min)

Compte-rendu de ce stage ANL sur le site Internet de la SOCIÉTÉ RADIO-CANADA.

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

L’approche neurolinguistique (ANL) pour l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (L2/LÉ) est un nouveau paradigme pour l’enseignement/apprentissage d’habiletés de communication dans une L2/LÉ en milieu institutionnel.

Cette nouvelle approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite de l’UQAM et de l’Université Normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure à la Memorial University of Newfoundland) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. Elle est fondée sur la théorie neurolinguistique du bilinguisme de M. Paradis (1994, 2004, 2009), ainsi que sur les recherches en neurosciences cognitives de N. Ellis (2011) et de N. Segalowitz (2010) ; elle a aussi été influencée par les vues de L. Vygotski (1985) sur le rôle des interactions sociales dans l’apprentissage.

L’ANL repose sur cinq principes fondamentaux, élaborés par C. Germain et J. Netten (2011, 2012), qui définissent pour la salle de classe les conditions d’une maximisation des potentiels du cerveau des apprenants lorsqu’on vise en L2/LÉ, en premier lieu, le développement de l’habileté à communiquer spontanément à l’oral, soit un langage intérieur, qui permet d’optimiser, à la suite, le développement d’habiletés en lecture et en écriture (Germain et Netten, 2013).

L’ANL prend appui sur une démarche de communication authentique et d’exploitation des interactions sociales. Elle parvient ainsi à développer chez les apprenants l’intelligibilité et la spontanéité nécessaires tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage, ce qui explique sa popularité grandissante aux quatre coins du monde chez les enseignants qui perçoivent, de ce fait, son efficacité, en marge des mesures empiriques sur le terrain qui attestent ces résultats.

L’ANL porte donc un gain pédagogique double : du côté des apprenants, qui voient leur aisance et leur précision en langue cible rapidement croître ; mais également chez les enseignants qui constatent de réels progrès avec moins de temps de préparation et d’efforts en classe qu’avec les méthodes qu’ils utilisaient précédemment.

Jour 1 : Cadre théorique

• Les besoins des enseignants/formateurs, analyse des pratiques et des résultats en classes

• Les croyances quant au mode d’acquisition d’une L2

• La nécessité d’une nouvelle approche

• Les conditions d’émergence de l’approche neurolinguistique

• Les cinq principes fondamentaux de l’ANL

• Les changements majeurs de curriculum et de pédagogie

• Les résultats des expérimentations

Jour 2 : Les stratégies d‘enseignement de l’oral

• Les péchés capitaux, ou stratégies courantes d’enseignement inefficaces

• Les 7 péchés capitaux pour le développement de l’oral

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL

• Simulations

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 3 : Les stratégies d’enseignement de la lecture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de la lecture

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL

• Simulations

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 4 : Les stratégies d’enseignement de l’écriture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de l’écriture

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL

• Simulations

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 5 : Bilan et synthèse

• Retour sur les croyances courantes des enseignants

• Retour sur la théorie neurolinguistique et la neuropédagogie

• Retour sur les pratiques des stagiaires et les réactions des apprenants

• Échanges sur les modalités d’adaptations des contenus du stage aux contextes d’enseignement des stagiaires/enseignants

• Les groupes de recherche du CiFRAN (ANL et autres) et le suivi de la formation

• Consignes pour la tâche finale (à remettre dans les 3 mois pour validation du Certificat de praticien ANL1)

• Clôture de la formation

L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère

L’Approche Neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel.

Cette approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite à l’UQAM et l’Université Normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure de recherche honoraire au Memorial University of Newfoundland; Ordre du Canada pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada), dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences cognitives en éducation.

**** *** ** * ** *** ****

The Neurolinguistic Approach (NLA) for second or foreign languages is a new paradigm for teaching ESL/FSL communication skills in an institutional setting.

This new approach was developed by Joan Netten (honorary research professor at Memorial University of Newfoundland; Canada Order for her work promoting and improving French education in Canada) and Claude Germain (Emeritus Professor at UQÀM and South China Normal University) in the context of the growing influence of cognitive neuroscience on education.

 

YouTube Video ANL

Cet événement en présentiel et en ligne marquera la clôture du stage de formation initiale à l’Approche Neurolinguistique qui s’est tenue à Québec du 3 au 8 mai 2021.

Durant cette rencontre, 4 experts en ANL répondront aux questions des stagiaires puis aux vôtre sur l’approche, sa mise en œuvre et les enjeux pédagogiques relatifs à l’enseignement des langues secondes/étrangères.

Les intervenants :

• Mme Joan Netten, C.M., Ph.D., diplômée de quatre universités (McGill et l’UQAM, Saskatchewan et Toronto) est co-fondatrice, avec M. Claude Germain (professeur à l’UQAM), de l’Approche Neurolinguistique d’enseignement des langues secondes/étrangères. Elle reçu la médaille de l’Ordre du Canada ainsi que les jubilés d’or et de diamant de la part de la reine Elizabeth II pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada.

• David Macfarlane, qui répondra aux questions, ancien conseiller pédagogique au ministère de l’Éducation du Nouveau-Brunswick, est l’un des pionniers de l’ANL ; moteur dans le développement du Français Intensif au Canada, il a formé de très nombreux enseignants à l’ANL ; il est également auteur de livres dédiés à l’enseignement selon cette approche chez Myosotis Presse.

• Steeve Mercier, Ph. D., qui animera la table ronde, est Directeur scientifique du CiFRAN, conseiller pédagogique expert et formateur ANL ; chargé de cours en linguistique, didactique d’une L1/L2, rédaction professionnelle, français langue seconde et anglais langue seconde à l’Université Laval et à l’Université du Québec à Rimouski ; professeur de francisation des immigrants pour le Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration du Québec

• Olivier Massé , Ing. Form., qui répondra aux questions, est Directeur des formations du CiFRAN, conseiller pédagogique consultant en France et formateur ANL ; auteur de manuels de FLÉ et directeur de collection chez Myosotis Presse ; directeur du centre de langue La Ferme Linguistique.

le dimanche 8 août 2021

de 9h à 10h30 heure de Québec/Ottawa

Rejoignez sur Zoom :

https://us02web.zoom.us/j/83088939316?pwd=MmVSUmlYejFTdDZUbDRDWE42OXNldz09

ID de réunion : 830 8893 9316

Code secret : ANL

**** *** ** * ** *** ****

Online meeting

This face-to-face and online event will mark the end of the Neurolinguistic Approach initial training course held in Quebec City from May 3 to 8, 2021.

During this meeting, 4 NLA experts will answer questions from the trainees and then to yourselves on the approach, its implementation and the pedagogical issues related to second/foreign language teaching.

The speakers :

• Dr. Joan Netten, C.M., Ph.D., a graduate of four universities (McGill and UQAM, Saskatchewan and Toronto) is co-founder, with Dr. Claude Germain (professor at UQAM), of the Neurolinguistic Approach to Second/Foreign Language Education. She has been awarded the Order of Canada and the Gold and Diamond Jubilee by Queen Elizabeth II for her contribution to the development of bilingualism in Canada.

• David Macfarlane, who will answer the questions, is a former pedagogical advisor in New Brunswick and one of the pioneers of NLA; a driving force in the development of Intensive French in Canada, he has trained many teachers in NLA; he is also the author of books dedicated to teaching according to this approach, published by Myosotis Presse.

• Dr. Steeve Mercier, who will moderate the round table, is Scientific Director of CiFRAN, expert pedagogical advisor and ANL trainer; lecturer in linguistics, L1/L2 didactics, professional writing, French as a second language and English as a second language at Université Laval and Université du Québec à Rimouski; professor of francization of immigrants for the Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration du Québec

• Olivier Massé , Ing. Form, who will answer the questions, is Director of training at CiFRAN, a pedagogical consultant in France and an NLA trainer; author of FSL manuals and director of the collection at Myosotis Presse; director of the language centre La Ferme Linguistique.

The session will be held on

Sunday, August 8th 2021

from 9:00 pm to 10:30 pm Ottawa/Québec

This meeting will be held in French.

Please join us for free on Zoom:

https://us02web.zoom.us/j/83088939316?pwd=MmVSUmlYejFTdDZUbDRDWE42OXNldz09

Meeting ID: 830 8893 9316

Secret code: ANL

Objectif de la formation
Destinée aux enseignants de FLS/FLÉ confirmés en ANL (ayant obtenu un Certificat de praticien ANL1 ou un Certificat

Objectif de la formation

Destinée aux enseignants de FLS/FLÉ confirmés en ANL (ayant obtenu un Certificat de praticien ANL1 ou un Certificat de praticien confirmé ANL2), la formation proposée s’adresse spécifiquement aux responsables de formation, aux coordinateurs pédagogiques et aux conseillers pédagogiques désireux d’élaborer un matériel d’enseignement conforme à l’approche neurolinguistique de l’enseignement des langues.

Déroulement 

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de stage en présentiel et de 25 heures de travail personnel réalisé en autonomie guidée, reparties en amont (5 heures) et en aval (20 heures) du stage. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention d’un Certificat ANL3 (Certificat de concepteur/rédacteur de matériel pédagogique spécifique pour l’ANL).

Méthodologie

La démarche d’ingénierie pédagogique mise en œuvre durant la formation permettra aux professeurs stagiaires de mettre en perspective les matériels couramment utilisés dans des contextes d’enseignements analogues aux leurs et d’élaborer, en concertation avec leurs pairs et sous l’égide des formateurs, une unité pédagogique pilote ANL correspondant aux besoins spécifiques de leurs apprenants.

PROGRAMME 

Jour 1 : Cadre théorique  – Rappel sur les fondamentaux de l’ANL : littératie et pédagogie de la littératie en vue de l’appropriation d’une LÉ/LS, les fonctions cognitives, la taxonomie de Bloom  – Analyse d’une unité pédagogique ANL utilisée pour des niveaux grands débutants  – Analyse d’une unité pédagogique ANL utilisée pour des niveaux avancés – Les péchés capitaux de la conception des unités pédagogiques ANL  – Les péchés capitaux de la rédaction des unités pédagogiques ANL

Jour 2 : Élaboration des balises d’une Unité Pédagogique ANL  – Des centres d’intérêt aux projets de classe – La démarche de conception des textes narratifs – Choix des phrases modèle – Choix des textes de lecture  – La démarche d’adaptation des textes informatifs

Jour 3 : Élaboration des supports d’une Unité Pédagogique ANL  – La démarche de conception des textes narratifs  – Contextualisations et synthèses dans la perspective du développement de la littératie en L2 – Intégration de routines et d’activités complémentaires

Jour 4 : Estimation des projets d’Unités Pédagogiques réalisés  – Présentation d’ensemble des unités pilotes élaborées  – Simulation des activités rédigées – Rétroactions – Mise en forme des unités pilotes

Jour 5 : Synthèse & bilan – Boîte aux questions – Consignes pour le travail final à remettre  – Pot de clôture

ÉVALUATION 

L’évaluation du stage ANL3 a pour visée de permettre aux stagiaires l’obtention d’un  certificat de Concepteurs/rédacteurs de matériel pédagogique conforme à l’ANL.

Pour valider le développement des compétences professionnelles visées par le stage ANL3 et obtenir le certificat afférent, les stagiaires devront livrer aux formateurs du CiFRAN (dans un délai de douze mois maximum à l’issue de la formation en présentiel) une unité pédagogique finalisée et expérimentée dans leur contexte d’enseignement, accompagnée d’extraits vidéos montrant la mise en œuvre de cette unité dans une classe authentique.

L’évaluation qui sera faite du matériel livré (unité pédagogique, vidéos de classe et commentaires accompagnant cette vidéo) s’appuiera sur une grille d’évaluation reprenant l’ensemble des critères d’ingénierie pédagogiques envisagés durant la formation en présentiel.

Stage de formation initiale en correction phonétique pour l’enseignement des langues secondes/étrangères : les 10 Grands Moyens

OBJECTIFS

Cette formation vise à livrer aux enseignants de français langue seconde/étrangère les connaissances théoriques et les gestes pédagogiques nécessaires pour (1) diagnostiquer les difficultés de prononciation des apprenants et (2) intervenir efficacement afin de la leur améliorer, grâce aux 10 Grands Moyens de Correction Phonétique qui seront concrètement démontré et mis en pratique pendant le stage.

Résumé

Les avancées récentes en neurosciences cognitives amènent à voir sous un jour nouveau l’appropriation et l’enseignement de la prononciation des langues secondes/étrangères. Au travers d’un contenu dynamique (diaporamas, enregistrements, vidéos, témoignages et expérimentations sur le terrain avec des apprenants), cette formation de cinq jours répond aux questions que les enseignants de langue seconde/étrangère en exercice, les futurs enseignants et les conseillers pédagogiques se posent afin d’optimiser la prononciation : Quoi enseigner ? Quoi corriger ? Quand enseigner ? Quand corriger ? Comment enseigner ? Comment corriger ?

Présentation

Quand bien même un locuteur de langue seconde/étrangère maîtrise la grammaire de la langue qu’il veut utiliser, si sa prononciation n’est pas suffisamment intelligible, il rencontre de nombreuses difficultés, i.e.: même s’il est compétent en entretien d’embauche, l’employeur qui lui pose des questions se focalise sur l’approximation de son élocution plutôt que sur ses compétences professionnelles.

En effet, l’intelligibilité s’avère la condition nécessaire du désir d’échange langagier. Plus l’interlocuteur doit déchiffrer ce qui lui est dit, moins il est disponible pour la conversation: Si l’intelligibilité de la langue parlée est l’objectif premier de l’enseignement d’une langue seconde, cette prise en compte devrait être un devoir sur le plan de l’éthique de l’enseignement et une exigence de la part des étudiants (LeBel, 2011).

La formation, assurée par Steeve Mercier (Ph. D.) et Olivier Massé (Ing. Form.), avec la participation de Jean-Guy LeBel (Ph. D.), s’inscrit dans cet esprit. Ces plurilingues et spécialistes d’enseignement et de correction phonétique combinent 80 années d’expérience, auprès de publics variés (étudiants internationaux, immigrants économiques, réfugiés, personnes atteintes de pathologies du langage), qu’ils seront heureux de partager avec vous.

Les stratégies d’enseignement et de correction délivrées lors cette formation permettent d’optimiser l’efficience de celles proposées par nos formations en Approche Neurolinguistique de l’enseignement des langues secondes /étrangères (ANL).

Objectifs et description de la formation :

Démarche

– Exploiter l’apport des neurosciences cognitives à l’enseignement/apprentissage d’une langue seconde/étrangère;

– Maîtriser les systèmes phonologique/phonétique du français;

– Déterminer les principales difficultés/erreurs de prononciation du français langue seconde/étrangère et en diagnostiquer la nature;

– Exploiter différentes techniques de correction phonétique.

Contenus

– Nécessité de la correction phonétique dans l’enseignement du français langue seconde/étrangère, quelle que soit l’approche pédagogique envisagée;

– Problématiques de l’appropriation d’une langue seconde/étrangère du point de vue de la perception et de la production de la parole;

– Initiation aux avancées récentes en neuroéducation;

– Présentation des systèmes phonologique et phonétique du français et comparaisons avec d’autres systèmes ;

– Comparaison des caractéristiques phonologique/phonétique du français avec celles d’autres langues;

– Démonstration et mise en pratique des 10 Grands Moyens de correction phonétique (LeBel & Mercier, 2016).

Approche pédagogique

– Exposés avec notamment diaporamas, documents audio et vidéos, exempliers;

– Démonstrations et pratiques de corrections phonétiques avec des non-francophones de diverses langues maternelles et profils socio-économiques.

Programme

Jour 1 et jour 2 : Théorie derrière l’appropriation optimale de la prononciation en L2/LÉ

Jour 1 : Contextes linguistiques

– Rétroactions sur les observations de classe et sur les besoins des enseignants/formateurs (le cas des erreurs au niveau des phonèmes /ʁ/ et /ø/), de la phonotaxe des syllabes complexes et de la prosodie du français);

– Présentation des principales observations et analyses concernant la perception et la production de la parole en langue seconde/étrangère;

– Mise à niveau terminologique (ex. correction phonétique; phonétique vs phonologie; phonèmes; phonotaxe; prosodie; aisance; précision; API; critères articulatoires);

– Présentation des système phonologique et phonétique du français; comparaisons avec d’autres langues, dont l’anglais, l’espagnol, le mandarin, l’arabe et le népalais;

– Justification de la nécessité de faire de la correction phonétique en langue seconde.

Jour 2 : Interventions pédagogiques

– Échanges autour de différentes techniques d’enseignement de la prononciation;

– Présentation des avancées en neuroscience cognitive exploitables pédagogiquement;

– Présentation de stratégies pédagogiques visant l’optimisation de l’appropriation de la prononciation tirées des avancées en neuroscience cognitive;

– Présentation des neuf Grands Moyens de correction phonétique de LeBel, Mercier et Massé (2016).

Jour 3, 4 et 5 : Pratiques en situation de classe réelle

– Démonstrations de correction des erreurs de prononciation chez des apprenants du français langue seconde/étrangère (sur vidéo et en réel);

– Pratique supervisée avec des apprenants en situation d’apprentissage en classe et rétroactions;

– Correction des erreurs de prononciation préalablement rapportée;

– Échanges d’équipe et de groupe pour justifier les choix de stratégies de corrections phonétiques optimales.

Stage ANL1 de formation initiale en Approche Neurolinguistique pour l’enseignement des langues secondes/étrangères

OBJECTIFS

Cette formation vise à faire acquérir les fondements théoriques et l’expérience pratique des stratégies d’enseignement indispensables qui sont au cœur de l’Approche Neurolinguistique.

Les formations du CiFRAN garantissent :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec des apprenants dans une classe réelle pendant le stage ;

• Un suivi de la formation par ses experts et au sein de la communauté de ses praticiens ANL au-delà du stage ;

• L’obtention d’un Certificat de praticien ANL1 attestant l’aptitude à la mise en œuvre des stratégies ANL (après évaluation pratique).

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

✌︎ Formation offertes à l’international.

STAGE DE FORMATION ANL 1 › ÉCOLE DE LANGUES DES FORCES CANADIENNES (GATINEAU, CANADA) (Steeve Mercier, Joan Netten, Olivier Massé )

CONTENUS DU STAGE

L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel. Cette approche a été conçue par Claude Germain et Joan Netten dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. L’objectif de cette semaine de formation intensive est de livrer aux enseignants de langue seconde ou étrangère, ainsi qu’aux responsables de formation, les fondements théoriques et pratiques des stratégies d’enseignement de l’ANL. La formation, offerte par Steeve Mercier (Ph. D. ; Université Laval) et Olivier Massé (Ing. Form.) se déroule sur une semaine complète et offre aux participants un contenu théorique et pratique. Claude Germain (co-concepteur de l’ANL et professeur émérite à l’UQAM et l’UNCS) agit à titre de conseiller scientifique.

La démonstration et la prise en main des stratégies d’enseignement ANL durant le stage est faite avec d’authentiques apprenants de langue, en classe réelle, – format de formation exclusif à CiFRAN. La démarche de communication authentique introduite durant la formation permettra de développer chez les apprenants de langue l’aisance et la précision nécessaires au développement des compétences linguistiques dès les niveaux débutants tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont et en aval de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du Certificat ANL1 (Certificat de praticien ANL).

STAGE DE FORMATION ANL 1 › UNIVERSITÉ LAVAL (QUÉBEC, CANADA) (Claude Germain, Olivier Massé, Steeve Mercier )

Reportage de la télévision nationale RADIO-CANADA sur ce stage ANL (2 min)

Compte-rendu de ce stage ANL sur le site Internet de la SOCIÉTÉ RADIO-CANADA.

 

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

L’approche neurolinguistique (ANL) pour l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (L2/LÉ) est un nouveau paradigme pour l’enseignement/apprentissage d’habiletés de communication dans une L2/LÉ en milieu institutionnel.

Cette nouvelle approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite de l’UQAM et de l’Université Normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure à la Memorial University of Newfoundland) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. Elle est fondée sur la théorie neurolinguistique du bilinguisme de M. Paradis (1994, 2004, 2009), ainsi que sur les recherches en neurosciences cognitives de N. Ellis (2011) et de N. Segalowitz (2010) ; elle a aussi été influencée par les vues de L. Vygotski (1985) sur le rôle des interactions sociales dans l’apprentissage.

L’ANL repose sur cinq principes fondamentaux, élaborés par C. Germain et J. Netten (2011, 2012), qui définissent pour la salle de classe les conditions d’une maximisation des potentiels du cerveau des apprenants lorsqu’on vise en L2/LÉ, en premier lieu, le développement de l’habileté à communiquer spontanément à l’oral, soit un langage intérieur, qui permet d’optimiser, à la suite, le développement d’habiletés en lecture et en écriture (Germain et Netten, 2013).

L’ANL prend appui sur une démarche de communication authentique et d’exploitation des interactions sociales. Elle parvient ainsi à développer chez les apprenants l’intelligibilité et la spontanéité nécessaires tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage, ce qui explique sa popularité grandissante aux quatre coins du monde chez les enseignants qui perçoivent, de ce fait, son efficacité, en marge des mesures empiriques sur le terrain qui attestent ces résultats.

L’ANL porte donc un gain pédagogique double : du côté des apprenants, qui voient leur aisance et leur précision en langue cible rapidement croître ; mais également chez les enseignants qui constatent de réels progrès avec moins de temps de préparation et d’efforts en classe qu’avec les méthodes qu’ils utilisaient précédemment.

Jour 1 : Cadre théorique

• Les besoins des enseignants/formateurs, analyse des pratiques et des résultats en classes

• Les croyances quant au mode d’acquisition d’une L2

• La nécessité d’une nouvelle approche

• Les conditions d’émergence de l’approche neurolinguistique

• Les cinq principes fondamentaux de l’ANL

• Les changements majeurs de curriculum et de pédagogie

• Les résultats des expérimentations

Jour 2 : Les stratégies d‘enseignement de l’oral

• Les péchés capitaux, ou stratégies courantes d’enseignement inefficaces

• Les 7 péchés capitaux pour le développement de l’oral

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL

• Simulations

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 3 : Les stratégies d’enseignement de la lecture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de la lecture

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL

• Simulations

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 4 : Les stratégies d’enseignement de l’écriture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de l’écriture

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL

• Simulations

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 5 : Bilan et synthèse

• Retour sur les croyances courantes des enseignants

• Retour sur la théorie neurolinguistique et la neuropédagogie

• Retour sur les pratiques des stagiaires et les réactions des apprenants

• Échanges sur les modalités d’adaptations des contenus du stage aux contextes d’enseignement des stagiaires/enseignants

• Les groupes de recherche du CiFRAN (ANL et autres) et le suivi de la formation

• Consignes pour la tâche finale (à remettre dans les 3 mois pour validation du Certificat de praticien ANL1)

• Clôture de la formation

L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère.

VISIOCONFÉRENCE

L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel.

Cette approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite à l’UQAM et l’Université Normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure de recherche honoraire au Memorial University of Newfoundland; Ordre du Canada pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada), dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences cognitives en éducation.

YouTube Video ANL

Rencontre en ligne organisé en collaboration avec le Bureau des étudiants en Master FLE de l’Université de Lille

Lors de cette rencontre en ligne, Olivier Massé , directeur des formations du CiFRAN et formateur en Approche Neurolinguistique, répondra à vos questions sur l’ANL.

L’événement aura lieu

le samedi 24 avril 2021

de 13h10 à 14h40 heure d’Espagne

Langue de la communication : français

Réservation obligatoire : s’adresser à l’Universitat de Barcelona

FORMACIÓ PROFESSORS / 10€

https://www.eim.ub.edu/formacio-professors-idiomes/ca/congres/v-jornades-multilingues/

OBJECTIFS
Cette formation – proposée le CiFRAN en partenariat avec l’Alliance Française de Rouen Normandie – vise à livrer aux enseignants d

OBJECTIFS

Cette formation – proposée le CiFRAN en partenariat avec l’Alliance Française de Rouen Normandie – vise à livrer aux enseignants de français langue seconde/étrangère les connaissances théoriques et les techniques de classe nécessaires pour (1) diagnostiquer les difficultés de prononciation des apprenants et (2) intervenir efficacement afin de la leur améliorer, grâce aux 10 Grands Moyens de Correction Phonétique qui seront concrètement démontré et mis en pratique pendant le stage. 

Résumé

Les avancées récentes en neurosciences cognitives amènent à voir sous un jour nouveau l’appropriation et l’enseignement de la prononciation des langues secondes/étrangères. Au travers d’un contenu dynamique (diaporamas, enregistrements, vidéos, témoignages et expérimentations sur le terrain avec des apprenants), cette formation de cinq jours répond aux questions que les enseignants de langue seconde/étrangère en exercice, les futurs enseignants et les conseillers pédagogiques se posent afin d’optimiser la prononciation : Quoi enseigner ? Quoi corriger ? Quand enseigner ? Quand corriger ? Comment enseigner ? Comment corriger ?

PUBLIC VISÉ

Cette formation s’adresse aux personnes désireuses de se professionnaliser dans l’enseignement du français langue étrangère/français langue seconde : enseignants en exercice désireux d’améliorer leurs pratiques de classe, bénévoles souhaitant enseigner des langues, demandeurs d’emploi en reconversion professionnelle, enseignants expérimentés et non qualifiés ayant besoin de certifier leurs compétences dans le métier.

ERASMUS + : Code PIC n° 914006266

 

Cette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage ;• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de ses praticiens ANL/CPH ;• L’obtention d’un “Certificat de praticien CPH1”, attestant l’aptitude à la mise en œuvre des Grands Moyens d’enseignement/corrections de la prononciation, après évaluation pratique.

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

✌︎ Possibilité de prise en charge CPF.

✌︎ Possibilité de prise en charge Erasmus +.

Volume de la formation

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 10 heures) et en aval (environ 15 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du Certificat CPH1 (Certificat de praticien des Grands Moyens d’enseignement/correction de la prononciation en L2).

PRÉSENTATION

 

Quand bien même un locuteur de langue seconde/étrangère maîtrise la grammaire de la langue qu’il veut utiliser, si sa prononciation n’est pas suffisamment intelligible, il rencontre de nombreuses difficultés, i.e.: même s’il est compétent en entretien d’embauche, l’employeur qui lui pose des questions se focalise sur l’approximation de son élocution plutôt que sur ses compétences professionnelles.

En effet, l’intelligibilité s’avère la condition nécessaire du désir d’échange langagier. Plus l’interlocuteur doit déchiffrer ce qui lui est dit, moins il est disponible pour la conversation: Si l’intelligibilité de la langue parlée est l’objectif premier de l’enseignement d’une langue seconde, cette prise en compte devrait être un devoir sur le plan de l’éthique de l’enseignement et une exigence de la part des étudiants (LeBel, 2011).

La formation, assurée par Steeve Mercier (Ph. D.) et Olivier Massé (Ing. Form.), avec la participation de Jean-Guy LeBel (Ph. D.), s’inscrit dans cet esprit. Ces plurilingues et spécialistes d’enseignement et de correction phonétique combinent 80 années d’expérience, auprès de publics variés (étudiants internationaux, immigrants économiques, réfugiés, personnes atteintes de pathologies du langage), qu’ils seront heureux de partager avec vous.

Les stratégies d’enseignement et de correction délivrées lors cette formation permettent d’optimiser l’efficience de celles proposées par nos formations en Approche Neurolinguistique de l’enseignement des langues secondes /étrangères (ANL).

Objectifs et description de la formation

Démarche

  • Exploiter l’apport des neurosciences cognitives à l’enseignement/apprentissage d’une langue seconde/étrangère;
  • Maîtriser les systèmes phonologique/phonétique du français;
  • Déterminer les principales difficultés/erreurs de prononciation du français langue seconde/étrangère et en diagnostiquer la nature;
  • Exploiter différentes techniques de correction phonétique.

Contenus

  • Nécessité de la correction phonétique dans l’enseignement du français langue seconde/étrangère, quelle que soit l’approche pédagogique envisagée;
  • Problématiques de l’appropriation d’une langue seconde/étrangère du point de vue de la perception et de la production de la parole;
  • Initiation aux avancées récentes en neuroéducation;
  • Présentation des systèmes phonologique et phonétique du français et comparaisons avec d’autres systèmes ;
  • Comparaison des caractéristiques phonologique/phonétique du français avec celles d’autres langues;
  • Démonstration et mise en pratique des 10 Grands Moyens de correction phonétique (LeBel & Mercier, 2016).

Approche pédagogique :

  • Exposés avec notamment diaporamas, documents audio et vidéos, exempliers;
  • Démonstrations et pratiques de corrections phonétiques avec des non-francophones de diverses langues maternelles et profils socio-économiques.

Programme

Jour 1 et jour 2 : Théorie derrière l’appropriation optimale de la prononciation en L2/LÉ

Jour 1 : Contextes linguistiques

  • Rétroactions sur les observations de classe et sur les besoins des enseignants/formateurs (le cas des erreurs au niveau des phonèmes /ʁ/ et /ø/), de la phonotaxe des syllabes complexes et de la prosodie du français);
  • Présentation des principales observations et analyses concernant la perception et la production de la parole en langue seconde/étrangère;
  • Mise à niveau terminologique (ex. correction phonétique; phonétique vs phonologie; phonèmes; phonotaxe; prosodie; aisance; précision; API; critères articulatoires);
  • Présentation des système phonologique et phonétique du français; comparaisons avec d’autres langues, dont l’anglais, l’espagnol, le mandarin, l’arabe et le népalais;
  • Justification de la nécessité de faire de la correction phonétique en langue seconde.

Jour 2 : Interventions pédagogiques

  • Échanges autour de différentes techniques d’enseignement de la prononciation;
  • Présentation des avancées en neuroscience cognitive exploitables pédagogiquement;
  • Présentation de stratégies pédagogiques visant l’optimisation de l’appropriation de la prononciation tirées des avancées en neuroscience cognitive;
  • Présentation des neuf Grands Moyens de correction phonétique de LeBel, Mercier et Massé (2016).

Jour 3, 4 et 5 : Pratiques en situation de classe réelle

  • Démonstrations de correction des erreurs de prononciation chez des apprenants du français langue seconde/étrangère (sur vidéo et en réel);
  • Pratique supervisée avec des apprenants en situation d’apprentissage en classe et rétroactions;
  • Correction des erreurs de prononciation préalablement rapportée;
  • Échanges d’équipe et de groupe pour justifier les choix de stratégies de corrections phonétiques optimales.
OBJECTIFS
Cette formation – proposée le CiFRAN en partenariat avec l’Alliance Française de Rouen Normandie – vise à livrer aux enseignants d

OBJECTIFS

Cette formation – proposée le CiFRAN en partenariat avec l’Alliance Française de Rouen Normandie – vise à livrer aux enseignants de français langue seconde/étrangère les connaissances théoriques et les techniques de classe nécessaires pour (1) diagnostiquer les difficultés de prononciation des apprenants et (2) intervenir efficacement afin de la leur améliorer, grâce aux 10 Grands Moyens de Correction Phonétique qui seront concrètement démontré et mis en pratique pendant le stage. 

Résumé

Les avancées récentes en neurosciences cognitives amènent à voir sous un jour nouveau l’appropriation et l’enseignement de la prononciation des langues secondes/étrangères. Au travers d’un contenu dynamique (diaporamas, enregistrements, vidéos, témoignages et expérimentations sur le terrain avec des apprenants), cette formation de cinq jours répond aux questions que les enseignants de langue seconde/étrangère en exercice, les futurs enseignants et les conseillers pédagogiques se posent afin d’optimiser la prononciation : Quoi enseigner ? Quoi corriger ? Quand enseigner ? Quand corriger ? Comment enseigner ? Comment corriger ?

PUBLIC VISÉ

Cette formation s’adresse aux personnes désireuses de se professionnaliser dans l’enseignement du français langue étrangère/français langue seconde : enseignants en exercice désireux d’améliorer leurs pratiques de classe, bénévoles souhaitant enseigner des langues, demandeurs d’emploi en reconversion professionnelle, enseignants expérimentés et non qualifiés ayant besoin de certifier leurs compétences dans le métier.

ERASMUS + : Code PIC n° 914006266

 

Cette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage ;• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de ses praticiens ANL/CPH ;• L’obtention d’un “Certificat de praticien CPH1”, attestant l’aptitude à la mise en œuvre des Grands Moyens d’enseignement/corrections de la prononciation, après évaluation pratique.

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

✌︎ Possibilité de prise en charge CPF.

✌︎ Possibilité de prise en charge Erasmus +.

Volume de la formation

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 10 heures) et en aval (environ 15 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du Certificat CPH1 (Certificat de praticien des Grands Moyens d’enseignement/correction de la prononciation en L2).

PRÉSENTATION

 

Quand bien même un locuteur de langue seconde/étrangère maîtrise la grammaire de la langue qu’il veut utiliser, si sa prononciation n’est pas suffisamment intelligible, il rencontre de nombreuses difficultés, i.e.: même s’il est compétent en entretien d’embauche, l’employeur qui lui pose des questions se focalise sur l’approximation de son élocution plutôt que sur ses compétences professionnelles.

En effet, l’intelligibilité s’avère la condition nécessaire du désir d’échange langagier. Plus l’interlocuteur doit déchiffrer ce qui lui est dit, moins il est disponible pour la conversation: Si l’intelligibilité de la langue parlée est l’objectif premier de l’enseignement d’une langue seconde, cette prise en compte devrait être un devoir sur le plan de l’éthique de l’enseignement et une exigence de la part des étudiants (LeBel, 2011).

La formation, assurée par Steeve Mercier (Ph. D.) et Olivier Massé (Ing. Form.), avec la participation de Jean-Guy LeBel (Ph. D.), s’inscrit dans cet esprit. Ces plurilingues et spécialistes d’enseignement et de correction phonétique combinent 80 années d’expérience, auprès de publics variés (étudiants internationaux, immigrants économiques, réfugiés, personnes atteintes de pathologies du langage), qu’ils seront heureux de partager avec vous.

Les stratégies d’enseignement et de correction délivrées lors cette formation permettent d’optimiser l’efficience de celles proposées par nos formations en Approche Neurolinguistique de l’enseignement des langues secondes /étrangères (ANL).

Objectifs et description de la formation

Démarche

  • Exploiter l’apport des neurosciences cognitives à l’enseignement/apprentissage d’une langue seconde/étrangère;
  • Maîtriser les systèmes phonologique/phonétique du français;
  • Déterminer les principales difficultés/erreurs de prononciation du français langue seconde/étrangère et en diagnostiquer la nature;
  • Exploiter différentes techniques de correction phonétique.

Contenus

  • Nécessité de la correction phonétique dans l’enseignement du français langue seconde/étrangère, quelle que soit l’approche pédagogique envisagée;
  • Problématiques de l’appropriation d’une langue seconde/étrangère du point de vue de la perception et de la production de la parole;
  • Initiation aux avancées récentes en neuroéducation;
  • Présentation des systèmes phonologique et phonétique du français et comparaisons avec d’autres systèmes ;
  • Comparaison des caractéristiques phonologique/phonétique du français avec celles d’autres langues;
  • Démonstration et mise en pratique des 10 Grands Moyens de correction phonétique (LeBel & Mercier, 2016).

Approche pédagogique :

  • Exposés avec notamment diaporamas, documents audio et vidéos, exempliers;
  • Démonstrations et pratiques de corrections phonétiques avec des non-francophones de diverses langues maternelles et profils socio-économiques.

Programme

Jour 1 et jour 2 : Théorie derrière l’appropriation optimale de la prononciation en L2/LÉ

Jour 1 : Contextes linguistiques

  • Rétroactions sur les observations de classe et sur les besoins des enseignants/formateurs (le cas des erreurs au niveau des phonèmes /ʁ/ et /ø/), de la phonotaxe des syllabes complexes et de la prosodie du français);
  • Présentation des principales observations et analyses concernant la perception et la production de la parole en langue seconde/étrangère;
  • Mise à niveau terminologique (ex. correction phonétique; phonétique vs phonologie; phonèmes; phonotaxe; prosodie; aisance; précision; API; critères articulatoires);
  • Présentation des système phonologique et phonétique du français; comparaisons avec d’autres langues, dont l’anglais, l’espagnol, le mandarin, l’arabe et le népalais;
  • Justification de la nécessité de faire de la correction phonétique en langue seconde.

Jour 2 : Interventions pédagogiques

  • Échanges autour de différentes techniques d’enseignement de la prononciation;
  • Présentation des avancées en neuroscience cognitive exploitables pédagogiquement;
  • Présentation de stratégies pédagogiques visant l’optimisation de l’appropriation de la prononciation tirées des avancées en neuroscience cognitive;
  • Présentation des neuf Grands Moyens de correction phonétique de LeBel, Mercier et Massé (2016).

Jour 3, 4 et 5 : Pratiques en situation de classe réelle

  • Démonstrations de correction des erreurs de prononciation chez des apprenants du français langue seconde/étrangère (sur vidéo et en réel);
  • Pratique supervisée avec des apprenants en situation d’apprentissage en classe et rétroactions;
  • Correction des erreurs de prononciation préalablement rapportée;
  • Échanges d’équipe et de groupe pour justifier les choix de stratégies de corrections phonétiques optimales.
OBJECTIFS
Cette formation – proposée le CiFRAN en partenariat avec l’Alliance Française de Rouen Normandie – vise à livrer aux enseignants d

OBJECTIFS

Cette formation – proposée le CiFRAN en partenariat avec l’Alliance Française de Rouen Normandie – vise à livrer aux enseignants de français langue seconde/étrangère les connaissances théoriques et les techniques de classe nécessaires pour (1) diagnostiquer les difficultés de prononciation des apprenants et (2) intervenir efficacement afin de la leur améliorer, grâce aux 10 Grands Moyens de Correction Phonétique qui seront concrètement démontré et mis en pratique pendant le stage. 

Résumé

Les avancées récentes en neurosciences cognitives amènent à voir sous un jour nouveau l’appropriation et l’enseignement de la prononciation des langues secondes/étrangères. Au travers d’un contenu dynamique (diaporamas, enregistrements, vidéos, témoignages et expérimentations sur le terrain avec des apprenants), cette formation de cinq jours répond aux questions que les enseignants de langue seconde/étrangère en exercice, les futurs enseignants et les conseillers pédagogiques se posent afin d’optimiser la prononciation : Quoi enseigner ? Quoi corriger ? Quand enseigner ? Quand corriger ? Comment enseigner ? Comment corriger ?

PUBLIC VISÉ

Cette formation s’adresse aux personnes désireuses de se professionnaliser dans l’enseignement du français langue étrangère/français langue seconde : enseignants en exercice désireux d’améliorer leurs pratiques de classe, bénévoles souhaitant enseigner des langues, demandeurs d’emploi en reconversion professionnelle, enseignants expérimentés et non qualifiés ayant besoin de certifier leurs compétences dans le métier.

ERASMUS + : Code PIC n° 914006266

 

Cette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage ;• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de ses praticiens ANL/CPH ;• L’obtention d’un “Certificat de praticien CPH1”, attestant l’aptitude à la mise en œuvre des Grands Moyens d’enseignement/corrections de la prononciation, après évaluation pratique.

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

✌︎ Possibilité de prise en charge CPF.

✌︎ Possibilité de prise en charge Erasmus +.

Volume de la formation

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 10 heures) et en aval (environ 15 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du Certificat CPH1 (Certificat de praticien des Grands Moyens d’enseignement/correction de la prononciation en L2).

PRÉSENTATION

 

Quand bien même un locuteur de langue seconde/étrangère maîtrise la grammaire de la langue qu’il veut utiliser, si sa prononciation n’est pas suffisamment intelligible, il rencontre de nombreuses difficultés, i.e.: même s’il est compétent en entretien d’embauche, l’employeur qui lui pose des questions se focalise sur l’approximation de son élocution plutôt que sur ses compétences professionnelles.

En effet, l’intelligibilité s’avère la condition nécessaire du désir d’échange langagier. Plus l’interlocuteur doit déchiffrer ce qui lui est dit, moins il est disponible pour la conversation: Si l’intelligibilité de la langue parlée est l’objectif premier de l’enseignement d’une langue seconde, cette prise en compte devrait être un devoir sur le plan de l’éthique de l’enseignement et une exigence de la part des étudiants (LeBel, 2011).

La formation, assurée par Steeve Mercier (Ph. D.) et Olivier Massé (Ing. Form.), avec la participation de Jean-Guy LeBel (Ph. D.), s’inscrit dans cet esprit. Ces plurilingues et spécialistes d’enseignement et de correction phonétique combinent 80 années d’expérience, auprès de publics variés (étudiants internationaux, immigrants économiques, réfugiés, personnes atteintes de pathologies du langage), qu’ils seront heureux de partager avec vous.

Les stratégies d’enseignement et de correction délivrées lors cette formation permettent d’optimiser l’efficience de celles proposées par nos formations en Approche Neurolinguistique de l’enseignement des langues secondes /étrangères (ANL).

Objectifs et description de la formation

Démarche

  • Exploiter l’apport des neurosciences cognitives à l’enseignement/apprentissage d’une langue seconde/étrangère;
  • Maîtriser les systèmes phonologique/phonétique du français;
  • Déterminer les principales difficultés/erreurs de prononciation du français langue seconde/étrangère et en diagnostiquer la nature;
  • Exploiter différentes techniques de correction phonétique.

Contenus

  • Nécessité de la correction phonétique dans l’enseignement du français langue seconde/étrangère, quelle que soit l’approche pédagogique envisagée;
  • Problématiques de l’appropriation d’une langue seconde/étrangère du point de vue de la perception et de la production de la parole;
  • Initiation aux avancées récentes en neuroéducation;
  • Présentation des systèmes phonologique et phonétique du français et comparaisons avec d’autres systèmes ;
  • Comparaison des caractéristiques phonologique/phonétique du français avec celles d’autres langues;
  • Démonstration et mise en pratique des 10 Grands Moyens de correction phonétique (LeBel & Mercier, 2016).

Approche pédagogique :

  • Exposés avec notamment diaporamas, documents audio et vidéos, exempliers;
  • Démonstrations et pratiques de corrections phonétiques avec des non-francophones de diverses langues maternelles et profils socio-économiques.

Programme

Jour 1 et jour 2 : Théorie derrière l’appropriation optimale de la prononciation en L2/LÉ

Jour 1 : Contextes linguistiques

  • Rétroactions sur les observations de classe et sur les besoins des enseignants/formateurs (le cas des erreurs au niveau des phonèmes /ʁ/ et /ø/), de la phonotaxe des syllabes complexes et de la prosodie du français);
  • Présentation des principales observations et analyses concernant la perception et la production de la parole en langue seconde/étrangère;
  • Mise à niveau terminologique (ex. correction phonétique; phonétique vs phonologie; phonèmes; phonotaxe; prosodie; aisance; précision; API; critères articulatoires);
  • Présentation des système phonologique et phonétique du français; comparaisons avec d’autres langues, dont l’anglais, l’espagnol, le mandarin, l’arabe et le népalais;
  • Justification de la nécessité de faire de la correction phonétique en langue seconde.

Jour 2 : Interventions pédagogiques

  • Échanges autour de différentes techniques d’enseignement de la prononciation;
  • Présentation des avancées en neuroscience cognitive exploitables pédagogiquement;
  • Présentation de stratégies pédagogiques visant l’optimisation de l’appropriation de la prononciation tirées des avancées en neuroscience cognitive;
  • Présentation des neuf Grands Moyens de correction phonétique de LeBel, Mercier et Massé (2016).

Jour 3, 4 et 5 : Pratiques en situation de classe réelle

  • Démonstrations de correction des erreurs de prononciation chez des apprenants du français langue seconde/étrangère (sur vidéo et en réel);
  • Pratique supervisée avec des apprenants en situation d’apprentissage en classe et rétroactions;
  • Correction des erreurs de prononciation préalablement rapportée;
  • Échanges d’équipe et de groupe pour justifier les choix de stratégies de corrections phonétiques optimales.
OBJECTIFS
Cette formation proposée le CiFRAN en partenariat avec l’Alliance Française de Rouen Normandie vise à faire acquérir les fondement

OBJECTIFS

Cette formation proposée le CiFRAN en partenariat avec l’Alliance Française de Rouen Normandie vise à faire acquérir les fondements théoriques et l’expérience pratique des stratégies d’enseignement indispensables qui sont au cœur de l’Approche Neurolinguistique.

 

PUBLIC VISÉ

Cette formation s’adresse aux personnes désireuses de se professionnaliser dans l’enseignement du français langue étrangère/français langue seconde : enseignants en exercice désireux d’améliorer leurs pratiques de classe, bénévoles souhaitant enseigner des langues, demandeurs d’emploi en reconversion professionnelle, enseignants expérimentés et non qualifiés ayant besoin de certifier leurs compétences dans le métier.

ERASMUS + : Code PIC n° 914006266

Cette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage ;• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de ses praticiens ANL ;• L’obtention d’un “Certificat de praticien ANL1”, attestant l’aptitude à la mise en œuvre des stratégies ANL, après évaluation pratique.

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

✌︎ Possibilité de prise en charge CPF.

✌︎ Possibilité de prise en charge Erasmus +.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 5 heures) et en aval (environ 20 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du Certificat ANL1 (Certificat de praticien ANL).

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel. Cette approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite à l’UQAM et l’UNCS) et Joan Netten (récipiendaire de la médaille de l’Ordre du Canada ainsi que des jubilés d’or et de diamant pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation.

L’objectif de cette semaine de formation intensive est de livrer aux enseignants de langue seconde ou étrangère, ainsi qu’aux responsables de formation, les fondements théoriques et pratiques des stratégies d’enseignement de l’ANL. La formation, offerte par Steeve Mercier (Ph. D. ; Université Laval) et Olivier Massé (Ing. Form.), et qui inclut la participation spéciale de Mme Netten, se déroule sur une semaine complète et offre aux participants un riche contenu théorique et pratique.

La démonstration et la prise en main des stratégies d’enseignement ANL durant le stage est faite avec d’authentiques apprenants de langue, en classe réelle, – format de formation exclusif à CiFRAN. La démarche de communication authentique introduite durant la formation permettra de développer chez les apprenants de langue l’aisance et la précision nécessaires au développement des compétences linguistiques dès les niveaux débutants tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage.

 

Reportage de la Télévision Nationale RADIO-CANADA sur ce stage ANL (2 min)

Compte rendu de ce stage ANL sur le Site Internet de RADIO-CANADA.

CONTENU DE LA FORMATION

L’Approche Neurolinguistique (ANL) pour l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (L2/LÉ) est un nouveau paradigme pour l’enseignement/apprentissage d’habiletés de communication dans une L2/LÉ en milieu institutionnel.

Cette nouvelle approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite de l’UQAM et de l’Université Normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure à la Memorial University of Newfoundland) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. Elle est fondée sur la théorie neurolinguistique du bilinguisme de M. Paradis (1994, 2004, 2009), ainsi que sur les recherches en neurosciences cognitives de N. Ellis (2011) et de N. Segalowitz (2010) ; elle a aussi été influencée par les vues de L. Vygotski (1985) sur le rôle des interactions sociales dans l’apprentissage.L’ANL repose sur cinq principes fondamentaux, élaborés par C. Germain et J. Netten (2011, 2012), qui définissent pour la salle de classe les conditions d’une maximisation des potentiels du cerveau des apprenants lorsqu’on vise en L2/LÉ, en premier lieu, le développement de l’habileté à communiquer spontanément à l’oral, soit un langage intérieur, qui permet d’optimiser, à la suite, le développement d’habiletés en lecture et en écriture (Germain et Netten, 2013).L’ANL prend appui sur une démarche de communication authentique et d’exploitation des interactions sociales. Elle parvient ainsi à développer chez les apprenants l’intelligibilité et la spontanéité nécessaires tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage, ce qui explique sa popularité grandissante aux quatre coins du monde chez les enseignants qui perçoivent, de ce fait, son efficacité, en marge des mesures empiriques sur le terrain qui attestent ces résultats.L’ANL porte donc un gain pédagogique double : du côté des apprenants, qui voient leur aisance et leur précision en langue cible rapidement croître ; mais également chez les enseignants qui constatent de réels progrès avec moins de temps de préparation et d’efforts en classe qu’avec les méthodes qu’ils utilisaient précédemment.

DÉROULEMENT DU STAGE

Jour 1 : Cadre théorique

• Les besoins des enseignants/formateurs, analyse des pratiques et des résultats en classes • Les croyances quant au mode d’acquisition d’une L2• La nécessité d’une nouvelle approche• Les conditions d’émergence de l’approche neurolinguistique• Les cinq principes fondamentaux de l’ANL• Les changements majeurs de curriculum et de pédagogie• Les résultats des expérimentationsJour 2 : Les stratégies d‘enseignement de l’oral• Les péchés capitaux, ou stratégies courantes d’enseignement inefficaces• Les 7 péchés capitaux pour le développement de l’oral• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL• Simulations• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)Jour 3 : Les stratégies d’enseignement de la lecture• Les 3 péchés capitaux pour le développement de la lecture• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL• Simulations• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)Jour 4 : Les stratégies d’enseignement de l’écriture• Les 3 péchés capitaux pour le développement de l’écriture• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL• Simulations• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)Jour 5 : Bilan et synthèse• Retour sur les croyances courantes des enseignants• Retour sur la théorie neurolinguistique et la neuropédagogie• Retour sur les pratiques des stagiaires et les réactions des apprenants • Échanges sur les modalités d’adaptations des contenus du stage aux contextes d’enseignement des  stagiaires/enseignants• Les groupes de recherche du CiFRAN (ANL et autres) et le suivi de la formation• Consignes pour la tâche finale (à remettre dans les 3 mois pour validation du Certificat de praticien ANL1)• Clôture de la formation

OBJECTIFS
Cette formation proposée le CiFRAN en partenariat avec l’Alliance Française de Rouen Normandie vise à faire acquérir les fondement

OBJECTIFS

Cette formation proposée le CiFRAN en partenariat avec l’Alliance Française de Rouen Normandie vise à faire acquérir les fondements théoriques et l’expérience pratique des stratégies d’enseignement indispensables qui sont au cœur de l’Approche Neurolinguistique.

 

PUBLIC VISÉ

Cette formation s’adresse aux personnes désireuses de se professionnaliser dans l’enseignement du français langue étrangère/français langue seconde : enseignants en exercice désireux d’améliorer leurs pratiques de classe, bénévoles souhaitant enseigner des langues, demandeurs d’emploi en reconversion professionnelle, enseignants expérimentés et non qualifiés ayant besoin de certifier leurs compétences dans le métier.

ERASMUS + : Code PIC n° 914006266

Cette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage ;• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de ses praticiens ANL ;• L’obtention d’un “Certificat de praticien ANL1”, attestant l’aptitude à la mise en œuvre des stratégies ANL, après évaluation pratique.

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

✌︎ Possibilité de prise en charge CPF.

✌︎ Possibilité de prise en charge Erasmus +.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 5 heures) et en aval (environ 20 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du Certificat ANL1 (Certificat de praticien ANL).

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel. Cette approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite à l’UQAM et l’UNCS) et Joan Netten (récipiendaire de la médaille de l’Ordre du Canada ainsi que des jubilés d’or et de diamant pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation.

L’objectif de cette semaine de formation intensive est de livrer aux enseignants de langue seconde ou étrangère, ainsi qu’aux responsables de formation, les fondements théoriques et pratiques des stratégies d’enseignement de l’ANL. La formation, offerte par Steeve Mercier (Ph. D. ; Université Laval) et Olivier Massé (Ing. Form.), et qui inclut la participation spéciale de Mme Netten, se déroule sur une semaine complète et offre aux participants un riche contenu théorique et pratique.

La démonstration et la prise en main des stratégies d’enseignement ANL durant le stage est faite avec d’authentiques apprenants de langue, en classe réelle, – format de formation exclusif à CiFRAN. La démarche de communication authentique introduite durant la formation permettra de développer chez les apprenants de langue l’aisance et la précision nécessaires au développement des compétences linguistiques dès les niveaux débutants tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage.

 

Reportage de la Télévision Nationale RADIO-CANADA sur ce stage ANL (2 min)

Compte rendu de ce stage ANL sur le Site Internet de RADIO-CANADA.

CONTENU DE LA FORMATION

L’Approche Neurolinguistique (ANL) pour l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (L2/LÉ) est un nouveau paradigme pour l’enseignement/apprentissage d’habiletés de communication dans une L2/LÉ en milieu institutionnel.

Cette nouvelle approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite de l’UQAM et de l’Université Normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure à la Memorial University of Newfoundland) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. Elle est fondée sur la théorie neurolinguistique du bilinguisme de M. Paradis (1994, 2004, 2009), ainsi que sur les recherches en neurosciences cognitives de N. Ellis (2011) et de N. Segalowitz (2010) ; elle a aussi été influencée par les vues de L. Vygotski (1985) sur le rôle des interactions sociales dans l’apprentissage.L’ANL repose sur cinq principes fondamentaux, élaborés par C. Germain et J. Netten (2011, 2012), qui définissent pour la salle de classe les conditions d’une maximisation des potentiels du cerveau des apprenants lorsqu’on vise en L2/LÉ, en premier lieu, le développement de l’habileté à communiquer spontanément à l’oral, soit un langage intérieur, qui permet d’optimiser, à la suite, le développement d’habiletés en lecture et en écriture (Germain et Netten, 2013).L’ANL prend appui sur une démarche de communication authentique et d’exploitation des interactions sociales. Elle parvient ainsi à développer chez les apprenants l’intelligibilité et la spontanéité nécessaires tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage, ce qui explique sa popularité grandissante aux quatre coins du monde chez les enseignants qui perçoivent, de ce fait, son efficacité, en marge des mesures empiriques sur le terrain qui attestent ces résultats.L’ANL porte donc un gain pédagogique double : du côté des apprenants, qui voient leur aisance et leur précision en langue cible rapidement croître ; mais également chez les enseignants qui constatent de réels progrès avec moins de temps de préparation et d’efforts en classe qu’avec les méthodes qu’ils utilisaient précédemment.

DÉROULEMENT DU STAGE

Jour 1 : Cadre théorique

• Les besoins des enseignants/formateurs, analyse des pratiques et des résultats en classes • Les croyances quant au mode d’acquisition d’une L2• La nécessité d’une nouvelle approche• Les conditions d’émergence de l’approche neurolinguistique• Les cinq principes fondamentaux de l’ANL• Les changements majeurs de curriculum et de pédagogie• Les résultats des expérimentationsJour 2 : Les stratégies d‘enseignement de l’oral• Les péchés capitaux, ou stratégies courantes d’enseignement inefficaces• Les 7 péchés capitaux pour le développement de l’oral• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL• Simulations• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)Jour 3 : Les stratégies d’enseignement de la lecture• Les 3 péchés capitaux pour le développement de la lecture• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL• Simulations• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)Jour 4 : Les stratégies d’enseignement de l’écriture• Les 3 péchés capitaux pour le développement de l’écriture• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL• Simulations• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)Jour 5 : Bilan et synthèse• Retour sur les croyances courantes des enseignants• Retour sur la théorie neurolinguistique et la neuropédagogie• Retour sur les pratiques des stagiaires et les réactions des apprenants • Échanges sur les modalités d’adaptations des contenus du stage aux contextes d’enseignement des  stagiaires/enseignants• Les groupes de recherche du CiFRAN (ANL et autres) et le suivi de la formation• Consignes pour la tâche finale (à remettre dans les 3 mois pour validation du Certificat de praticien ANL1)• Clôture de la formation

OBJECTIFS
Cette formation proposée le CiFRAN en partenariat avec l’Alliance Française de Rouen Normandie vise à faire acquérir les fondement

OBJECTIFS

Cette formation proposée le CiFRAN en partenariat avec l’Alliance Française de Rouen Normandie vise à faire acquérir les fondements théoriques et l’expérience pratique des stratégies d’enseignement indispensables qui sont au cœur de l’Approche Neurolinguistique.

 

PUBLIC VISÉ

Cette formation s’adresse aux personnes désireuses de se professionnaliser dans l’enseignement du français langue étrangère/français langue seconde : enseignants en exercice désireux d’améliorer leurs pratiques de classe, bénévoles souhaitant enseigner des langues, demandeurs d’emploi en reconversion professionnelle, enseignants expérimentés et non qualifiés ayant besoin de certifier leurs compétences dans le métier.

ERASMUS + : Code PIC n° 914006266

Cette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage ;• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de ses praticiens ANL ;• L’obtention d’un “Certificat de praticien ANL1”, attestant l’aptitude à la mise en œuvre des stratégies ANL, après évaluation pratique.

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

✌︎ Possibilité de prise en charge CPF.

✌︎ Possibilité de prise en charge Erasmus +.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 5 heures) et en aval (environ 20 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du Certificat ANL1 (Certificat de praticien ANL).

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel. Cette approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite à l’UQAM et l’UNCS) et Joan Netten (récipiendaire de la médaille de l’Ordre du Canada ainsi que des jubilés d’or et de diamant pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation.

L’objectif de cette semaine de formation intensive est de livrer aux enseignants de langue seconde ou étrangère, ainsi qu’aux responsables de formation, les fondements théoriques et pratiques des stratégies d’enseignement de l’ANL. La formation, offerte par Steeve Mercier (Ph. D. ; Université Laval) et Olivier Massé (Ing. Form.), et qui inclut la participation spéciale de Mme Netten, se déroule sur une semaine complète et offre aux participants un riche contenu théorique et pratique.

La démonstration et la prise en main des stratégies d’enseignement ANL durant le stage est faite avec d’authentiques apprenants de langue, en classe réelle, – format de formation exclusif à CiFRAN. La démarche de communication authentique introduite durant la formation permettra de développer chez les apprenants de langue l’aisance et la précision nécessaires au développement des compétences linguistiques dès les niveaux débutants tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage.

 

Reportage de la Télévision Nationale RADIO-CANADA sur ce stage ANL (2 min)

Compte rendu de ce stage ANL sur le Site Internet de RADIO-CANADA.

CONTENU DE LA FORMATION

L’Approche Neurolinguistique (ANL) pour l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (L2/LÉ) est un nouveau paradigme pour l’enseignement/apprentissage d’habiletés de communication dans une L2/LÉ en milieu institutionnel.

Cette nouvelle approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite de l’UQAM et de l’Université Normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure à la Memorial University of Newfoundland) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. Elle est fondée sur la théorie neurolinguistique du bilinguisme de M. Paradis (1994, 2004, 2009), ainsi que sur les recherches en neurosciences cognitives de N. Ellis (2011) et de N. Segalowitz (2010) ; elle a aussi été influencée par les vues de L. Vygotski (1985) sur le rôle des interactions sociales dans l’apprentissage.L’ANL repose sur cinq principes fondamentaux, élaborés par C. Germain et J. Netten (2011, 2012), qui définissent pour la salle de classe les conditions d’une maximisation des potentiels du cerveau des apprenants lorsqu’on vise en L2/LÉ, en premier lieu, le développement de l’habileté à communiquer spontanément à l’oral, soit un langage intérieur, qui permet d’optimiser, à la suite, le développement d’habiletés en lecture et en écriture (Germain et Netten, 2013).L’ANL prend appui sur une démarche de communication authentique et d’exploitation des interactions sociales. Elle parvient ainsi à développer chez les apprenants l’intelligibilité et la spontanéité nécessaires tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage, ce qui explique sa popularité grandissante aux quatre coins du monde chez les enseignants qui perçoivent, de ce fait, son efficacité, en marge des mesures empiriques sur le terrain qui attestent ces résultats.L’ANL porte donc un gain pédagogique double : du côté des apprenants, qui voient leur aisance et leur précision en langue cible rapidement croître ; mais également chez les enseignants qui constatent de réels progrès avec moins de temps de préparation et d’efforts en classe qu’avec les méthodes qu’ils utilisaient précédemment.

DÉROULEMENT DU STAGE

Jour 1 : Cadre théorique

• Les besoins des enseignants/formateurs, analyse des pratiques et des résultats en classes • Les croyances quant au mode d’acquisition d’une L2• La nécessité d’une nouvelle approche• Les conditions d’émergence de l’approche neurolinguistique• Les cinq principes fondamentaux de l’ANL• Les changements majeurs de curriculum et de pédagogie• Les résultats des expérimentationsJour 2 : Les stratégies d‘enseignement de l’oral• Les péchés capitaux, ou stratégies courantes d’enseignement inefficaces• Les 7 péchés capitaux pour le développement de l’oral• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL• Simulations• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)Jour 3 : Les stratégies d’enseignement de la lecture• Les 3 péchés capitaux pour le développement de la lecture• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL• Simulations• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)Jour 4 : Les stratégies d’enseignement de l’écriture• Les 3 péchés capitaux pour le développement de l’écriture• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL• Simulations• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)Jour 5 : Bilan et synthèse• Retour sur les croyances courantes des enseignants• Retour sur la théorie neurolinguistique et la neuropédagogie• Retour sur les pratiques des stagiaires et les réactions des apprenants • Échanges sur les modalités d’adaptations des contenus du stage aux contextes d’enseignement des  stagiaires/enseignants• Les groupes de recherche du CiFRAN (ANL et autres) et le suivi de la formation• Consignes pour la tâche finale (à remettre dans les 3 mois pour validation du Certificat de praticien ANL1)• Clôture de la formation

OBJECTIFS
Cette formation proposée le CiFRAN en partenariat avec l’Alliance Française de Rouen Normandie vise à faire acquérir les fondement

OBJECTIFS

Cette formation proposée le CiFRAN en partenariat avec l’Alliance Française de Rouen Normandie vise à faire acquérir les fondements théoriques et l’expérience pratique des stratégies d’enseignement indispensables qui sont au cœur de l’Approche Neurolinguistique.

 

PUBLIC VISÉ

Cette formation s’adresse aux personnes désireuses de se professionnaliser dans l’enseignement du français langue étrangère/français langue seconde : enseignants en exercice désireux d’améliorer leurs pratiques de classe, bénévoles souhaitant enseigner des langues, demandeurs d’emploi en reconversion professionnelle, enseignants expérimentés et non qualifiés ayant besoin de certifier leurs compétences dans le métier.

ERASMUS + : Code PIC n° 914006266

Cette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage ;• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de ses praticiens ANL ;• L’obtention d’un “Certificat de praticien ANL1”, attestant l’aptitude à la mise en œuvre des stratégies ANL, après évaluation pratique.

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

✌︎ Possibilité de prise en charge CPF.

✌︎ Possibilité de prise en charge Erasmus +.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 5 heures) et en aval (environ 20 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du Certificat ANL1 (Certificat de praticien ANL).

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel. Cette approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite à l’UQAM et l’UNCS) et Joan Netten (récipiendaire de la médaille de l’Ordre du Canada ainsi que des jubilés d’or et de diamant pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation.

L’objectif de cette semaine de formation intensive est de livrer aux enseignants de langue seconde ou étrangère, ainsi qu’aux responsables de formation, les fondements théoriques et pratiques des stratégies d’enseignement de l’ANL. La formation, offerte par Steeve Mercier (Ph. D. ; Université Laval) et Olivier Massé (Ing. Form.), et qui inclut la participation spéciale de Mme Netten, se déroule sur une semaine complète et offre aux participants un riche contenu théorique et pratique.

La démonstration et la prise en main des stratégies d’enseignement ANL durant le stage est faite avec d’authentiques apprenants de langue, en classe réelle, – format de formation exclusif à CiFRAN. La démarche de communication authentique introduite durant la formation permettra de développer chez les apprenants de langue l’aisance et la précision nécessaires au développement des compétences linguistiques dès les niveaux débutants tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage.

 

Reportage de la Télévision Nationale RADIO-CANADA sur ce stage ANL (2 min)

Compte rendu de ce stage ANL sur le Site Internet de RADIO-CANADA.

CONTENU DE LA FORMATION

L’Approche Neurolinguistique (ANL) pour l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (L2/LÉ) est un nouveau paradigme pour l’enseignement/apprentissage d’habiletés de communication dans une L2/LÉ en milieu institutionnel.

Cette nouvelle approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite de l’UQAM et de l’Université Normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure à la Memorial University of Newfoundland) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. Elle est fondée sur la théorie neurolinguistique du bilinguisme de M. Paradis (1994, 2004, 2009), ainsi que sur les recherches en neurosciences cognitives de N. Ellis (2011) et de N. Segalowitz (2010) ; elle a aussi été influencée par les vues de L. Vygotski (1985) sur le rôle des interactions sociales dans l’apprentissage.L’ANL repose sur cinq principes fondamentaux, élaborés par C. Germain et J. Netten (2011, 2012), qui définissent pour la salle de classe les conditions d’une maximisation des potentiels du cerveau des apprenants lorsqu’on vise en L2/LÉ, en premier lieu, le développement de l’habileté à communiquer spontanément à l’oral, soit un langage intérieur, qui permet d’optimiser, à la suite, le développement d’habiletés en lecture et en écriture (Germain et Netten, 2013).L’ANL prend appui sur une démarche de communication authentique et d’exploitation des interactions sociales. Elle parvient ainsi à développer chez les apprenants l’intelligibilité et la spontanéité nécessaires tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage, ce qui explique sa popularité grandissante aux quatre coins du monde chez les enseignants qui perçoivent, de ce fait, son efficacité, en marge des mesures empiriques sur le terrain qui attestent ces résultats.L’ANL porte donc un gain pédagogique double : du côté des apprenants, qui voient leur aisance et leur précision en langue cible rapidement croître ; mais également chez les enseignants qui constatent de réels progrès avec moins de temps de préparation et d’efforts en classe qu’avec les méthodes qu’ils utilisaient précédemment.

DÉROULEMENT DU STAGE

Jour 1 : Cadre théorique

• Les besoins des enseignants/formateurs, analyse des pratiques et des résultats en classes • Les croyances quant au mode d’acquisition d’une L2• La nécessité d’une nouvelle approche• Les conditions d’émergence de l’approche neurolinguistique• Les cinq principes fondamentaux de l’ANL• Les changements majeurs de curriculum et de pédagogie• Les résultats des expérimentationsJour 2 : Les stratégies d‘enseignement de l’oral• Les péchés capitaux, ou stratégies courantes d’enseignement inefficaces• Les 7 péchés capitaux pour le développement de l’oral• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL• Simulations• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)Jour 3 : Les stratégies d’enseignement de la lecture• Les 3 péchés capitaux pour le développement de la lecture• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL• Simulations• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)Jour 4 : Les stratégies d’enseignement de l’écriture• Les 3 péchés capitaux pour le développement de l’écriture• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL• Simulations• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)Jour 5 : Bilan et synthèse• Retour sur les croyances courantes des enseignants• Retour sur la théorie neurolinguistique et la neuropédagogie• Retour sur les pratiques des stagiaires et les réactions des apprenants • Échanges sur les modalités d’adaptations des contenus du stage aux contextes d’enseignement des  stagiaires/enseignants• Les groupes de recherche du CiFRAN (ANL et autres) et le suivi de la formation• Consignes pour la tâche finale (à remettre dans les 3 mois pour validation du Certificat de praticien ANL1)• Clôture de la formation

Stage de formation initiale en correction phonétique pour l’enseignement des langues secondes/étrangères : les 10 Grands Moyens

OBJECTIFS

Cette formation vise à livrer aux enseignants de français langue seconde/étrangère les connaissances théoriques et les gestes pédagogiques nécessaires pour (1) diagnostiquer les difficultés de prononciation des apprenants et (2) intervenir efficacement afin de la leur améliorer, grâce aux 10 Grands Moyens de Correction Phonétique qui seront concrètement démontré et mis en pratique pendant le stage.

Résumé

Les avancées récentes en neurosciences cognitives amènent à voir sous un jour nouveau l’appropriation et l’enseignement de la prononciation des langues secondes/étrangères. Au travers d’un contenu dynamique (diaporamas, enregistrements, vidéos, témoignages et expérimentations sur le terrain avec des apprenants), cette formation de cinq jours répond aux questions que les enseignants de langue seconde/étrangère en exercice, les futurs enseignants et les conseillers pédagogiques se posent afin d’optimiser la prononciation : Quoi enseigner ? Quoi corriger ? Quand enseigner ? Quand corriger ? Comment enseigner ? Comment corriger ?

Présentation

Quand bien même un locuteur de langue seconde/étrangère maîtrise la grammaire de la langue qu’il veut utiliser, si sa prononciation n’est pas suffisamment intelligible, il rencontre de nombreuses difficultés, i.e.: même s’il est compétent en entretien d’embauche, l’employeur qui lui pose des questions se focalise sur l’approximation de son élocution plutôt que sur ses compétences professionnelles.

En effet, l’intelligibilité s’avère la condition nécessaire du désir d’échange langagier. Plus l’interlocuteur doit déchiffrer ce qui lui est dit, moins il est disponible pour la conversation: Si l’intelligibilité de la langue parlée est l’objectif premier de l’enseignement d’une langue seconde, cette prise en compte devrait être un devoir sur le plan de l’éthique de l’enseignement et une exigence de la part des étudiants (LeBel, 2011).

La formation, assurée par Steeve Mercier (Ph. D.) et Olivier Massé (Ing. Form.), avec la participation de Jean-Guy LeBel (Ph. D.), s’inscrit dans cet esprit. Ces plurilingues et spécialistes d’enseignement et de correction phonétique combinent 80 années d’expérience, auprès de publics variés (étudiants internationaux, immigrants économiques, réfugiés, personnes atteintes de pathologies du langage), qu’ils seront heureux de partager avec vous.

Les stratégies d’enseignement et de correction délivrées lors cette formation permettent d’optimiser l’efficience de celles proposées par nos formations en Approche Neurolinguistique de l’enseignement des langues secondes /étrangères (ANL).

Objectifs et description de la formation :

Démarche

– Exploiter l’apport des neurosciences cognitives à l’enseignement/apprentissage d’une langue seconde/étrangère;

– Maîtriser les systèmes phonologique/phonétique du français;

– Déterminer les principales difficultés/erreurs de prononciation du français langue seconde/étrangère et en diagnostiquer la nature;

– Exploiter différentes techniques de correction phonétique.

Contenus

– Nécessité de la correction phonétique dans l’enseignement du français langue seconde/étrangère, quelle que soit l’approche pédagogique envisagée;

– Problématiques de l’appropriation d’une langue seconde/étrangère du point de vue de la perception et de la production de la parole;

– Initiation aux avancées récentes en neuroéducation;

– Présentation des systèmes phonologique et phonétique du français et comparaisons avec d’autres systèmes ;

– Comparaison des caractéristiques phonologique/phonétique du français avec celles d’autres langues;

– Démonstration et mise en pratique des 10 Grands Moyens de correction phonétique (LeBel & Mercier, 2016).

Approche pédagogique

– Exposés avec notamment diaporamas, documents audio et vidéos, exempliers;

– Démonstrations et pratiques de corrections phonétiques avec des non-francophones de diverses langues maternelles et profils socio-économiques.

Programme

Jour 1 et jour 2 : Théorie derrière l’appropriation optimale de la prononciation en L2/LÉ

Jour 1 : Contextes linguistiques

– Rétroactions sur les observations de classe et sur les besoins des enseignants/formateurs (le cas des erreurs au niveau des phonèmes /ʁ/ et /ø/), de la phonotaxe des syllabes complexes et de la prosodie du français);

– Présentation des principales observations et analyses concernant la perception et la production de la parole en langue seconde/étrangère;

– Mise à niveau terminologique (ex. correction phonétique; phonétique vs phonologie; phonèmes; phonotaxe; prosodie; aisance; précision; API; critères articulatoires);

– Présentation des système phonologique et phonétique du français; comparaisons avec d’autres langues, dont l’anglais, l’espagnol, le mandarin, l’arabe et le népalais;

– Justification de la nécessité de faire de la correction phonétique en langue seconde.

Jour 2 : Interventions pédagogiques

– Échanges autour de différentes techniques d’enseignement de la prononciation;

– Présentation des avancées en neuroscience cognitive exploitables pédagogiquement;

– Présentation de stratégies pédagogiques visant l’optimisation de l’appropriation de la prononciation tirées des avancées en neuroscience cognitive;

– Présentation des neuf Grands Moyens de correction phonétique de LeBel, Mercier et Massé (2016).

Jour 3, 4 et 5 : Pratiques en situation de classe réelle

– Démonstrations de correction des erreurs de prononciation chez des apprenants du français langue seconde/étrangère (sur vidéo et en réel);

– Pratique supervisée avec des apprenants en situation d’apprentissage en classe et rétroactions;

– Correction des erreurs de prononciation préalablement rapportée;

– Échanges d’équipe et de groupe pour justifier les choix de stratégies de corrections phonétiques optimales.

Stage ANL1 de formation initiale en Approche Neurolinguistique pour l’enseignement des langues secondes/étrangères

OBJECTIFS

Cette formation vise à faire acquérir les fondements théoriques et l’expérience pratique des stratégies d’enseignement indispensables qui sont au cœur de l’Approche Neurolinguistique.

Les formations du CiFRAN garantissent :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec des apprenants dans une classe réelle pendant le stage ;

• Un suivi de la formation par ses experts et au sein de la communauté de ses praticiens ANL au-delà du stage ;

• L’obtention d’un Certificat de praticien ANL1 attestant l’aptitude à la mise en œuvre des stratégies ANL (après évaluation pratique).

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

✌︎ Formation offertes à l’international.

STAGE DE FORMATION ANL 1 › ÉCOLE DE LANGUES DES FORCES CANADIENNES (GATINEAU, CANADA) (Steeve Mercier, Joan Netten, Olivier Massé )

CONTENUS DU STAGE

L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel. Cette approche a été conçue par Claude Germain et Joan Netten dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. L’objectif de cette semaine de formation intensive est de livrer aux enseignants de langue seconde ou étrangère, ainsi qu’aux responsables de formation, les fondements théoriques et pratiques des stratégies d’enseignement de l’ANL. La formation, offerte par Steeve Mercier (Ph. D. ; Université Laval) et Olivier Massé (Ing. Form.) se déroule sur une semaine complète et offre aux participants un contenu théorique et pratique. Claude Germain (co-concepteur de l’ANL et professeur émérite à l’UQAM et l’UNCS) agit à titre de conseiller scientifique.

La démonstration et la prise en main des stratégies d’enseignement ANL durant le stage est faite avec d’authentiques apprenants de langue, en classe réelle, – format de formation exclusif à CiFRAN. La démarche de communication authentique introduite durant la formation permettra de développer chez les apprenants de langue l’aisance et la précision nécessaires au développement des compétences linguistiques dès les niveaux débutants tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont et en aval de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du Certificat ANL1 (Certificat de praticien ANL).

STAGE DE FORMATION ANL 1 › UNIVERSITÉ LAVAL (QUÉBEC, CANADA) (Claude Germain, Olivier Massé, Steeve Mercier )

Reportage de la télévision nationale RADIO-CANADA sur ce stage ANL (2 min)

Compte-rendu de ce stage ANL sur le site Internet de la SOCIÉTÉ RADIO-CANADA.

 

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

L’approche neurolinguistique (ANL) pour l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (L2/LÉ) est un nouveau paradigme pour l’enseignement/apprentissage d’habiletés de communication dans une L2/LÉ en milieu institutionnel.

Cette nouvelle approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite de l’UQAM et de l’Université Normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure à la Memorial University of Newfoundland) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. Elle est fondée sur la théorie neurolinguistique du bilinguisme de M. Paradis (1994, 2004, 2009), ainsi que sur les recherches en neurosciences cognitives de N. Ellis (2011) et de N. Segalowitz (2010) ; elle a aussi été influencée par les vues de L. Vygotski (1985) sur le rôle des interactions sociales dans l’apprentissage.

L’ANL repose sur cinq principes fondamentaux, élaborés par C. Germain et J. Netten (2011, 2012), qui définissent pour la salle de classe les conditions d’une maximisation des potentiels du cerveau des apprenants lorsqu’on vise en L2/LÉ, en premier lieu, le développement de l’habileté à communiquer spontanément à l’oral, soit un langage intérieur, qui permet d’optimiser, à la suite, le développement d’habiletés en lecture et en écriture (Germain et Netten, 2013).

L’ANL prend appui sur une démarche de communication authentique et d’exploitation des interactions sociales. Elle parvient ainsi à développer chez les apprenants l’intelligibilité et la spontanéité nécessaires tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage, ce qui explique sa popularité grandissante aux quatre coins du monde chez les enseignants qui perçoivent, de ce fait, son efficacité, en marge des mesures empiriques sur le terrain qui attestent ces résultats.

L’ANL porte donc un gain pédagogique double : du côté des apprenants, qui voient leur aisance et leur précision en langue cible rapidement croître ; mais également chez les enseignants qui constatent de réels progrès avec moins de temps de préparation et d’efforts en classe qu’avec les méthodes qu’ils utilisaient précédemment.

Jour 1 : Cadre théorique

• Les besoins des enseignants/formateurs, analyse des pratiques et des résultats en classes

• Les croyances quant au mode d’acquisition d’une L2

• La nécessité d’une nouvelle approche

• Les conditions d’émergence de l’approche neurolinguistique

• Les cinq principes fondamentaux de l’ANL

• Les changements majeurs de curriculum et de pédagogie

• Les résultats des expérimentations

Jour 2 : Les stratégies d‘enseignement de l’oral

• Les péchés capitaux, ou stratégies courantes d’enseignement inefficaces

• Les 7 péchés capitaux pour le développement de l’oral

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL

• Simulations

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 3 : Les stratégies d’enseignement de la lecture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de la lecture

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL

• Simulations

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 4 : Les stratégies d’enseignement de l’écriture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de l’écriture

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL

• Simulations

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 5 : Bilan et synthèse

• Retour sur les croyances courantes des enseignants

• Retour sur la théorie neurolinguistique et la neuropédagogie

• Retour sur les pratiques des stagiaires et les réactions des apprenants

• Échanges sur les modalités d’adaptations des contenus du stage aux contextes d’enseignement des stagiaires/enseignants

• Les groupes de recherche du CiFRAN (ANL et autres) et le suivi de la formation

• Consignes pour la tâche finale (à remettre dans les 3 mois pour validation du Certificat de praticien ANL1)

• Clôture de la formation

Des livres en version karaoké ! Pour accompagner votre enseignement de la lecture avec vos apprenants.

Myosotis Presse vous invite à découvrir ses

LIVRES KARAOKÉ

30 minutes pour découvrir un

matériel pédagogique inédit

conçu pour accompagner le développement de la littératie

Démonstration par notre équipe enseignante

et réponse à vos questions

le lundi 23 novembre à

• 17h00 heure de France

•  11h00 heure de Colombie

•  11h00 heure du Québec

COLLECTION LITTÉRATIE I

Vous connaissiez les livres papier,

voici désormais les livres au format karaoké !

Lire avec plaisir, sans traduire, en accédant rapidement au sens d’un texte, voilà la visée de l’enseignement de la lecture. Mais l’accès aisé au sens passe d’abord par une aisance et une précision de la prononciation.

Le rapport son-graphie, le rythme et l’accentuation, tous ces éléments – garants de la fluidité en lecture et de la bonne compréhension de l’auditoire – sont rendus visibles par les effets d’affichage, de couleurs et par le pointeur animé qui accompagnent les voix lisant les livres sur votre écran vidéo en HD.

« J’ai testé avec mes élèves et leurs retours sont unanimes : c’est drôle, c’est facile, c’est plus motivant que les livres habituels, surtout quand c’est pour lire tout seul à la maison» 🤗

Justin Houde, professeur de francisation

COLLECTION LITTÉRATIE II

Une collection de 18 ensembles narratifs au format audio-vidéo HD pour un travail en autonomie ou en distanciel avec votre classe. Chaque ensemble narratif inclut :

• une version lecture à haute voix (théâtralisée) au format MP4 avec effets sonores;

• une version karaoké (pédagogique) au format MP4 avec effets sonores;

• les audios MP3 correspondants aux deux versions.

🌟 18 ensembles pédagogiques : incluant des Guides d’enseignement, également disponibles pour chacun des 18 titres de la collection. Rédigés par des spécialistes de l’ANL, ils proposent un modèle d’exploitation pour chaque livre.

Le plaisir de la lecture accompagnée,

le développement de la fluidité en plus.

La lecture documentaire comme dans un film !

Une collection de 6 ensembles narratifs au format audio-vidéo HD pour un travail en autonomie ou en distanciel avec votre classe. Chaque ensemble narratif inclut :

• une version lecture à haute voix (théâtralisée) au format MP4 avec effets sonores;

• une version karaoké (pédagogique) au format MP4 avec effets sonores;

• les audios MP3 correspondants aux deux versions.

🌟 6 ensembles pédagogiques : incluant des Guides d’enseignement, également disponibles pour chacun des 18 titres de la collection. Rédigés par des spécialistes de l’ANL, ils proposent un modèle d’exploitation pour chaque livre.

Parce que le sens doit primer sur la forme !

« L’enseignement de la lecture avec l’Approche Neurolinguistique

est aussi efficace en ligne qu’en présentiel. » 😃

 

Marcelo Brasil, Enseignant de français au Brésil

Des livres en version karaoké ! Pour accompagner votre enseignement de la lecture avec vos apprenants.

Myosotis Presse vous invite à découvrir ses

LIVRES KARAOKÉ

30 minutes pour découvrir un

matériel pédagogique inédit

conçu pour accompagner le développement de la littératie

Démonstration par notre équipe enseignante

et réponse à vos questions

le lundi 23 novembre à

• 17h00 heure de France

•  11h00 heure de Colombie

•  11h00 heure du Québec

COLLECTION LITTÉRATIE I

Vous connaissiez les livres papier,

voici désormais les livres au format karaoké !

Lire avec plaisir, sans traduire, en accédant rapidement au sens d’un texte, voilà la visée de l’enseignement de la lecture. Mais l’accès aisé au sens passe d’abord par une aisance et une précision de la prononciation.

Le rapport son-graphie, le rythme et l’accentuation, tous ces éléments – garants de la fluidité en lecture et de la bonne compréhension de l’auditoire – sont rendus visibles par les effets d’affichage, de couleurs et par le pointeur animé qui accompagnent les voix lisant les livres sur votre écran vidéo en HD.

« J’ai testé avec mes élèves et leurs retours sont unanimes : c’est drôle, c’est facile, c’est plus motivant que les livres habituels, surtout quand c’est pour lire tout seul à la maison» 🤗

Justin Houde, professeur de francisation

COLLECTION LITTÉRATIE II

Une collection de 18 ensembles narratifs au format audio-vidéo HD pour un travail en autonomie ou en distanciel avec votre classe. Chaque ensemble narratif inclut :

• une version lecture à haute voix (théâtralisée) au format MP4 avec effets sonores;

• une version karaoké (pédagogique) au format MP4 avec effets sonores;

• les audios MP3 correspondants aux deux versions.

🌟 18 ensembles pédagogiques : incluant des Guides d’enseignement, également disponibles pour chacun des 18 titres de la collection. Rédigés par des spécialistes de l’ANL, ils proposent un modèle d’exploitation pour chaque livre.

Le plaisir de la lecture accompagnée,

le développement de la fluidité en plus.

La lecture documentaire comme dans un film !

Une collection de 6 ensembles narratifs au format audio-vidéo HD pour un travail en autonomie ou en distanciel avec votre classe. Chaque ensemble narratif inclut :

• une version lecture à haute voix (théâtralisée) au format MP4 avec effets sonores;

• une version karaoké (pédagogique) au format MP4 avec effets sonores;

• les audios MP3 correspondants aux deux versions.

🌟 6 ensembles pédagogiques : incluant des Guides d’enseignement, également disponibles pour chacun des 18 titres de la collection. Rédigés par des spécialistes de l’ANL, ils proposent un modèle d’exploitation pour chaque livre.

Parce que le sens doit primer sur la forme !

« L’enseignement de la lecture avec l’Approche Neurolinguistique

est aussi efficace en ligne qu’en présentiel. » 😃

 

Marcelo Brasil, Enseignant de français au Brésil

Des livres en version karaoké ! Pour accompagner votre enseignement de la lecture avec vos apprenants.

Myosotis Presse vous invite à découvrir ses

LIVRES KARAOKÉ

30 minutes pour découvrir un

matériel pédagogique inédit

conçu pour accompagner le développement de la littératie

Démonstration par notre équipe enseignante

et réponse à vos questions

le lundi 23 novembre à

• 17h00 heure de Turquie

• 15h00 heure de France

•  9h00 heure du Québec

COLLECTION LITTÉRATIE I

Vous connaissiez les livres papier,

voici désormais les livres au format karaoké !

Lire avec plaisir, sans traduire, en accédant rapidement au sens d’un texte, voilà la visée de l’enseignement de la lecture. Mais l’accès aisé au sens passe d’abord par une aisance et une précision de la prononciation.

Le rapport son-graphie, le rythme et l’accentuation, tous ces éléments – garants de la fluidité en lecture et de la bonne compréhension de l’auditoire – sont rendus visibles par les effets d’affichage, de couleurs et par le pointeur animé qui accompagnent les voix lisant les livres sur votre écran vidéo en HD.

« J’ai testé avec mes élèves et leurs retours sont unanimes : c’est drôle, c’est facile, c’est plus motivant que les livres habituels, surtout quand c’est pour lire tout seul à la maison» 🤗

Justin Houde, professeur de francisation

COLLECTION LITTÉRATIE II

Une collection de 18 ensembles narratifs au format audio-vidéo HD pour un travail en autonomie ou en distanciel avec votre classe. Chaque ensemble narratif inclut :

• une version lecture à haute voix (théâtralisée) au format MP4 avec effets sonores;

• une version karaoké (pédagogique) au format MP4 avec effets sonores;

• les audios MP3 correspondants aux deux versions.

🌟 18 ensembles pédagogiques : incluant des Guides d’enseignement, également disponibles pour chacun des 18 titres de la collection. Rédigés par des spécialistes de l’ANL, ils proposent un modèle d’exploitation pour chaque livre.

Le plaisir de la lecture accompagnée,

le développement de la fluidité en plus.

La lecture documentaire comme dans un film !

Une collection de 6 ensembles narratifs au format audio-vidéo HD pour un travail en autonomie ou en distanciel avec votre classe. Chaque ensemble narratif inclut :

• une version lecture à haute voix (théâtralisée) au format MP4 avec effets sonores;

• une version karaoké (pédagogique) au format MP4 avec effets sonores;

• les audios MP3 correspondants aux deux versions.

🌟 6 ensembles pédagogiques : incluant des Guides d’enseignement, également disponibles pour chacun des 18 titres de la collection. Rédigés par des spécialistes de l’ANL, ils proposent un modèle d’exploitation pour chaque livre.

Parce que le sens doit primer sur la forme !

« L’enseignement de la lecture avec l’Approche Neurolinguistique

est aussi efficace en ligne qu’en présentiel. » 😃

Marcelo Brasil, Enseignant de français au Brésil

L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère.

L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel.

Cette approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite à l’UQAM et l’Université Normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure de recherche honoraire au Memorial University of Newfoundland; Ordre du Canada pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada), dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences cognitives en éducation.

YouTube Video ANL

Rencontre en ligne organisé en collaboration avec le Bureau des étudiants en Master FLE de l’Université de Lille

Lors de cette rencontre en ligne, Olivier Massé , directeur des formations du CiFRAN et formateur en Approche Neurolinguistique, répondra à vos questions sur l’ANL.

L’événement aura lieu

le vendredi 27 novembre 2020

de 11h à 12h heure de France

Réservation gratuite obligatoire : s’adresser au Bureau des étudiants de l’Université de Lille.

L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en mili

L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel.

Cette approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite à l’UQAM et l’Université Normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure de recherche honoraire au Memorial University of Newfoundland; Ordre du Canada pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada), dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences cognitives en éducation.

**** *** ** * ** *** ****

The Neurolinguistic Approach (NLA) for second or foreign languages is a new paradigm for teaching ESL/FSL communication skills in an institutional setting.

This new approach was developed by Joan Netten (honorary research professor at Memorial University of Newfoundland; Canada Order for her work promoting and improving French education in Canada) and Claude Germain (Emeritus Professor at UQÀM and South China Normal University) in the context of the growing influence of cognitive neuroscience on education.

 

YouTube Video ANL

Rencontre en ligne organisé en collaboration avec l’Institut Français d’Estonie et l’Institut Français de Finlande avec Olivier Massé , directeur des formations du CiFRAN et formateur en Approche Neurolinguistique.

Après un présentation rapide du contexte d’émergence et des 5 principes pédagogiques de l’ANL, l’intervenant répondra aux questions des enseignants.

L’événement aura lieu

le vendredi 4 décembre 2020

de 15h à 16h heure de France

Réservation gratuite obligatoire : s’adresser à l’Institut Français d’Estonie

Prantsuse Instituut Eestis

**** *** ** * ** *** ****

Online meeting organised in collaboration with the French Institute of Estonia and the French Institute of Finland with Olivier Massé , director of training at CiFRAN and trainer in Neurolinguistic Approach.

After a quick presentation of the context of emergence and the 5 pedagogical principles of the NLA, the speaker will answer questions from teachers.

The session will be held on

Friday, December 4th 2020

from 3pm to 4pm French time

This meeting will be held in French.

Please register for free : contact

Accueil

Apprenez les fondements théorique et découvrez par la pratique les stratégies d’enseignement de l’Approche Neurolinguistique.

OBJECTIFS

Cette formation proposée le CiFRAN en partenariat avec les Instituts Français d’Estonie et de Finlande vise à faire acquérir les fondements théoriques et l’expérience pratique des stratégies d’enseignement indispensables qui sont au cœur de l’Approche Neurolinguistique.

PUBLIC VISÉ

Cette formation s’adresse aux personnes désireuses de se professionnaliser dans l’enseignement du français langue étrangère/français langue seconde : enseignants en exercice désireux d’améliorer leurs pratiques de classe, bénévoles souhaitant enseigner des langues, demandeurs d’emploi en reconversion professionnelle, enseignants expérimentés et non qualifiés ayant besoin de certifier leurs compétences dans le métier.

Cette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage ;• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de ses praticiens ANL ;• L’obtention d’un “Certificat de praticien ANL1”, attestant l’aptitude à la mise en œuvre des stratégies ANL, après évaluation pratique.

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

✌︎ Possibilité de prise en charge CPF.

✌︎ Possibilité de prise en charge Erasmus +.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 5 heures) et en aval (environ 20 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du Certificat ANL1 (Certificat de praticien ANL).

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel. Cette approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite à l’UQAM et l’UNCS) et Joan Netten (récipiendaire de la médaille de l’Ordre du Canada ainsi que des jubilés d’or et de diamant pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation.

L’objectif de cette semaine de formation intensive est de livrer aux enseignants de langue seconde ou étrangère, ainsi qu’aux responsables de formation, les fondements théoriques et pratiques des stratégies d’enseignement de l’ANL. La formation, offerte par Steeve Mercier (Ph. D. ; Université Laval) et Olivier Massé (Ing. Form.), et qui inclut la participation spéciale de Mme Netten, se déroule sur une semaine complète et offre aux participants un riche contenu théorique et pratique.

La démonstration et la prise en main des stratégies d’enseignement ANL durant le stage est faite avec d’authentiques apprenants de langue, en classe réelle, – format de formation exclusif à CiFRAN. La démarche de communication authentique introduite durant la formation permettra de développer chez les apprenants de langue l’aisance et la précision nécessaires au développement des compétences linguistiques dès les niveaux débutants tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage.

 

Reportage de la Télévision Nationale RADIO-CANADA sur ce stage ANL (2 min)

Compte rendu de ce stage ANL sur le Site Internet de RADIO-CANADA

CONTENU DE LA FORMATION

L’Approche Neurolinguistique (ANL) pour l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (L2/LÉ) est un nouveau paradigme pour l’enseignement/apprentissage d’habiletés de communication dans une L2/LÉ en milieu institutionnel.

Cette nouvelle approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite de l’UQAM et de l’Université Normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure à la Memorial University of Newfoundland) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. Elle est fondée sur la théorie neurolinguistique du bilinguisme de M. Paradis (1994, 2004, 2009), ainsi que sur les recherches en neurosciences cognitives de N. Ellis (2011) et de N. Segalowitz (2010) ; elle a aussi été influencée par les vues de L. Vygotski (1985) sur le rôle des interactions sociales dans l’apprentissage.L’ANL repose sur cinq principes fondamentaux, élaborés par C. Germain et J. Netten (2011, 2012), qui définissent pour la salle de classe les conditions d’une maximisation des potentiels du cerveau des apprenants lorsqu’on vise en L2/LÉ, en premier lieu, le développement de l’habileté à communiquer spontanément à l’oral, soit un langage intérieur, qui permet d’optimiser, à la suite, le développement d’habiletés en lecture et en écriture (Germain et Netten, 2013).L’ANL prend appui sur une démarche de communication authentique et d’exploitation des interactions sociales. Elle parvient ainsi à développer chez les apprenants l’intelligibilité et la spontanéité nécessaires tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage, ce qui explique sa popularité grandissante aux quatre coins du monde chez les enseignants qui perçoivent, de ce fait, son efficacité, en marge des mesures empiriques sur le terrain qui attestent ces résultats.L’ANL porte donc un gain pédagogique double : du côté des apprenants, qui voient leur aisance et leur précision en langue cible rapidement croître ; mais également chez les enseignants qui constatent de réels progrès avec moins de temps de préparation et d’efforts en classe qu’avec les méthodes qu’ils utilisaient précédemment.

DÉROULEMENT DU STAGE

Jour 1 : Cadre théorique

• Les besoins des enseignants/formateurs, analyse des pratiques et des résultats en classes

• Les croyances quant au mode d’acquisition d’une L2

• La nécessité d’une nouvelle approche

• Les conditions d’émergence de l’approche neurolinguistique

• Les cinq principes fondamentaux de l’ANL

• Les changements majeurs de curriculum et de pédagogie• Les résultats des expérimentations

Jour 2 : Les stratégies d‘enseignement de l’oral

• Les péchés capitaux, ou stratégies courantes d’enseignement inefficaces

• Les 7 péchés capitaux pour le développement de l’oral

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL

• Simulations

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 3 : Les stratégies d’enseignement de la lecture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de la lecture• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL

• Simulations

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 4 : Les stratégies d’enseignement de l’écriture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de l’écriture

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL

• Simulations

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 5 : Bilan et synthèse• Retour sur les croyances courantes des enseignants

• Retour sur la théorie neurolinguistique et la neuropédagogie

• Retour sur les pratiques des stagiaires et les réactions des apprenants

• Échanges sur les modalités d’adaptations des contenus du stage aux contextes d’enseignement des  stagiaires/enseignants

• Les groupes de recherche du CiFRAN (ANL et autres) et le suivi de la formation

• Consignes pour la tâche finale (à remettre dans les 3 mois pour validation du Certificat de praticien ANL1)

• Clôture de la formation

Stage ANL1 de formation initiale en Approche Neurolinguistique pour l’enseignement des langues secondes/étrangères

OBJECTIFS

Cette formation vise à faire acquérir les fondements théoriques et l’expérience pratique des stratégies d’enseignement indispensables qui sont au cœur de l’Approche Neurolinguistique.

Les formations du CiFRAN garantissent :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec des apprenants dans une classe réelle pendant le stage ;

• Un suivi de la formation par ses experts et au sein de la communauté de ses praticiens ANL au-delà du stage ;

• L’obtention d’un Certificat de praticien ANL1 attestant l’aptitude à la mise en œuvre des stratégies ANL (après évaluation pratique).

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

✌︎ Formation offertes à l’international.

STAGE DE FORMATION ANL 1 › ÉCOLE DE LANGUES DES FORCES CANADIENNES (GATINEAU, CANADA) (Steeve Mercier, Joan Netten, Olivier Massé )

CONTENUS DU STAGE

L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel. Cette approche a été conçue par Claude Germain et Joan Netten dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. L’objectif de cette semaine de formation intensive est de livrer aux enseignants de langue seconde ou étrangère, ainsi qu’aux responsables de formation, les fondements théoriques et pratiques des stratégies d’enseignement de l’ANL. La formation, offerte par Steeve Mercier (Ph. D. ; Université Laval) et Olivier Massé (Ing. Form.) se déroule sur une semaine complète et offre aux participants un contenu théorique et pratique. Claude Germain (co-concepteur de l’ANL et professeur émérite à l’UQAM et l’UNCS) agit à titre de conseiller scientifique.

La démonstration et la prise en main des stratégies d’enseignement ANL durant le stage est faite avec d’authentiques apprenants de langue, en classe réelle, – format de formation exclusif à CiFRAN. La démarche de communication authentique introduite durant la formation permettra de développer chez les apprenants de langue l’aisance et la précision nécessaires au développement des compétences linguistiques dès les niveaux débutants tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont et en aval de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du Certificat ANL1 (Certificat de praticien ANL).

STAGE DE FORMATION ANL 1 › UNIVERSITÉ LAVAL (QUÉBEC, CANADA) (Claude Germain, Olivier Massé, Steeve Mercier )

Reportage de la télévision nationale RADIO-CANADA sur ce stage ANL (2 min)

Compte-rendu de ce stage ANL sur le site Internet de la SOCIÉTÉ RADIO-CANADA.

 

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

L’approche neurolinguistique (ANL) pour l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (L2/LÉ) est un nouveau paradigme pour l’enseignement/apprentissage d’habiletés de communication dans une L2/LÉ en milieu institutionnel.

Cette nouvelle approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite de l’UQAM et de l’Université Normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure à la Memorial University of Newfoundland) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. Elle est fondée sur la théorie neurolinguistique du bilinguisme de M. Paradis (1994, 2004, 2009), ainsi que sur les recherches en neurosciences cognitives de N. Ellis (2011) et de N. Segalowitz (2010) ; elle a aussi été influencée par les vues de L. Vygotski (1985) sur le rôle des interactions sociales dans l’apprentissage.

L’ANL repose sur cinq principes fondamentaux, élaborés par C. Germain et J. Netten (2011, 2012), qui définissent pour la salle de classe les conditions d’une maximisation des potentiels du cerveau des apprenants lorsqu’on vise en L2/LÉ, en premier lieu, le développement de l’habileté à communiquer spontanément à l’oral, soit un langage intérieur, qui permet d’optimiser, à la suite, le développement d’habiletés en lecture et en écriture (Germain et Netten, 2013).

L’ANL prend appui sur une démarche de communication authentique et d’exploitation des interactions sociales. Elle parvient ainsi à développer chez les apprenants l’intelligibilité et la spontanéité nécessaires tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage, ce qui explique sa popularité grandissante aux quatre coins du monde chez les enseignants qui perçoivent, de ce fait, son efficacité, en marge des mesures empiriques sur le terrain qui attestent ces résultats.

L’ANL porte donc un gain pédagogique double : du côté des apprenants, qui voient leur aisance et leur précision en langue cible rapidement croître ; mais également chez les enseignants qui constatent de réels progrès avec moins de temps de préparation et d’efforts en classe qu’avec les méthodes qu’ils utilisaient précédemment.

Jour 1 : Cadre théorique

• Les besoins des enseignants/formateurs, analyse des pratiques et des résultats en classes

• Les croyances quant au mode d’acquisition d’une L2

• La nécessité d’une nouvelle approche

• Les conditions d’émergence de l’approche neurolinguistique

• Les cinq principes fondamentaux de l’ANL

• Les changements majeurs de curriculum et de pédagogie

• Les résultats des expérimentations

Jour 2 : Les stratégies d‘enseignement de l’oral

• Les péchés capitaux, ou stratégies courantes d’enseignement inefficaces

• Les 7 péchés capitaux pour le développement de l’oral

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL

• Simulations

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 3 : Les stratégies d’enseignement de la lecture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de la lecture

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL

• Simulations

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 4 : Les stratégies d’enseignement de l’écriture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de l’écriture

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL

• Simulations

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 5 : Bilan et synthèse

• Retour sur les croyances courantes des enseignants

• Retour sur la théorie neurolinguistique et la neuropédagogie

• Retour sur les pratiques des stagiaires et les réactions des apprenants

• Échanges sur les modalités d’adaptations des contenus du stage aux contextes d’enseignement des stagiaires/enseignants

• Les groupes de recherche du CiFRAN (ANL et autres) et le suivi de la formation

• Consignes pour la tâche finale (à remettre dans les 3 mois pour validation du Certificat de praticien ANL1)

• Clôture de la formation

Apprenez les fondements théorique et découvrez par la pratique les stratégies d’enseignement de l’Approche Neurolinguistique.

OBJECTIFS

Cette formation proposée le CiFRAN en partenariat avec l’Alliance Française de Rouen Normandie vise à faire acquérir les fondements théoriques et l’expérience pratique des stratégies d’enseignement indispensables qui sont au cœur de l’Approche Neurolinguistique.

PUBLIC VISÉ

Cette formation s’adresse aux personnes désireuses de se professionnaliser dans l’enseignement du français langue étrangère/français langue seconde : enseignants en exercice désireux d’améliorer leurs pratiques de classe, bénévoles souhaitant enseigner des langues, demandeurs d’emploi en reconversion professionnelle, enseignants expérimentés et non qualifiés ayant besoin de certifier leurs compétences dans le métier.

ERASMUS + : Code PIC n° 914006266

Cette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage ;• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de ses praticiens ANL ;• L’obtention d’un “Certificat de praticien ANL1”, attestant l’aptitude à la mise en œuvre des stratégies ANL, après évaluation pratique.

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

✌︎ Possibilité de prise en charge CPF.

✌︎ Possibilité de prise en charge Erasmus +.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 5 heures) et en aval (environ 20 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du Certificat ANL1 (Certificat de praticien ANL).

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel. Cette approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite à l’UQAM et l’UNCS) et Joan Netten (récipiendaire de la médaille de l’Ordre du Canada ainsi que des jubilés d’or et de diamant pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation.

L’objectif de cette semaine de formation intensive est de livrer aux enseignants de langue seconde ou étrangère, ainsi qu’aux responsables de formation, les fondements théoriques et pratiques des stratégies d’enseignement de l’ANL. La formation, offerte par Steeve Mercier (Ph. D. ; Université Laval) et Olivier Massé (Ing. Form.), et qui inclut la participation spéciale de Mme Netten, se déroule sur une semaine complète et offre aux participants un riche contenu théorique et pratique.

La démonstration et la prise en main des stratégies d’enseignement ANL durant le stage est faite avec d’authentiques apprenants de langue, en classe réelle, – format de formation exclusif à CiFRAN. La démarche de communication authentique introduite durant la formation permettra de développer chez les apprenants de langue l’aisance et la précision nécessaires au développement des compétences linguistiques dès les niveaux débutants tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage.

 

Reportage de la Télévision Nationale RADIO-CANADA sur ce stage ANL (2 min)

Compte rendu de ce stage ANL sur le Site Internet de RADIO-CANADA

CONTENU DE LA FORMATION

L’Approche Neurolinguistique (ANL) pour l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (L2/LÉ) est un nouveau paradigme pour l’enseignement/apprentissage d’habiletés de communication dans une L2/LÉ en milieu institutionnel.

Cette nouvelle approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite de l’UQAM et de l’Université Normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure à la Memorial University of Newfoundland) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. Elle est fondée sur la théorie neurolinguistique du bilinguisme de M. Paradis (1994, 2004, 2009), ainsi que sur les recherches en neurosciences cognitives de N. Ellis (2011) et de N. Segalowitz (2010) ; elle a aussi été influencée par les vues de L. Vygotski (1985) sur le rôle des interactions sociales dans l’apprentissage.L’ANL repose sur cinq principes fondamentaux, élaborés par C. Germain et J. Netten (2011, 2012), qui définissent pour la salle de classe les conditions d’une maximisation des potentiels du cerveau des apprenants lorsqu’on vise en L2/LÉ, en premier lieu, le développement de l’habileté à communiquer spontanément à l’oral, soit un langage intérieur, qui permet d’optimiser, à la suite, le développement d’habiletés en lecture et en écriture (Germain et Netten, 2013).L’ANL prend appui sur une démarche de communication authentique et d’exploitation des interactions sociales. Elle parvient ainsi à développer chez les apprenants l’intelligibilité et la spontanéité nécessaires tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage, ce qui explique sa popularité grandissante aux quatre coins du monde chez les enseignants qui perçoivent, de ce fait, son efficacité, en marge des mesures empiriques sur le terrain qui attestent ces résultats.L’ANL porte donc un gain pédagogique double : du côté des apprenants, qui voient leur aisance et leur précision en langue cible rapidement croître ; mais également chez les enseignants qui constatent de réels progrès avec moins de temps de préparation et d’efforts en classe qu’avec les méthodes qu’ils utilisaient précédemment.

DÉROULEMENT DU STAGE

Jour 1 : Cadre théorique

• Les besoins des enseignants/formateurs, analyse des pratiques et des résultats en classes

• Les croyances quant au mode d’acquisition d’une L2

• La nécessité d’une nouvelle approche

• Les conditions d’émergence de l’approche neurolinguistique

• Les cinq principes fondamentaux de l’ANL

• Les changements majeurs de curriculum et de pédagogie• Les résultats des expérimentations

Jour 2 : Les stratégies d‘enseignement de l’oral

• Les péchés capitaux, ou stratégies courantes d’enseignement inefficaces

• Les 7 péchés capitaux pour le développement de l’oral

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL

• Simulations

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 3 : Les stratégies d’enseignement de la lecture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de la lecture• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL

• Simulations

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 4 : Les stratégies d’enseignement de l’écriture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de l’écriture

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL

• Simulations

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 5 : Bilan et synthèse• Retour sur les croyances courantes des enseignants

• Retour sur la théorie neurolinguistique et la neuropédagogie

• Retour sur les pratiques des stagiaires et les réactions des apprenants

• Échanges sur les modalités d’adaptations des contenus du stage aux contextes d’enseignement des  stagiaires/enseignants

• Les groupes de recherche du CiFRAN (ANL et autres) et le suivi de la formation

• Consignes pour la tâche finale (à remettre dans les 3 mois pour validation du Certificat de praticien ANL1)

• Clôture de la formation

6e volet cycle de webinaires organisé par le CiFRAN et collaboration avec Be Rise consacré à l’enseignement en situation de confinement.

WEBINAIRE DU SAMEDI 11 JUILLET 2020

MÉDECINE & PÉDAGOGIE

ÉCHANGES TRANSDISCIPLINAIRES

L’ÉLÈVE À BESOINS ÉDUCATIFS PARTICULIERS SCOLARISÉ DANS LE RÉSEAU FRANÇAIS À l’ÉTRANGER

• Leçons tirées de l’année scolaire 2019-2020

• Retour sur une année de réforme et de crise

 

Voici le 5e et dernier webinaire de la série consacrée aux exigences de la continuité pédagogique à distance imposée par le confinement sanitaire dû à l’épidémie de coronavirus.

 

Lorsqu’on suspecte un trouble du langage ou des apprentissages chez un élève allophone ou plurilingue, le risque – chez les parents, les enseignants et même les soignants – de mauvaises interprétations des signes perçus et de choix éducatifs inadaptés reste malheureusement bien trop courant.

Sous l’angle multidisciplinaire de la pédagogie, de la médecine scolaire et de la psychologie développementale, les spécialistes intervenants exposeront et analyseront des situations vécues par les élèves, leurs parents et leurs enseignants afin de nous éclairer sur de telles situations.

Intervenants

• Dr Franck Scola

Médecin et auteur dédié aux aspects médico-sociaux spécifiques des familles expatriées, expert associé au CiFRAN.

• Virginie Duret

Professeure des écoles, en poste à l’École Internationale Française de Canton, Directrice d’école, Vice-présidente de Be-Rise, url : https://berise.org/

Modérateurs

• Olivier Massé

Directeur des formations du CiFRAN, conseiller pédagogique expert en ingénierie de formation, formateur d’enseignants, auteur de manuels de FLÉ.

• Steeve Mercier, Ph.D.

Directeur scientifique du CiFRAN, chargé de cours à l’Université Laval et à l’Université du Québec à Rimouski, enseignant en francisation pour le MIFI (Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration) et formateur d’enseignants.

Déroulement : 90 minutes

Exposé théorique

1re partie : 60 minutes

Réponses aux questions de l’auditoire

2e partie : 30 minutes

!!! HORAIRE * SELON VOTRE CADRAN HORAIRE !!!

Vancouver : 5h00 AM

Mexico : 6h00 AM

Bogota : 7h00 AM

Québec : 8h00 AM

São Paulo : 9h00 AM

Paris : 14h00

Istanbul : 15h00

Moscou : 15h00

Beijing : 20h00

Hong Kong : 20h00

Tokyo : 21h00

TARIF :

1 webinaire = 1 petit-déjeuner (soit 8$CA / 5,20€)

À votre écoute 👀🧠🗣

l’équipe pédagogique du CiFRAN

4e volet du cycle de webinaires organisé par le CiFRAN et collaboration avec Be Rise consacré à l’enseignement en situation de confinement.

WEBINAIRE DU SAMEDI 20 JUIN 2020

MÉDECINE & PÉDAGOGIE

ÉCHANGES TRANSDISCIPLINAIRES

APPRENANTS ALLOPHONES ET PLURILINGUES

Clarifications médicales sur les atypies, bizarreries et pathologies du développement

Réponses aux éventuels besoins d’aménagements de la scolarité

Dans la continuité des premiers webinaires organisés par le CiFRAN et Be Rise, le Dr Franck Scola et Virginie Duret aborderont sous les champs pédagogique, de la médecine scolaire et de la psychologie développementale les atypies et bizarreries des apprenants allophones et plurilingues.

Intervenants

• Dr Franck Scola

Médecin et auteur dédié aux aspects médico-sociaux spécifiques des familles expatriées, expert associé au CiFRAN.

• Virginie Duret

Professeure des écoles, en poste à l’École Internationale Française de Canton, Directrice d’école, Vice-présidente de Be-Rise, url : https://berise.org/

Modérateurs

• Olivier Massé

Directeur des formations du CiFRAN, conseiller pédagogique expert en ingénierie de formation, formateur d’enseignants, auteur de manuels de FLÉ.

• Steeve Mercier, Ph.D.

Directeur scientifique du CiFRAN, chargé de cours à l’Université Laval et à l’Université du Québec à Rimouski, enseignant en francisation pour le MIFI (Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration) et formateur d’enseignants.

Déroulement : 90 minutes

Exposé théorique

1re partie : 60 minutes

Réponses aux questions de l’auditoire

2e partie : 30 minutes

!!! HORAIRE * SELON VOTRE CADRAN HORAIRE !!!

Vancouver : 5h00 AM

Mexico : 6h00 AM

Bogota : 7h00 AM

Québec : 8h00 AM

São Paulo : 9h00 AM

Paris : 14h00

Istanbul : 15h00

Moscou : 15h00

Beijing : 20h00

Hong Kong : 20h00

Tokyo : 21h00

TARIF :

1 webinaire = 1 petit-déjeuner (soit 8$CA / 5,20€)

À votre écoute 👀🧠🗣

l’équipe pédagogique du CiFRAN

Stage de formation initiale en correction phonétique pour l’enseignement des langues secondes/étrangères : les 10 Grands Moyens

OBJECTIFS

Cette formation – proposée le CiFRAN – vise à livrer aux enseignants de français langue seconde/étrangère les connaissances théoriques et les gestes pédagogiques nécessaires pour (1) diagnostiquer les difficultés de prononciation des apprenants et (2) intervenir efficacement afin de la leur améliorer, grâce aux 10 Grands Moyens de Correction Phonétique qui seront concrètement démontré et mis en pratique pendant le stage.

Résumé

Les avancées récentes en neurosciences cognitives amènent à voir sous un jour nouveau l’appropriation et l’enseignement de la prononciation des langues secondes/étrangères. Au travers d’un contenu dynamique (diaporamas, enregistrements, vidéos, témoignages et expérimentations sur le terrain avec des apprenants), cette formation de cinq jours répond aux questions que les enseignants de langue seconde/étrangère en exercice, les futurs enseignants et les conseillers pédagogiques se posent afin d’optimiser la prononciation : Quoi enseigner ? Quoi corriger ? Quand enseigner ? Quand corriger ? Comment enseigner ? Comment corriger ?

Présentation

Quand bien même un locuteur de langue seconde/étrangère maîtrise la grammaire de la langue qu’il veut utiliser, si sa prononciation n’est pas suffisamment intelligible, il rencontre de nombreuses difficultés, i.e.: même s’il est compétent en entretien d’embauche, l’employeur qui lui pose des questions se focalise sur l’approximation de son élocution plutôt que sur ses compétences professionnelles.

En effet, l’intelligibilité s’avère la condition nécessaire du désir d’échange langagier. Plus l’interlocuteur doit déchiffrer ce qui lui est dit, moins il est disponible pour la conversation: Si l’intelligibilité de la langue parlée est l’objectif premier de l’enseignement d’une langue seconde, cette prise en compte devrait être un devoir sur le plan de l’éthique de l’enseignement et une exigence de la part des étudiants (LeBel, 2011).

La formation, assurée par Steeve Mercier (Ph. D.) et Olivier Massé (Ing. Form.), avec la participation de Jean-Guy LeBel (Ph. D.), s’inscrit dans cet esprit. Ces plurilingues et spécialistes d’enseignement et de correction phonétique combinent 80 années d’expérience, auprès de publics variés (étudiants internationaux, immigrants économiques, réfugiés, personnes atteintes de pathologies du langage), qu’ils seront heureux de partager avec vous.

Les stratégies d’enseignement et de correction délivrées lors cette formation permettent d’optimiser l’efficience de celles proposées par nos formations en Approche Neurolinguistique de l’enseignement des langues secondes /étrangères (ANL).

Objectifs et description de la formation :

Démarche

– Exploiter l’apport des neurosciences cognitives à l’enseignement/apprentissage d’une langue seconde/étrangère;

– Maîtriser les systèmes phonologique/phonétique du français;

– Déterminer les principales difficultés/erreurs de prononciation du français langue seconde/étrangère et en diagnostiquer la nature;

– Exploiter différentes techniques de correction phonétique.

Contenus

– Nécessité de la correction phonétique dans l’enseignement du français langue seconde/étrangère, quelle que soit l’approche pédagogique envisagée;

– Problématiques de l’appropriation d’une langue seconde/étrangère du point de vue de la perception et de la production de la parole;

– Initiation aux avancées récentes en neuroéducation;

– Présentation des systèmes phonologique et phonétique du français et comparaisons avec d’autres systèmes ;

– Comparaison des caractéristiques phonologique/phonétique du français avec celles d’autres langues;

– Démonstration et mise en pratique des 10 Grands Moyens de correction phonétique (LeBel & Mercier, 2016).

Approche pédagogique

– Exposés avec notamment diaporamas, documents audio et vidéos, exempliers;

– Démonstrations et pratiques de corrections phonétiques avec des non-francophones de diverses langues maternelles et profils socio-économiques.

Programme

Jour 1 et jour 2 : Théorie derrière l’appropriation optimale de la prononciation en L2/LÉ

Jour 1 : Contextes linguistiques

– Rétroactions sur les observations de classe et sur les besoins des enseignants/formateurs (le cas des erreurs au niveau des phonèmes /ʁ/ et /ø/), de la phonotaxe des syllabes complexes et de la prosodie du français);

– Présentation des principales observations et analyses concernant la perception et la production de la parole en langue seconde/étrangère;

– Mise à niveau terminologique (ex. correction phonétique; phonétique vs phonologie; phonèmes; phonotaxe; prosodie; aisance; précision; API; critères articulatoires);

– Présentation des système phonologique et phonétique du français; comparaisons avec d’autres langues, dont l’anglais, l’espagnol, le mandarin, l’arabe et le népalais;

– Justification de la nécessité de faire de la correction phonétique en langue seconde.

Jour 2 : Interventions pédagogiques

– Échanges autour de différentes techniques d’enseignement de la prononciation;

– Présentation des avancées en neuroscience cognitive exploitables pédagogiquement;

– Présentation de stratégies pédagogiques visant l’optimisation de l’appropriation de la prononciation tirées des avancées en neuroscience cognitive;

– Présentation des neuf Grands Moyens de correction phonétique de LeBel, Mercier et Massé (2016).

Jour 3, 4 et 5 : Pratiques en situation de classe réelle

– Démonstrations de correction des erreurs de prononciation chez des apprenants du français langue seconde/étrangère (sur vidéo et en réel);

– Pratique supervisée avec des apprenants en situation d’apprentissage en classe et rétroactions;

– Correction des erreurs de prononciation préalablement rapportée;

– Échanges d’équipe et de groupe pour justifier les choix de stratégies de corrections phonétiques optimales.

Stage de formation initiale en Approche Neurolinguistique pour l’enseignement des langues secondes/étrangères, une approche neuroéducative.

Description

OBJECTIFS

Cette formation vise à faire acquérir les fondements théoriques et l’expérience pratique des stratégies d’enseignement indispensables qui sont au cœur de l’Approche Neurolinguistique.

Les formations du CiFRAN garantissent :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec des apprenants dans une classe réelle pendant le stage ;

• Un suivi de la formation par ses experts et au sein de la communauté de ses praticiens ANL au-delà du stage ;

• L’obtention d’un Certificat de praticien ANL1 attestant l’aptitude à la mise en œuvre des stratégies ANL (après évaluation pratique).

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

✌︎ Formation offertes internationalement

STAGE DE FORMATION ANL 1 › ÉCOLE DE LANGUES DES FORCES CANADIENNES (GATINEAU, CANADA) (Steeve Mercier, Joan Netten, Olivier Massé )

CONTENUS DU STAGE

L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel. Cette approche a été conçue par Claude Germain et Joan Netten dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. L’objectif de cette semaine de formation intensive est de livrer aux enseignants de langue seconde ou étrangère, ainsi qu’aux responsables de formation, les fondements théoriques et pratiques des stratégies d’enseignement de l’ANL. La formation, offerte par Steeve Mercier (Ph. D. ; Université Laval) et Olivier Massé (Ing. Form.) se déroule sur une semaine complète et offre aux participants un contenu théorique et pratique. Claude Germain (co-concepteur de l’ANL et professeur émérite à l’UQAM et l’UNCS) agit à titre de conseiller scientifique.

La démonstration et la prise en main des stratégies d’enseignement ANL durant le stage est faite avec d’authentiques apprenants de langue, en classe réelle, – format de formation exclusif à CiFRAN. La démarche de communication authentique introduite durant la formation permettra de développer chez les apprenants de langue l’aisance et la précision nécessaires au développement des compétences linguistiques dès les niveaux débutants tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont et en aval de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du Certificat ANL1 (Certificat de praticien ANL).

STAGE DE FORMATION ANL 1 › UNIVERSITÉ LAVAL (QUÉBEC, CANADA) (Claude Germain, Olivier Massé, Steeve Mercier )

Reportage de la télévision nationale RADIO-CANADA sur ce stage ANL (2 min)

Compte-rendu de ce stage ANL sur le site Internet de la SOCIÉTÉ RADIO-CANADA.

 

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

L’approche neurolinguistique (ANL) pour l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (L2/LÉ) est un nouveau paradigme pour l’enseignement/apprentissage d’habiletés de communication dans une L2/LÉ en milieu institutionnel.

Cette nouvelle approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite de l’UQAM et de l’Université Normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure à la Memorial University of Newfoundland) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. Elle est fondée sur la théorie neurolinguistique du bilinguisme de M. Paradis (1994, 2004, 2009), ainsi que sur les recherches en neurosciences cognitives de N. Ellis (2011) et de N. Segalowitz (2010) ; elle a aussi été influencée par les vues de L. Vygotski (1985) sur le rôle des interactions sociales dans l’apprentissage.

L’ANL repose sur cinq principes fondamentaux, élaborés par C. Germain et J. Netten (2011, 2012), qui définissent pour la salle de classe les conditions d’une maximisation des potentiels du cerveau des apprenants lorsqu’on vise en L2/LÉ, en premier lieu, le développement de l’habileté à communiquer spontanément à l’oral, soit un langage intérieur, qui permet d’optimiser, à la suite, le développement d’habiletés en lecture et en écriture (Germain et Netten, 2013).

L’ANL prend appui sur une démarche de communication authentique et d’exploitation des interactions sociales. Elle parvient ainsi à développer chez les apprenants l’intelligibilité et la spontanéité nécessaires tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage, ce qui explique sa popularité grandissante aux quatre coins du monde chez les enseignants qui perçoivent, de ce fait, son efficacité, en marge des mesures empiriques sur le terrain qui attestent ces résultats.

L’ANL porte donc un gain pédagogique double : du côté des apprenants, qui voient leur aisance et leur précision en langue cible rapidement croître ; mais également chez les enseignants qui constatent de réels progrès avec moins de temps de préparation et d’efforts en classe qu’avec les méthodes qu’ils utilisaient précédemment.

Jour 1 : Cadre théorique

• Les besoins des enseignants/formateurs, analyse des pratiques et des résultats en classes

• Les croyances quant au mode d’acquisition d’une L2

• La nécessité d’une nouvelle approche

• Les conditions d’émergence de l’approche neurolinguistique

• Les cinq principes fondamentaux de l’ANL

• Les changements majeurs de curriculum et de pédagogie

• Les résultats des expérimentations

Jour 2 : Les stratégies d‘enseignement de l’oral

• Les péchés capitaux, ou stratégies courantes d’enseignement inefficaces

• Les 7 péchés capitaux pour le développement de l’oral

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL

• Simulations

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 3 : Les stratégies d’enseignement de la lecture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de la lecture

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL

• Simulations

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 4 : Les stratégies d’enseignement de l’écriture

• Les 3 péchés capitaux pour le développement de l’écriture

• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL

• Simulations

• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 5 : Bilan et synthèse

• Retour sur les croyances courantes des enseignants

• Retour sur la théorie neurolinguistique et la neuropédagogie

• Retour sur les pratiques des stagiaires et les réactions des apprenants

• Échanges sur les modalités d’adaptations des contenus du stage aux contextes d’enseignement des stagiaires/enseignants

• Les groupes de recherche du CiFRAN (ANL et autres) et le suivi de la formation

• Consignes pour la tâche finale (à remettre dans les 3 mois pour validation du Certificat de praticien ANL1)

• Clôture de la formation

Synthèse de l’expérimentation d’enseignements du FLS en ligne avec les stratégies de l’ANL auprès d’élèves scolarisés au Canada.

WEBINAIRE DU 13 JUIN 2020

FRANÇAIS INTENSIF – IMMERSION – FRANCISATION

🇨🇦

ENSEIGNEMENT DES LANGUES SECONDES

ENSEIGNER EN LIGNE

AVEC

L’APPROCHE NEUROLINGUISTIQUE

DANS LE CONTEXTE

SCOLAIRE AU CANADA

Retour d’expériences

Ce webinaire s’adresse aux enseignants formés à l’Approche Neurolinguistique (ANL) ou désireux d’en apprendre davantage sur cette méthodologie d’enseignement dans un contexte virtuel.

Nous envisagerons comment les stratégies de l’ANL peuvent être utilisées à l’aide d’outil simple comme Zoom, Sway et Google Classroom avec des apprenants de 11 à 13 ans du système scolaire publique canadien.

Cette rencontre en ligne vise à rendre compte de l’expérimentation menée pendant la période du Covid 19, à Whitehorse, dans le Yukon (Canada), ainsi qu’à répondre aux questions de l’auditoire.

Intervenants

• Pascal St-Laurent : Conseiller pédagogique, acquisition d’une langue seconde, Ministère de l’éducation du Yukon

• Shannon Donald : enseignantes de Français intensif (5e année de l’élémentaire)

• Katharine Grenier : enseignantes d’immersion tardive (6e année de l’élémentaire)

Modérateurs

• Olivier Massé : Directeur des formation du CiFRAN, ingénieur en formation, concepteur de matériel pédagogique et formateur en ANL.

• Steeve Mercier : Directeur scientifique du CiFRAN, chargé de cours à l’Université Laval et à l’UQAR, professeur de francisation pour le MIFI et formateur en ANL.

Déroulement : 90 minutes

1re partie : 60 minutes

Présentation de la synthèse

2e partie : 30 minutes

Réponses aux questions de l’auditoire

!!! HORAIRE * SELON VOTRE CADRAN HORAIRE !!!

Victoria / Whitehorse / Vancouver : 08h00 AM

Bogota / Mexico : 10h00 AM

Toronto / Québec / Montréal : 11h00 AM

São Paulo : 12h00AM

Paris : 17h00

Istanbul / Moscou : 18h00

Moscou : 15h00

Beijing /Hong Kong : 23h00 AM le 14 juin

Tokyo : minuit le 14 juin

TARIF :

1 webinaire = 2 cafés (soit 8$CA / 5,30€)

À votre écoute,

l’équipe pédagogique du CiFRAN

L’enregistrement du webinaire sera disponible en ligne ultérieurement

3e volet du cycle de webinaires organisé par le CiFRAN et collaboration avec Be Rise consacré à l’enseignement en situation de confinement.

WEBINAIRE DU SAMEDI 30 MAI 2020

MÉDECINE & PÉDAGOGIE

ÉCHANGES TRANSDISCIPLINAIRES

L’ENSEIGNEMENT EN LIGNE À L’ÉPREUVE DE LA DIVERSITÉ CULTURELLE DES FAMILLES

Complexité particulière chez l’élève allophone nouvellement arrivé (EANA).

Optimiser la réussite scolaire et prévenir le décrochage.

Dans la continuité des webinaires organisés par le CiFRAN et Be Rise, Virginie Duret et Franck Scola aborderont sous l’angle pédagogique, de la médecine scolaire et de la psychologie développementale, les défis rencontrés par les familles en expatriation ou confrontées à la diversité linguistique et culturelle :

– couples mixtes vivant dans le pays d’un des conjoints ou dans un pays tiers

– familles d’une langue parlée différente de celle de pays d’accueil

– autres cas : adoption à l’internationale…

Intervenants

• Dr Franck Scola

Médecin et auteur dédié aux aspects médico-sociaux spécifiques des familles expatriées, expert associé au CiFRAN.

• Virginie Duret

Professeure des écoles, en poste à l’École Internationale Française de Canton, Directrice d’école, Vice-présidente de Be-Rise, url : https://berise.org/

• Steeve Mercier, Ph.D.

Directeur scientifique du CiFRAN, chargé de cours à l’Université Laval et à l’Université du Québec à Rimouski, enseignant en francisation pour le MIFI (Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration) et formateur d’enseignants.

• Olivier Massé

Directeur des formations du CiFRAN, conseiller pédagogique expert en ingénierie de formation, formateur d’enseignants, auteur de manuels de FLÉ.

Déroulement : 90 minutes

Exposé théorique

1re partie : 60 minutes

Réponses aux questions de l’auditoire

2e partie : 30 minutes

Intervenants

 

• Steeve Mercier, Ph.D.

Directeur scientifique du CiFRAN, chargé de cours à l’Université Laval et à l’Université du Québec à Rimouski, enseignant en francisation pour le MIFI (Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration) et formateur d’enseignants.

• Olivier Massé

Directeur des formations du CiFRAN, conseiller pédagogique expert en ingénierie de formation, formateur d’enseignants, auteur de manuels de FLÉ.

Déroulement : 90 minutes

1re partie : 60 minutes

Exposé théorique

2e partie : 30 minutes

Réponses aux questions de l’auditoire

!!! HORAIRE * SELON VOTRE CADRAN HORAIRE !!!

Vancouver : 5h00 AM

Mexico : 6h00 AM

Bogota : 7h00 AM

Québec : 8h00 AM

São Paulo : 9h00 AM

Paris : 14h00

Istanbul : 15h00

Moscou : 15h00

Beijing : 20h00

Hong Kong : 20h00

Tokyo : 21h00

TARIF :

1 webinaire = 1 petit-déjeuner (soit 8$CA / 5,20€)

À votre écoute 👀🧠🗣

l’équipe pédagogique du CiFRAN

Retour sur 2 mois d’expérimentations d’enseignements en ligne se conformant à l’ANL auprès d’immigrants en francisation Québec.

WEBINAIRE DU 23 MAI 2020

IMMIGRATION – FRANCISATION – INTEGRATION

&

NEUROÉDUCATION

ENSEIGNER AVEC

L’APPROCHE NEUROLINGUISTIQUE

EN LIGNE

DANS LE CONTEXTE

IMMIGRANT AU CANDA

Retour d’expériences

Ce webinaire s’adresse aux enseignants formés à l’Approche Neurolinguistique ou désireux de s’informer sur cette méthodologie d’enseignement et qui ont en charge des apprenants de français immigrants, alphabétisés ou non.

Outre les conditions techniques qui s’imposent aux enseignants autant qu’aux apprenants, seront envisagées comment les stratégies de l’ANL peuvent répondre à un certain nombre de défis imposés par le contexte inédit de l’enseignement en ligne.

Intervenants

 

• Steeve Mercier, Ph.D.

Directeur scientifique du CiFRAN, chargé de cours à l’Université Laval et à l’Université du Québec à Rimouski, enseignant en francisation pour le MIFI (Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration) et formateur d’enseignants.

• Olivier Massé

Directeur des formations du CiFRAN, conseiller pédagogique expert en ingénierie de formation, formateur d’enseignants, auteur de manuels de FLÉ.

Déroulement : 90 minutes

1re partie : 60 minutes

Exposé théorique

2e partie : 30 minutes

Réponses aux questions de l’auditoire

!!! HORAIRE * SELON VOTRE CADRAN HORAIRE !!!

Vancouver : 5h00 AM

Mexico : 6h00 AM

Bogota : 7h00 AM

Québec : 8h00 AM

São Paulo : 9h00 AM

Paris : 14h00

Istanbul : 15h00

Moscou : 15h00

Beijing : 20h00

Hong Kong : 20h00

Tokyo : 21h00

TARIF :

1 webinaire = 2 cafés (soit 5$CA / 3,30€)

À votre écoute,

l’équipe pédagogique du CiFRAN

OBJECTIFS
Cette formation proposée par le CiFRAN, en partenariat avec l’Alliance Française de Rouen-Normandie, vise à livrer aux enseignants de français langue seconde/étrangère les connaissances théoriques et les techniques de classe nécessaires pour (1) diagnostiquer les difficultés de prononciation des apprenants et (2) intervenir efficacement afin de la leur améliorer, grâce aux 10 Grands Moyens de Correction Phonétique qui seront concrètement démontré et mis en pratique pendant le stage. 

Résumé
Les avancées récentes en neurosciences cognitives amènent à voir sous un jour nouveau l’appropriation et l’enseignement de la prononciation des langues secondes/étrangères. Au travers d’un contenu dynamique (diaporamas, enregistrements, vidéos, témoignages et expérimentations sur le terrain avec des apprenants), cette formation de cinq jours répond aux questions que les enseignants de langue seconde/étrangère en exercice, les futurs enseignants et les conseillers pédagogiques se posent afin d’optimiser la prononciation : Quoi enseigner? Quoi corriger? Quand enseigner? Quand corriger? Comment enseigner? Comment corriger?

 

PUBLIC VISÉ
Cette formation s’adresse aux personnes désireuses de se professionnaliser dans l’enseignement du français langue étrangère/français langue seconde : enseignants en exercice désireux d’améliorer leurs pratiques de classe, bénévoles souhaitant enseigner des langues, demandeurs d’emploi en reconversion professionnelle, enseignants expérimentés et non qualifiés ayant besoin de certifier leurs compétences dans le métier.

ERASMUS + : Code PIC n° 914006266

ANL-RouenCette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage;
• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de ses praticiens ANL/CPH;
• L’obtention d’un “Certificat de praticien CPH1” attestant l’aptitude à la mise en œuvre des Grands Moyens d’enseignement/corrections de la prononciation (après évaluation pratique).

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

✌︎ Possibilité de prise en charge CPF.

✌︎ Possibilité de prise en charge Erasmus +.

Volume de la formation
Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 10 heures) et en aval (environ 15 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du Certificat CPH1 (Certificat de praticien des Grands Moyens d’enseignement/correction de la prononciation en L2).

PRÉSENTATION

CPH2Quand bien même un locuteur de langue seconde/étrangère maîtrise la grammaire de la langue qu’il veut utiliser, si sa prononciation n’est pas suffisamment intelligible, il rencontre de nombreuses difficultés, i.e.: même s’il est compétent en entretien d’embauche, l’employeur qui lui pose des questions se focalise sur l’approximation de son élocution plutôt que sur ses compétences professionnelles.

En effet, l’intelligibilité s’avère la condition nécessaire du désir d’échange langagier. Plus l’interlocuteur doit déchiffrer ce qui lui est dit, moins il est disponible pour la conversation: Si l’intelligibilité de la langue parlée est l’objectif premier de l’enseignement d’une langue seconde, cette prise en compte devrait être un devoir sur le plan de l’éthique de l’enseignement et une exigence de la part des étudiants (LeBel, 2011).

La formation, assurée par Steeve Mercier (Ph. D.) et Olivier Massé (Ing. Form.), avec la participation de Jean-Guy LeBel (Ph. D.), s’inscrit dans cet esprit. Ces plurilingues et spécialistes d’enseignement et de correction phonétique combinent 80 années d’expérience, auprès de publics variés (étudiants internationaux, immigrants économiques, réfugiés, personnes atteintes de pathologies du langage), qu’ils seront heureux de partager avec vous.

Les stratégies d’enseignement et de correction délivrées lors cette formation permettent d’optimiser l’efficience de celles proposées par nos formations en Approche Neurolinguistique de l’enseignement des langues secondes /étrangères (ANL).

Objectifs et description de la formation

Démarche

  • Exploiter l’apport des neurosciences cognitives à l’enseignement/apprentissage d’une langue seconde/étrangère;
  • Maîtriser les systèmes phonologique/phonétique du français;
  • Déterminer les principales difficultés/erreurs de prononciation du français langue seconde/étrangère et en diagnostiquer la nature;
  • Exploiter différentes techniques de correction phonétique.

Contenus

  • Nécessité de la correction phonétique dans l’enseignement du français langue seconde/étrangère, quelle que soit l’approche pédagogique envisagée;
  • Problématiques de l’appropriation d’une langue seconde/étrangère du point de vue de la perception et de la production de la parole;
  • Initiation aux avancées récentes en neuroéducation;
  • Présentation des systèmes phonologique et phonétique du français et comparaisons avec d’autres systèmes;
  • Comparaison des caractéristiques phonologique/phonétique du français avec celles d’autres langues;
  • Démonstration et mise en pratique des 10 Grands Moyens de correction phonétique (LeBel & Mercier, 2016).

Approche pédagogique :

  • Exposés avec notamment diaporamas, documents audio et vidéos, exempliers;
  • Démonstrations et pratiques de corrections phonétiques avec des non-francophones de diverses langues maternelles et profils socio-économiques.

Programme

Jour 1 et jour 2 : Théorie derrière l’appropriation optimale de la prononciation en L2/LÉ

Jour 1 : Contextes linguistiques

  • Rétroactions sur les observations de classe et sur les besoins des enseignants/formateurs (le cas des erreurs au niveau des phonèmes /ʁ/ et /ø/), de la phonotaxe des syllabes complexes et de la prosodie du français);
  • Présentation des principales observations et analyses concernant la perception et la production de la parole en langue seconde/étrangère;
  • Mise à niveau terminologique (ex. correction phonétiquephonétique vs phonologiephonèmesphonotaxeprosodieaisanceprécisionAPIcritères articulatoires);
  • Présentation des système phonologique et phonétique du français; comparaisons avec d’autres langues, dont l’anglais, l’espagnol, le mandarin, l’arabe et le népalais;
  • Justification de la nécessité de faire de la correction phonétique en langue seconde.

Jour 2 : Interventions pédagogiques

  • Échanges autour de différentes techniques d’enseignement de la prononciation;
  • Présentation des avancées en neuroscience cognitive exploitables pédagogiquement;
  • Présentation de stratégies pédagogiques visant l’optimisation de l’appropriation de la prononciation tirées des avancées en neuroscience cognitive;
  • Présentation des neuf Grands Moyens de correction phonétique de LeBel, Mercier et Massé (2016).

Jour 3, 4 et 5 : Pratiques en situation de classe réelle

  • Démonstrations de correction des erreurs de prononciation chez des apprenants du français langue seconde/étrangère (sur vidéo et en réel);
  • Pratique supervisée avec des apprenants en situation d’apprentissage en classe et rétroactions;
  • Correction des erreurs de prononciation préalablement rapportée;
  • Échanges d’équipe et de groupe pour justifier les choix de stratégies de corrections phonétiques optimales.

 

 

 

 

 

 

Webinaire ouvert à tous

• Vous avez suivi un stage de formation initiale et vous avez des questions quant à la mise en œuvre des stratégies de l’ANL dans votre contexte?

• Vous vous intéressez à l’ANL et souhaitez en apprendre plus sur cette approche, ses fondements et la manière dont elle est mise en pratique?

• Un webinaire qui prendra la forme d’une boîte aux questions.

➠ Rejoignez-nous pour une heure d’échange avec des formateurs, des conseillers pédagogiques et des praticiens qualifiés.

Horaire prévu :

– 8h00 heure du Québec

– 14h00 heure de France

– 20h00 heure de Pékin

– Vérifiez l’horaire qui correspond à votre cadran sur https://www.zeitverschiebung.net/fr/

La date et l’horaire sont mentionnés à titre indicatif.

La date et l’horaire de ces webinaires peuvent être modifiés en fonction des demandes formulées.
Vous serez tenus informés de toutes modifications.

➠ Inscrivez-vous!

 

OBJECTIFS

Cette formation du CiFRAN vise à faire acquérir les fondements théoriques et l’expérience pratique des stratégies d’enseignement indispensables qui sont au cœur de l’Approche Neurolinguistique.

Les formations du CiFRAN garantissent :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec des apprenants dans une classe réelle pendant le stage;
• Un suivi de la formation par ses experts et au sein de la communauté de ses praticiens ANL au-delà du stage;
• L’obtention d’un “Certificat de praticien ANL1” attestant l’aptitude à la mise en œuvre des stratégies ANL (après évaluation pratique).

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

STAGE DE FORMATION ANL 1 › ÉCOLE DE LANGUES DES FORCES CANADIENNES (GATINEAU) Juin 2018 (Steeve Mercier, Joan Netten, Olivier Massé)

CONTENU DU STAGE

L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel. Cette approche a été conçue par Claude Germain et Joan Netten dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. L’objectif de cette semaine de formation intensive est de livrer aux enseignants de langue seconde ou étrangère, ainsi qu’aux responsables de formation, les fondements théoriques et pratiques des stratégies d’enseignement de l’ANL. La formation, offerte par Steeve Mercier (Ph. D.; Université Laval) et Olivier Massé (Ing. Form.), se déroule sur une semaine complète et offre aux participants un contenu théorique et pratique. Claude Germain (co-concepteur de l’ANL et professeur émérite à l’UQAM et l’UNCS) agit à titre de conseiller scientifique.

La démonstration et la prise en main des stratégies d’enseignement ANL durant le stage sont faites avec d’authentiques apprenants de langue, en classe réelle – format de formation exclusif au CiFRAN. La démarche de communication authentique introduite durant la formation permettra aux apprenants de langue d’acquérir l’aisance et la précision nécessaires au développement des compétences linguistiques dès les niveaux débutants tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont et en aval de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du Certificat ANL1 (Certificat de praticien ANL).

Reportage de la télévision nationale RADIO-CANADA sur ce stage ANL (2 min).

Compte rendu de ce stage ANL sur le site Internet de RADIO-CANADA.

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

L’approche neurolinguistique (ANL) pour l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (L2/LÉ) est un nouveau paradigme pour l’enseignement/apprentissage d’habiletés de communication dans une L2/LÉ en milieu institutionnel.

Cette nouvelle approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite de l’UQAM et de l’Université normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure à la Memorial University of Newfoundland) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. Elle est fondée sur la théorie neurolinguistique du bilinguisme de M. Paradis (1994, 2004, 2009), ainsi que sur les recherches en neurosciences cognitives de N. Ellis (2011) et de N. Segalowitz (2010); elle a aussi été influencée par les vues de L. Vygotski (1985) sur le rôle des interactions sociales dans l’apprentissage.

L’ANL repose sur cinq principes fondamentaux élaborés par C. Germain et J. Netten (2011, 2012) qui définissent, pour la salle de classe, les conditions d’une maximisation des potentiels du cerveau des apprenants lorsqu’on vise en L2/LÉ, en premier lieu, le développement de l’habileté à communiquer spontanément à l’oral, soit un langage intérieur, qui permet d’optimiser, par la suite, le développement d’habiletés en lecture et en écriture (Germain et Netten, 2013).

L’ANL prend appui sur une démarche de communication authentique et d’exploitation des interactions sociales. Elle parvient ainsi à développer, chez les apprenants, l’intelligibilité et la spontanéité nécessaires tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage, ce qui explique sa popularité grandissante chez les enseignants venant des quatre coins du monde qui perçoivent, de ce fait, son efficacité, en marge des mesures empiriques sur le terrain qui attestent ces résultats.

L’ANL porte donc un gain pédagogique double : du côté des apprenants, qui voient leur aisance et leur précision en langue cible croître rapidement, mais également chez les enseignants, qui constatent de réels progrès avec moins de temps de préparation et d’efforts en classe qu’avec les méthodes qu’ils utilisaient précédemment.

 

Jour 1 : Cadre théorique
• Les besoins des enseignants/formateurs, analyse des pratiques et des résultats en classes
• Les croyances quant au mode d’acquisition d’une L2
• La nécessité d’une nouvelle approche
• Les conditions d’émergence de l’approche neurolinguistique
• Les cinq principes fondamentaux de l’ANL
• Les changements majeurs de curriculum et de pédagogie
• Les résultats des expérimentations

Jour 2 : Les stratégies d‘enseignement de l’oral
• Les péchés capitaux, ou stratégies courantes d’enseignement inefficaces
• Les 7 péchés capitaux pour le développement de l’oral
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 3 : Les stratégies d’enseignement de la lecture
• Les 3 péchés capitaux pour le développement de la lecture
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 4 : Les stratégies d’enseignement de l’écriture
• Les 3 péchés capitaux pour le développement de l’écriture
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 5 : Bilan et synthèse
• Retour sur les croyances courantes des enseignants
• Retour sur la théorie neurolinguistique et la neuropédagogie
• Retour sur les pratiques des stagiaires et les réactions des apprenants
• Échanges sur les modalités d’adaptation des contenus du stage aux contextes d’enseignement des stagiaires/enseignants
• Les groupes de recherche du CiFRAN (ANL et autres) et le suivi de la formation
• Consignes pour la tâche finale (à remettre dans les 3 mois pour validation du Certificat de praticien ANL1)
• Clôture de la formation

OBJECTIFS

Cette formation donnée par le CiFRAN à l’Université des relations internationales de Beijing (国际关系学院) vise à faire acquérir les fondements théoriques et l’expérience pratique des stratégies d’enseignement indispensables qui sont au cœur de l’Approche Neurolinguistique.

PUBLIC VISÉ

Cette formation s’adresse aux personnes désireuses de se professionnaliser dans l’enseignement du français langue étrangère/français langue seconde : enseignants en exercice désireux d’améliorer leurs pratiques de classe, bénévoles souhaitant enseigner des langues, demandeurs d’emploi en reconversion professionnelle, enseignants expérimentés et non qualifiés ayant besoin de certifier leurs compétences dans le métier.

ERASMUS + : Code PIC n° 914006266

 国际关系学院 ANL

Cette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage;
• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de ses praticiens ANL;
• L’obtention d’un “Certificat de praticien ANL1” attestant l’aptitude à la mise en œuvre des stratégies ANL (après évaluation pratique).

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

✌︎ Possibilité de prise en charge CPF.

✌︎ Possibilité de prise en charge Erasmus +.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 5 heures) et en aval (environ 20 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du Certificat ANL1 (Certificat de praticien ANL).

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel. Cette approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite à l’UQAM et à l’UNCS) et Joan Netten (récipiendaire de la médaille de l’Ordre du Canada ainsi que des jubilés d’or et de diamant pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation.

L’objectif de cette semaine de formation intensive est de livrer aux enseignants de langue seconde ou étrangère, ainsi qu’aux responsables de formation, les fondements théoriques et pratiques des stratégies d’enseignement de l’ANL. La formation, offerte par Steeve Mercier (Ph. D.; Université Laval) et Olivier Massé (Ing. Form.), inclut la participation spéciale de Mme Netten. Elle se déroule sur une semaine complète et offre aux participants un riche contenu théorique et pratique.

La démonstration et la prise en main des stratégies d’enseignement ANL durant le stage sont faites avec d’authentiques apprenants de langue, en classe réelle – format de formation exclusif au CiFRAN. La démarche de communication authentique introduite durant la formation permettra aux apprenants de langue d’acquérir l’aisance et la précision nécessaires au développement des compétences linguistiques dès les niveaux débutants tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage.

Reportage de la télévision nationale RADIO-CANADA sur ce stage ANL (2 min).

Compte rendu de ce stage ANL sur le site Internet de RADIO-CANADA.

CONTENU DE LA FORMATION

L’Approche Neurolinguistique (ANL) pour l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (L2/LÉ) est un nouveau paradigme pour l’enseignement/apprentissage d’habiletés de communication dans une L2/LÉ en milieu institutionnel.

Cette nouvelle approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite de l’UQAM et de l’Université normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure à la Memorial University of Newfoundland) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. Elle est fondée sur la théorie neurolinguistique du bilinguisme de M. Paradis (1994, 2004, 2009), ainsi que sur les recherches en neurosciences cognitives de N. Ellis (2011) et de N. Segalowitz (2010); elle a aussi été influencée par les vues de L. Vygotski (1985) sur le rôle des interactions sociales dans l’apprentissage.

L’ANL repose sur cinq principes fondamentaux élaborés par C. Germain et J. Netten (2011, 2012) qui définissent, pour la salle de classe, les conditions d’une maximisation des potentiels du cerveau des apprenants lorsqu’on vise en L2/LÉ, en premier lieu, le développement de l’habileté à communiquer spontanément à l’oral, soit un langage intérieur, qui permet d’optimiser, par la suite, le développement d’habiletés en lecture et en écriture (Germain et Netten, 2013).

L’ANL prend appui sur une démarche de communication authentique et d’exploitation des interactions sociales. Elle parvient ainsi à développer, chez les apprenants, l’intelligibilité et la spontanéité nécessaires tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage, ce qui explique sa popularité grandissante chez les enseignants venant des quatre coins du monde qui perçoivent, de ce fait, son efficacité, en marge des mesures empiriques sur le terrain qui attestent ces résultats.

L’ANL porte donc un gain pédagogique double : du côté des apprenants, qui voient leur aisance et leur précision en langue cible croître rapidement, mais également chez les enseignants, qui constatent de réels progrès avec moins de temps de préparation et d’efforts en classe qu’avec les méthodes qu’ils utilisaient précédemment.

DÉROULEMENT DU STAGE

Jour 1 : Cadre théorique
• Les besoins des enseignants/formateurs, analyse des pratiques et des résultats en classes
• Les croyances quant au mode d’acquisition d’une L2
• La nécessité d’une nouvelle approche
• Les conditions d’émergence de l’approche neurolinguistique
• Les cinq principes fondamentaux de l’ANL
• Les changements majeurs de curriculum et de pédagogie
• Les résultats des expérimentations

Jour 2 : Les stratégies d‘enseignement de l’oral
• Les péchés capitaux, ou stratégies courantes d’enseignement inefficaces
• Les 7 péchés capitaux pour le développement de l’oral
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 3 : Les stratégies d’enseignement de la lecture
• Les 3 péchés capitaux pour le développement de la lecture
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 4 : Les stratégies d’enseignement de l’écriture
• Les 3 péchés capitaux pour le développement de l’écriture
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 5 : Bilan et synthèse
• Retour sur les croyances courantes des enseignants
• Retour sur la théorie neurolinguistique et la neuropédagogie
• Retour sur les pratiques des stagiaires et les réactions des apprenants
• Échanges sur les modalités d’adaptation des contenus du stage aux contextes d’enseignement des
stagiaires/enseignants
• Les groupes de recherche du CiFRAN (ANL et autres) et le suivi de la formation
• Consignes pour la tâche finale (à remettre dans les 3 mois pour validation du Certificat de praticien ANL1)
• Clôture de la formation

OBJECTIFS

Cette formation proposée par le CiFRAN, en partenariat avec l’Alliance Française de Rouen-Normandie, vise à faire acquérir les fondements théoriques et l’expérience pratique des stratégies d’enseignement indispensables qui sont au cœur de l’Approche Neurolinguistique.

PUBLIC VISÉ

Cette formation s’adresse aux personnes désireuses de se professionnaliser dans l’enseignement du français langue étrangère/français langue seconde : enseignants en exercice désireux d’améliorer leurs pratiques de classe, bénévoles souhaitant enseigner des langues, demandeurs d’emploi en reconversion professionnelle, enseignants expérimentés et non qualifiés ayant besoin de certifier leurs compétences dans le métier.

ERASMUS + : Code PIC n° 914006266

ANL-RouenCette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage;
• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de ses praticiens ANL;
• L’obtention d’un “Certificat de praticien ANL1” attestant l’aptitude à la mise en œuvre des stratégies ANL (après évaluation pratique).

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

✌︎ Possibilité de prise en charge CPF.

✌︎ Possibilité de prise en charge Erasmus +.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 5 heures) et en aval (environ 20 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du Certificat ANL1 (Certificat de praticien ANL).

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel. Cette approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite à l’UQAM et à l’UNCS) et Joan Netten (récipiendaire de la médaille de l’Ordre du Canada ainsi que des jubilés d’or et de diamant pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation.

L’objectif de cette semaine de formation intensive est de livrer aux enseignants de langue seconde ou étrangère, ainsi qu’aux responsables de formation, les fondements théoriques et pratiques des stratégies d’enseignement de l’ANL. La formation, offerte par Steeve Mercier (Ph. D.; Université Laval) et Olivier Massé (Ing. Form.), inclut la participation spéciale de Mme Netten. Elle se déroule sur une semaine complète et offre aux participants un riche contenu théorique et pratique.

La démonstration et la prise en main des stratégies d’enseignement ANL durant le stage sont faites avec d’authentiques apprenants de langue, en classe réelle – format de formation exclusif au CiFRAN. La démarche de communication authentique introduite durant la formation permettra aux apprenants de langue d’acquérir l’aisance et la précision nécessaires au développement des compétences linguistiques dès les niveaux débutants tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage.

Reportage de la télévision nationale RADIO-CANADA sur ce stage ANL (2 min).

Compte rendu de ce stage ANL sur le site Internet de RADIO-CANADA.

CONTENU DE LA FORMATION

L’Approche Neurolinguistique (ANL) pour l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (L2/LÉ) est un nouveau paradigme pour l’enseignement/apprentissage d’habiletés de communication dans une L2/LÉ en milieu institutionnel.

Cette nouvelle approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite de l’UQAM et de l’Université normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure à la Memorial University of Newfoundland) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. Elle est fondée sur la théorie neurolinguistique du bilinguisme de M. Paradis (1994, 2004, 2009), ainsi que sur les recherches en neurosciences cognitives de N. Ellis (2011) et de N. Segalowitz (2010); elle a aussi été influencée par les vues de L. Vygotski (1985) sur le rôle des interactions sociales dans l’apprentissage.

L’ANL repose sur cinq principes fondamentaux élaborés par C. Germain et J. Netten (2011, 2012) qui définissent, pour la salle de classe, les conditions d’une maximisation des potentiels du cerveau des apprenants lorsqu’on vise en L2/LÉ, en premier lieu, le développement de l’habileté à communiquer spontanément à l’oral, soit un langage intérieur, qui permet d’optimiser, par la suite, le développement d’habiletés en lecture et en écriture (Germain et Netten, 2013).

L’ANL prend appui sur une démarche de communication authentique et d’exploitation des interactions sociales. Elle parvient ainsi à développer, chez les apprenants, l’intelligibilité et la spontanéité nécessaires tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage, ce qui explique sa popularité grandissante chez les enseignants venant des quatre coins du monde qui perçoivent, de ce fait, son efficacité, en marge des mesures empiriques sur le terrain qui attestent ces résultats.

L’ANL porte donc un gain pédagogique double : du côté des apprenants, qui voient leur aisance et leur précision en langue cible croître rapidement, mais également chez les enseignants, qui constatent de réels progrès avec moins de temps de préparation et d’efforts en classe qu’avec les méthodes qu’ils utilisaient précédemment.

DÉROULEMENT DU STAGE

Jour 1 : Cadre théorique
• Les besoins des enseignants/formateurs, analyse des pratiques et des résultats en classes
• Les croyances quant au mode d’acquisition d’une L2
• La nécessité d’une nouvelle approche
• Les conditions d’émergence de l’approche neurolinguistique
• Les cinq principes fondamentaux de l’ANL
• Les changements majeurs de curriculum et de pédagogie
• Les résultats des expérimentations

Jour 2 : Les stratégies d‘enseignement de l’oral
• Les péchés capitaux, ou stratégies courantes d’enseignement inefficaces
• Les 7 péchés capitaux pour le développement de l’oral
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 3 : Les stratégies d’enseignement de la lecture
• Les 3 péchés capitaux pour le développement de la lecture
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 4 : Les stratégies d’enseignement de l’écriture
• Les 3 péchés capitaux pour le développement de l’écriture
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 5 : Bilan et synthèse
• Retour sur les croyances courantes des enseignants
• Retour sur la théorie neurolinguistique et la neuropédagogie
• Retour sur les pratiques des stagiaires et les réactions des apprenants
• Échanges sur les modalités d’adaptation des contenus du stage aux contextes d’enseignement des
stagiaires/enseignants
• Les groupes de recherche du CiFRAN (ANL et autres) et le suivi de la formation
• Consignes pour la tâche finale (à remettre dans les 3 mois pour validation du Certificat de praticien ANL1)
• Clôture de la formation

OBJECTIFS

Cette formation proposée par le CiFRAN, en partenariat avec l’Alliance Française de Rouen-Normandie, vise à faire acquérir les fondements théoriques et l’expérience pratique des stratégies d’enseignement indispensables qui sont au cœur de l’Approche Neurolinguistique.

PUBLIC VISÉ

Cette formation s’adresse aux personnes désireuses de se professionnaliser dans l’enseignement du français langue étrangère/français langue seconde : enseignants en exercice désireux d’améliorer leurs pratiques de classe, bénévoles souhaitant enseigner des langues, demandeurs d’emploi en reconversion professionnelle, enseignants expérimentés et non qualifiés ayant besoin de certifier leurs compétences dans le métier.

ERASMUS + : Code PIC n° 914006266

ANL-RouenCette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage;
• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de ses praticiens ANL;
• L’obtention d’un “Certificat de praticien ANL1” attestant l’aptitude à la mise en œuvre des stratégies ANL (après évaluation pratique).

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

✌︎ Possibilité de prise en charge CPF.

✌︎ Possibilité de prise en charge Erasmus +.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 5 heures) et en aval (environ 20 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du Certificat ANL1 (Certificat de praticien ANL).

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel. Cette approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite à l’UQAM et à l’UNCS) et Joan Netten (récipiendaire de la médaille de l’Ordre du Canada ainsi que des jubilés d’or et de diamant pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation.

L’objectif de cette semaine de formation intensive est de livrer aux enseignants de langue seconde ou étrangère, ainsi qu’aux responsables de formation, les fondements théoriques et pratiques des stratégies d’enseignement de l’ANL. La formation, offerte par Steeve Mercier (Ph. D.; Université Laval) et Olivier Massé (Ing. Form.), inclut la participation spéciale de Mme Netten. Elle se déroule sur une semaine complète et offre aux participants un riche contenu théorique et pratique.

La démonstration et la prise en main des stratégies d’enseignement ANL durant le stage sont faites avec d’authentiques apprenants de langue, en classe réelle – format de formation exclusif au CiFRAN. La démarche de communication authentique introduite durant la formation permettra aux apprenants de langue d’acquérir l’aisance et la précision nécessaires au développement des compétences linguistiques dès les niveaux débutants tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage.

Reportage de la télévision nationale RADIO-CANADA sur ce stage ANL (2 min).

Compte rendu de ce stage ANL sur le site Internet de RADIO-CANADA.

CONTENU DE LA FORMATION

L’Approche Neurolinguistique (ANL) pour l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (L2/LÉ) est un nouveau paradigme pour l’enseignement/apprentissage d’habiletés de communication dans une L2/LÉ en milieu institutionnel.

Cette nouvelle approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite de l’UQAM et de l’Université normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure à la Memorial University of Newfoundland) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. Elle est fondée sur la théorie neurolinguistique du bilinguisme de M. Paradis (1994, 2004, 2009), ainsi que sur les recherches en neurosciences cognitives de N. Ellis (2011) et de N. Segalowitz (2010); elle a aussi été influencée par les vues de L. Vygotski (1985) sur le rôle des interactions sociales dans l’apprentissage.

L’ANL repose sur cinq principes fondamentaux élaborés par C. Germain et J. Netten (2011, 2012) qui définissent, pour la salle de classe, les conditions d’une maximisation des potentiels du cerveau des apprenants lorsqu’on vise en L2/LÉ, en premier lieu, le développement de l’habileté à communiquer spontanément à l’oral, soit un langage intérieur, qui permet d’optimiser, par la suite, le développement d’habiletés en lecture et en écriture (Germain et Netten, 2013).

L’ANL prend appui sur une démarche de communication authentique et d’exploitation des interactions sociales. Elle parvient ainsi à développer, chez les apprenants, l’intelligibilité et la spontanéité nécessaires tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage, ce qui explique sa popularité grandissante chez les enseignants venant des quatre coins du monde qui perçoivent, de ce fait, son efficacité, en marge des mesures empiriques sur le terrain qui attestent ces résultats.

L’ANL porte donc un gain pédagogique double : du côté des apprenants, qui voient leur aisance et leur précision en langue cible croître rapidement, mais également chez les enseignants, qui constatent de réels progrès avec moins de temps de préparation et d’efforts en classe qu’avec les méthodes qu’ils utilisaient précédemment.

DÉROULEMENT DU STAGE

Jour 1 : Cadre théorique
• Les besoins des enseignants/formateurs, analyse des pratiques et des résultats en classes
• Les croyances quant au mode d’acquisition d’une L2
• La nécessité d’une nouvelle approche
• Les conditions d’émergence de l’approche neurolinguistique
• Les cinq principes fondamentaux de l’ANL
• Les changements majeurs de curriculum et de pédagogie
• Les résultats des expérimentations

Jour 2 : Les stratégies d‘enseignement de l’oral
• Les péchés capitaux, ou stratégies courantes d’enseignement inefficaces
• Les 7 péchés capitaux pour le développement de l’oral
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 3 : Les stratégies d’enseignement de la lecture
• Les 3 péchés capitaux pour le développement de la lecture
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 4 : Les stratégies d’enseignement de l’écriture
• Les 3 péchés capitaux pour le développement de l’écriture
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 5 : Bilan et synthèse
• Retour sur les croyances courantes des enseignants
• Retour sur la théorie neurolinguistique et la neuropédagogie
• Retour sur les pratiques des stagiaires et les réactions des apprenants
• Échanges sur les modalités d’adaptation des contenus du stage aux contextes d’enseignement des
stagiaires/enseignants
• Les groupes de recherche du CiFRAN (ANL et autres) et le suivi de la formation
• Consignes pour la tâche finale (à remettre dans les 3 mois pour validation du Certificat de praticien ANL1)
• Clôture de la formation

OBJECTIFS

Cette formation proposée par le CiFRAN, en partenariat avec l’Alliance Française de Rouen-Normandie, vise à faire acquérir les fondements théoriques et l’expérience pratique des stratégies d’enseignement indispensables qui sont au cœur de l’Approche Neurolinguistique.

PUBLIC VISÉ

Cette formation s’adresse aux personnes désireuses de se professionnaliser dans l’enseignement du français langue étrangère/français langue seconde : enseignants en exercice désireux d’améliorer leurs pratiques de classe, bénévoles souhaitant enseigner des langues, demandeurs d’emploi en reconversion professionnelle, enseignants expérimentés et non qualifiés ayant besoin de certifier leurs compétences dans le métier.

ERASMUS + : Code PIC n° 914006266

ANL-Rouen

Cette formation garantit :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec de véritables apprenants pendant le stage;
• Un suivi de la formation par ses experts au-delà du stage et un suivi au sein de la communauté de ses praticiens ANL;
• L’obtention d’un “Certificat de praticien ANL1” attestant l’aptitude à la mise en œuvre des stratégies ANL (après évaluation pratique).

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

✌︎ Possibilité de prise en charge CPF.

✌︎ Possibilité de prise en charge Erasmus +.

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de cours en présentiel et de 25 heures de travail personnel réparties en amont (environ 5 heures) et en aval (environ 20 heures) de la formation. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention du Certificat ANL1 (Certificat de praticien ANL).

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

L’approche neurolinguistique (ANL) est un nouveau paradigme pour l’enseignement et l’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère en milieu institutionnel. Cette approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite à l’UQAM et à l’UNCS) et Joan Netten (récipiendaire de la médaille de l’Ordre du Canada ainsi que des jubilés d’or et de diamant pour sa contribution au développement du bilinguisme au Canada) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation.

L’objectif de cette semaine de formation intensive est de livrer aux enseignants de langue seconde ou étrangère, ainsi qu’aux responsables de formation, les fondements théoriques et pratiques des stratégies d’enseignement de l’ANL. La formation, offerte par Steeve Mercier (Ph. D.; Université Laval) et Olivier Massé (Ing. Form.), inclut la participation spéciale de Mme Netten. Elle se déroule sur une semaine complète et offre aux participants un riche contenu théorique et pratique.

La démonstration et la prise en main des stratégies d’enseignement ANL durant le stage sont faites avec d’authentiques apprenants de langue, en classe réelle – format de formation exclusif au CiFRAN. La démarche de communication authentique introduite durant la formation permettra aux apprenants de langue d’acquérir l’aisance et la précision nécessaires au développement des compétences linguistiques dès les niveaux débutants tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage.

Reportage de la télévision nationale RADIO-CANADA sur ce stage ANL (2 min).

Compte rendu de ce stage ANL sur le site Internet de RADIO-CANADA.

CONTENU DE LA FORMATION

L’Approche Neurolinguistique (ANL) pour l’acquisition d’une langue seconde ou étrangère (L2/LÉ) est un nouveau paradigme pour l’enseignement/apprentissage d’habiletés de communication dans une L2/LÉ en milieu institutionnel.

Cette nouvelle approche a été conçue par Claude Germain (professeur émérite de l’UQAM et de l’Université normale de Chine du Sud) et Joan Netten (professeure à la Memorial University of Newfoundland) dans le contexte de l’influence émergente des neurosciences en éducation. Elle est fondée sur la théorie neurolinguistique du bilinguisme de M. Paradis (1994, 2004, 2009), ainsi que sur les recherches en neurosciences cognitives de N. Ellis (2011) et de N. Segalowitz (2010); elle a aussi été influencée par les vues de L. Vygotski (1985) sur le rôle des interactions sociales dans l’apprentissage.

L’ANL repose sur cinq principes fondamentaux élaborés par C. Germain et J. Netten (2011, 2012) qui définissent, pour la salle de classe, les conditions d’une maximisation des potentiels du cerveau des apprenants lorsqu’on vise en L2/LÉ, en premier lieu, le développement de l’habileté à communiquer spontanément à l’oral, soit un langage intérieur, qui permet d’optimiser, par la suite, le développement d’habiletés en lecture et en écriture (Germain et Netten, 2013).

L’ANL prend appui sur une démarche de communication authentique et d’exploitation des interactions sociales. Elle parvient ainsi à développer, chez les apprenants, l’intelligibilité et la spontanéité nécessaires tout en favorisant une forte motivation tout au long de l’apprentissage, ce qui explique sa popularité grandissante chez les enseignants venant des quatre coins du monde qui perçoivent, de ce fait, son efficacité, en marge des mesures empiriques sur le terrain qui attestent ces résultats.

L’ANL porte donc un gain pédagogique double : du côté des apprenants, qui voient leur aisance et leur précision en langue cible croître rapidement, mais également chez les enseignants, qui constatent de réels progrès avec moins de temps de préparation et d’efforts en classe qu’avec les méthodes qu’ils utilisaient précédemment.

DÉROULEMENT DU STAGE

Jour 1 : Cadre théorique
• Les besoins des enseignants/formateurs, analyse des pratiques et des résultats en classes
• Les croyances quant au mode d’acquisition d’une L2
• La nécessité d’une nouvelle approche
• Les conditions d’émergence de l’approche neurolinguistique
• Les cinq principes fondamentaux de l’ANL
• Les changements majeurs de curriculum et de pédagogie
• Les résultats des expérimentations

Jour 2 : Les stratégies d‘enseignement de l’oral
• Les péchés capitaux, ou stratégies courantes d’enseignement inefficaces
• Les 7 péchés capitaux pour le développement de l’oral
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 3 : Les stratégies d’enseignement de la lecture
• Les 3 péchés capitaux pour le développement de la lecture
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 4 : Les stratégies d’enseignement de l’écriture
• Les 3 péchés capitaux pour le développement de l’écriture
• Démonstrations des stratégies efficaces de l’ANL
• Simulations
• Pratiques en classes réelles (avec de vrais apprenants)

Jour 5 : Bilan et synthèse
• Retour sur les croyances courantes des enseignants
• Retour sur la théorie neurolinguistique et la neuropédagogie
• Retour sur les pratiques des stagiaires et les réactions des apprenants
• Échanges sur les modalités d’adaptation des contenus du stage aux contextes d’enseignement des
stagiaires/enseignants
• Les groupes de recherche du CiFRAN (ANL et autres) et le suivi de la formation
• Consignes pour la tâche finale (à remettre dans les 3 mois pour validation du Certificat de praticien ANL1)
• Clôture de la formation

OBJECTIF

Destinée aux enseignants de FLS/FLÉ confirmés en ANL (ayant obtenu un Certificat de praticien ANL1 ou un Certificat de praticien confirmé ANL2), la formation proposée s’adresse spécifiquement aux responsables de formation, aux coordinateurs pédagogiques et aux conseillers pédagogiques désireux d’élaborer un matériel d’enseignement conforme à l’approche neurolinguistique de l’enseignement des langues.

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

VOLUME DE LA FORMATION 

Cette formation correspond à un volume de 35 heures de stage en présentiel et de 25 heures de travail personnel réalisé en autonomie guidée, réparties en amont (5 heures) et en aval (20 heures) du stage. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention d’un Certificat ANL3 (Certificat de concepteur/rédacteur de matériel pédagogique spécifique pour l’ANL).

STAGE DE FORMATION ANL3 › AMDEQ (QUÉBEC); AOÛT 2018
(avec Olivier Massé, Steeve Mercier et Joan Netten)

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

La démarche d’ingénierie pédagogique mise en œuvre durant la formation permettra aux professeurs stagiaires de mettre en perspective les matériels couramment utilisés dans des contextes d’enseignements analogues aux leurs et d’élaborer, en concertation avec leurs pairs et sous l’égide des formateurs, une unité pédagogique pilote ANL correspondant aux besoins spécifiques de leurs apprenants.

STAGE DE FORMATION ANL3 › AMDEQ (QUÉBEC); AOÛT 2019
(avec Olivier Massé, Steeve Mercier et Lyne Montsion)

DÉROULEMENT DU STAGE

Jour 1 : Cadre théorique
– Rappel sur les fondamentaux de l’ANL : littératie et pédagogie de la littératie en vue de l’appropriation d’une LÉ/LS, les fonctions cognitives, la taxonomie de Bloom
– Analyse d’une unité pédagogique ANL utilisée pour des niveaux grands débutants
– Analyse d’une unité pédagogique ANL utilisée pour des niveaux avancés
– Les péchés capitaux de la conception des unités pédagogiques ANL
– Les péchés capitaux de la rédaction des unités pédagogiques ANL

Jour 2 : Élaboration des balises d’une Unité Pédagogique ANL
– Des centres d’intérêt aux projets de classe
– La démarche de conception des textes narratifs
– Choix des phrases modèle
– Choix des textes de lecture
– La démarche d’adaptation des textes informatifs

Jour 3 : Élaboration des supports d’une Unité Pédagogique ANL 
– La démarche de conception des textes narratifs
– Contextualisations et synthèses dans la perspective du développement de la littératie en L2
– Intégration de routines et d’activités complémentaires

Jour 4 : Estimation des projets d’Unités Pédagogiques réalisés 
– Présentation d’ensemble des unités pilotes élaborées
– Simulation des activités rédigées
– Rétroactions
– Mise en forme des unités pilotes

Jour 5 : Synthèse & bilan
– Boîte aux questions
– Consignes pour le travail final à remettre
– Pot de clôture

ÉVALUATION 

L’évaluation du stage ANL3 a pour visée de permettre aux stagiaires l’obtention d’un  certificat de Concepteurs/rédacteurs de matériel pédagogique conforme à l’ANL.

Pour valider le développement des compétences professionnelles visées par le stage ANL3 et obtenir le certificat afférent, les stagiaires devront livrer aux formateurs du CiFRAN (dans un délai de douze mois maximum à l’issue de la formation en présentiel) une unité pédagogique finalisée et expérimentée dans leur contexte d’enseignement, accompagnée d’extraits vidéos montrant la mise en œuvre de cette unité dans une classe authentique.

L’évaluation qui sera faite du matériel livré (unité pédagogique, vidéos de classe et commentaires accompagnant cette vidéo) s’appuiera sur une grille d’évaluation reprenant l’ensemble des critères d’ingénierie pédagogiques envisagés durant la formation en présentiel.

 

 

OBJECTIF

Destinée aux enseignants de L2/LÉ ayant obtenu le Certificat de praticien ANL1, cette formation vise à consolider la pratique des stratégies de l’Approche Neurolinguistique, à approfondir les connaissances en neurodidactique et à initier aux compétences de formateur d’enseignant.

Elle est particulièrement recommandée aux coordinateurs pédagogiques, aux conseillers pédagogiques et aux responsables de formation ayant à guider des enseignants qui doivent mettre en pratique l’ANL.

Les formations du CiFRAN garantissent :

• La mise en pratique des stratégies d’enseignement avec des apprenants dans une classe réelle pendant le stage;
• Un suivi de la formation par ses experts et au sein de la communauté de ses praticiens ANL au-delà du stage;
• L’obtention d’un “Certificat de conseiller ANL2” attestant l’aptitude au guidage pédagogique des enseignants souhaitant mettre en pratique l’ANL (après évaluation pratique).

✌︎ Formation payable en plusieurs fois.

Stage ANL2 (AMDEQ, Québec) août 2019

VOLUME DE LA FORMATION

Cette formation de 60 heures correspond à un volume de 35 heures de stage en présentiel et de 25 heures de travail personnel réalisé en autonomie guidée, réparties en amont (5 heures) et en aval (20 heures) du stage. Cette formation de 60 heures mène à l’obtention d’un Certificat ANL2.

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

La démarche d’observation réflexive mise en œuvre durant la formation permettra de renforcer les savoirs didactiques ainsi que les habiletés pédagogiques qui fondent l’ANL; elle permettra également de développer chez les enseignants stagiaires les attitudes professionnelles nécessaire à l’analyse des pratiques enseignantes, qu’il s’agisse de leur propre pratique ou de celles de leurs collègues.

Stage ANL pour l’École des Forces armées canadiennes (Gatineau, Québec) en juin 2018

DÉROULEMENT DU STAGE

Jour 1 : Cadre théorique et optimisation de l’enseignement de l’oral
– Rappel des principes fondamentaux de l’ANL sur la base du vécu des enseignants
– Des résultats des neurosciences cognitives aux définitions de la neuropédagogie, de la neurodidactique et de la neurodidactique spécifiques à l’enseignement des langues
– Savoirs pédagogiques, habiletés pédagogiques, savoirs de formateur d’enseignant, habiletés de formateur d’enseignant
– Les péchés capitaux des praticiens ANL débutants en phase orale
– Pratiques de l’enseignement de l’oral
– Rétroaction des stagiaires sur les pratiques observées
– Rétroaction des formateurs sur les rétroactions des stagiaires

Jour 2 : Optimisation de l’enseignement de l’oral et de la lecture de textes narratifs
– Pratiques de l’enseignement de l’oral (suite)
– Rétroaction des stagiaires sur les pratiques observées
– Rétroaction des formateurs sur les rétroactions des stagiaires
– Les péchés capitaux des praticiens ANL débutants en phase de lecture
– Pratiques de l’enseignement de la lecture de textes narratifs
– Rétroaction des stagiaires sur les pratiques observées
– Rétroaction des formateurs sur les rétroactions des stagiaires

Jour 3 : Optimisation de l’enseignement de la lecture de textes narratifs et de l’enseignement de la lecture de textes informatifs
– Pratiques de l’enseignement de la lecture de textes narratifs (suite)
– Rétroaction des stagiaires sur les pratiques observées
– Rétroaction des formateurs sur les rétroactions des stagiaires
– Les péchés capitaux des praticiens ANL débutants en phase de lecture de textes informatifs
– Rétroaction des stagiaires sur les pratiques observées
– Rétroaction des formateurs sur les rétroactions des stagiaires

Jour 4 : optimisation de l’enseignement de la lecture de textes informatifs et de l’enseignement de l’écriture
– Pratiques de l’enseignement de la lecture de textes informatifs (suite)
– Rétroaction des stagiaires sur les pratiques observées
– Rétroaction des formateurs sur les rétroactions des stagiaires
– Les péchés capitaux des praticiens ANL débutants en phase d’écriture
– Pratiques de l’enseignement de l’écriture
– Rétroaction des stagiaires sur les pratiques observées
– Rétroaction des formateurs sur les rétroactions des stagiaires

Jour 5 : optimisation de l’enseignement de l’écriture, rappel sur la boucle ANL & bilan – Pratiques de l’enseignement de l’écriture (suite)
– Rétroaction des stagiaires sur les pratiques observées
– Rétroaction des formateurs sur les rétroactions des stagiaires
– Boucler la boucle et spiralité
– Le rôle des synthèses
– Consignes pour le travail de validation du niveau conseillé

ÉVALUATION

L’évaluation du stage ANL2 a pour visée de permettre aux stagiaires l’obtention d’un certificat de Conseiller pédagogique en ANL.

Pour valider le développement des compétences professionnelles visées par le stage ANL2 et obtenir le certificat afférent, les stagiaires devront livrer aux formateurs du CiFRAN (dans un délai de douze mois maximum à l’issue de la formation en présentiel) un dossier de suivi pédagogique d’un ou plusieurs enseignants, comportant un compte-rendu écrit du suivi réalisé accompagné d’extraits audios ou vidéos des rétroactions faites sur les pratiques de classe des enseignants conseillés.

L’évaluation qui sera faite de ce dossier s’appuiera sur une grille d’évaluation reprenant l’ensemble des critères de guidage pédagogiques envisagés durant la formation en présentiel.

Menu
X